Lecture : « Albédo » de Sébastien Fritsch

L’amitié est ce qui reste quand on a tout perdu. Alors Nil n’hésite pas : dès que Mock le contacte, il accepte de le suivre. Même s’ils ne se sont pas dit un mot depuis quinze ans. Même si c’est pour convoyer une urne funéraire. Et même si la destination n’est autre que Ti-Gwern, cette grande maison où, quelque vingt ans plus tôt, ils étaient une poignée à partager leur jeunesse.
Nil sait pourtant qu’on n’efface pas le temps en remontant une vieille route : les rires et la musique, les vins parfumés, les regards, les désirs qui animaient tous leurs séjours dans ce lieu hors du monde, sont désormais bien loin… sans même parler de Maud.
Alors, est-ce l’amitié ou la nostalgie qui le motive à faire le voyage ? Ou devinerait-il, sans vraiment se l’avouer, que rien n’est vraiment fini tant qu’on ne s’y résigne pas ?

 

Albédo

Albédo – Sébastien Fritsch

Éditeur : Fin mars début avril (2016)

Pages : 310

Ma note : 4/5

Mon avis :

 Albédo est un roman lumineux et nostalgique qui nous transporte dans une vague d’amitié et d’amour et qui nous plonge dans un questionnement de l’âme. 

Tranquillement, bercée de blues, de copains, de c(h)ampagne et de frétillements amoureux, j’ai suivi Emmanuel, surnommé Nil par son ami Fred dit Mock, dans une aventure mystérieuse, originale au premier abord (accompagner son ami et une urne funéraire vers une destinée bretonne), qui s’avère devenir une quête identitaire à un moment de sa vie où rien ne semble aller.

J’ai beaucoup apprécié l’ambiance qui se dégage de ce roman ainsi que l’écriture fluide de l’auteur. J’ai eu l’impression d’être allée, moi aussi, dans cette grande maison avec piscine à l’orée des bois, en compagnie d’une ribambelle d’amis, dans une atmosphère enivrante parsemée d’accords de guitare et de regards amourachés. Je tiens également à saluer la très jolie couverture qui reflète à merveille l’ambiance du roman.

Et puis je me suis demandée où et pourquoi avait disparu soudainement Mock lors de leur escapade bretonne, laissant Nil à son triste sort, imbibé de questions sur leur amitié passée, ne sachant pas quoi penser de cet ami qu’il n’avait pas vu depuis presque quinze ans et qui le laisse tomber subitement, sans explication. Sans compter sur le mystérieux énervement vingt ans plus tôt de Richard, le propriétaire de la maison, qui laisse encore toute son énigme dans l’esprit de Nil, se ravivant avec le retour temporaire à Ti-Gwern. Qu’a-t-il bien pu se passer pour que ce riche et célèbre propriétaire, alors dans une colère noire soudaine, mette tout le monde à la porte sans raison apparente ?

L’auteur nous embarque dans une enquête des personnages visant à démêler les histoires du passé mais aussi les questionnements d’aujourd’hui. Nous faisons des suppositions, nous trouvons parfois, mais nous nous trompons aussi. Et puis Sébastien Fritsch nous déroule le fil, donne les réponses délicatement, sans chichis et avec efficacité et tendresse.
En parallèle, l’amour se fait la part belle dans ce roman, quand il s’étiole au fil des ans, tout comme peu s’effacer l’amitié, mais aussi quand il fait douter ou encore quand il resurgit. Nous découvrons un Nil un peu paumé, naviguant à tâtons dans ses états d’âme et ne sachant pas comment les exprimer. Mais ce voyage nostalgique pourrait bien le changer à jamais.

« Qu’est-ce qu’il aurait fallu pour que nous puissions vivre heureux ? Peut-être, tout simplement, que je sache vivre. »

Quand les secrets du passé se dévoilent vingt ans après, ils emmènent avec eux une part de vie mais ils déroulent aussi un tapis semé d’espoir et de renaissance.

Bonus : Comme cette chanson nous accompagne une bonne partie du roman, je partage avec vous ces accords de guitare et la douce voix d’Eva Cassidy. Vous mettrez ainsi un pied, ou plutôt une oreille, dans l’ambiance Albédo.

Un grand merci à Livraddict et aux Éditions fin mars – début avril pour cette lecture ainsi qu’à Sébastien Fritsch pour ce roman et la dédicace !

livraddict_logo_newp

Editions fin mars début avril

Edit : Voici un bien joli article de l’auteur, Sébastien Fritsch, au sujet de cette chronique. Touchée…

Publicités

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle, où l'on parle de tout donc, mais avec sincérité.

3 réflexions sur « Lecture : « Albédo » de Sébastien Fritsch »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s