Lecture : « Pourquoi moi » de Chelsea Cain

Tout le monde pensait que Kick Lannigan était morte.
Enlevée par des inconnus à l’âge de six ans, elle a incarné le pire cauchemar de tous les parents. Cinq ans plus tard, elle est retrouvée et fait la une des journaux. Depuis, Kick n’a eu de cesse de vouloir échapper à son passé. Désormais âgée de vingt et un ans, elle sait se défendre. C’est une pro des armes à feu, elle peut crocheter des serrures, esquiver les coups, lancer des couteaux et étudie les arts martiaux, entre autres activités.
Kick n’est pas vraiment quelqu’un de sociable. Mais quand un mystérieux ex- vendeur d’armes baptisé Bishop lui demande de l’aider à retrouver deux enfants récemment kidnappés, elle accepte. Bishop a des contacts dans la police, des moyens visiblement illimités et encore plus de secrets qu’elle.

Pourquoi moi

Pourquoi moi – Chelsea Cain

Éditeur : JC Lattès (2016)

Pages : 350

Ma note : 4,5/5

Mon avis :

Autant le signaler d’emblée, j’ai adoré ce thriller psychologique ! 

Chelsea Cain sait nous embarquer avec elle dans l’histoire, on tourne les pages frénétiquement (façon de parler pour moi puisque c’était un Ebook mais vous aurez compris) et on a du mal à lâcher. J’ai dévoré ce roman en deux jours. J’ai beaucoup aimé le style d’écriture, la façon dont sont détaillés les évènements, les lieux, les souvenirs. Les personnages sont crédibles, ont leur lot de souffrance passée, leurs travers et leurs secrets. Et malgré un sujet difficile – la pédophilie et la pédopornographie – on ne rentre jamais dans le glauque ; pas de détails sordides qui assombriraient fortement le récit.

Tout est dans le suspens, la psychologie, les émotions. L’auteure a su vraiment les retranscrire dans son texte. Je ne me suis jamais ennuyée, je n’ai aucunement trouvé le temps long, à aucun moment. Les chapitres courts font que le roman est haletant et l’on a qu’une envie, passer au chapitre suivant pour en savoir plus.

Le personnage principal, Kick Lannigan, subit les affres de son passé, elle est torturée, asociale, dure. Mais elle est aussi touchante. Elle fut enlevée à l’âge de six ans et ce n’est que cinq ans après qu’elle fut retrouvée et rendue à sa famille. Nous la suivons dix ans après, elle est donc âgée de 21 ans. Évidemment, ce qu’elle a vécu se répercute sur sa vie de jeune femme, sur son caractère et la façon dont elle communique avec les gens. Mais lorsque John Bishop rentre en contact avec elle (d’une manière plutôt brutale d’ailleurs) et lui propose de l’aider à retrouver la trace d’enfants disparus, elle ne peut refuser. Cela sonne pour elle comme une revanche.
Bishop n’est pas en reste côté secrets, et la fin du roman laisse supposer que l’on en apprendra encore beaucoup à son sujet dans le prochain tome. C’est un personnage fort, professionnel et doué dans son domaine. Il a les moyens de réussir ses missions mais Kick et ses souvenirs (mais aussi ses capacités physiques et techniques) lui seront d’une grande aide. Ils forment un duo efficace et intéressant, autant sur le plan émotionnel que professionnel, même si j’avoue que je ne comprenais pas toujours les réactions de Kick à l’égard de Bishop, mais cela fait partie de la complexité de la jeune femme. Après tout ce qu’elle a vécu, on peut comprendre que sa façon de penser et d’agir est quelque peu perturbée et anormale.
J’ai beaucoup apprécié également la relation entre Kick et son frère James, deux âmes torturées qui nous renvoient beaucoup d’émotion. Le tout est très bien dosé.

Ce roman aborde aussi le Syndrome de Stockholm, ce relationnel entre agressés et agresseurs, ces sentiments qui peuvent nous paraître difficiles à comprendre. Comment ne pas détester celui ou celle qui vous a fait vivre l’enfer ? C’est avec justesse que l’auteure l’amène dans son récit.

Je tiens aussi à souligner que le final est à la hauteur. Et que même s’il nous délivre les réponses, il sait aussi conserver une part de mystère ; ces quelques mots qui sonnent comme un rebondissement et qui nous donnent vraiment envie de lire la suite, sans pour autant être frustré.

Pourquoi moi est le début d’une série très prometteuse, et force est de constater qu’elle commence sur les chapeaux de roues ! J’ai hâte de lire le tome 2. C’est un petit coup de cœur, je l’avoue !

Je remercie vivement les Éditions JC Lattès pour cette fabuleuse lecture ainsi que NetGalley. J’ai été complètement happée !

Logo JC Lattès

NetGalley_Logo

Publicités

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle, où l'on parle de tout donc, mais avec sincérité.

Une réflexion sur « Lecture : « Pourquoi moi » de Chelsea Cain »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s