Lecture : « La Dernière Réunion des filles de la station-service » de Fannie Flagg

Maintenant que la dernière de ses filles a convolé en justes noces, Sookie peut enfin s’autoriser à ne rien faire. À presque 60 ans, il serait temps ! Seulement, une lettre livrée par erreur vient soudain bousculer son paisible programme. S’y étale, noir sur blanc, le mensonge de toute une vie…
Mise sur la piste d’une mystérieuse vieille dame, femme libre et héroïne de guerre, Sookie retrace à tâtons le fil de son histoire. Ses pas la mèneront à une lointaine station-service du Wisconsin où l’attendent un autre passé et, peut-être, un nouveau départ…

La dernière réunion des filles de la station service - photo

La Dernière Réunion des filles de la station-service – Fannie Flagg

Éditeur : Pocket (2016)

Pages : 506

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

 J’avais adoré Beignets de tomates vertes, je retrouve ici la plume pleine de drôlerie de Fannie Flagg et son talent pour exposer une histoire (principalement) de femmes dont on ne peut (veut) pas se défaire et que l’on savoure jusqu’aux dernières lignes. 

Nous retrouvons ici des personnages féminins de caractère qui ne manquent pas d’humour, mais dans ce roman se dégage plus d’émotion. Si j’avais frôlé le coup de cœur avec ma précédente lecture de cette auteure, ici ce n’est pas le cas, mais j’ai tellement aimé tout de même !

À travers une histoire de filiation et de femmes dans deux époques différentes, Fannie Flagg nous embarque haut perchés auprès des WASP (Women Airforce Service Pilots, les Corps de femmes pilotes de l’armée de l’air) durant la Seconde Guerre Mondiale aux États-Unis mais aussi dans une famille a priori ordinaire de l’Alabama dans les années 2000 (cet État cher au cœur de l’auteure que l’on retrouve dans tous ses romans). Mais quand une lettre vient chambouler le quotidien de cette dernière – et surtout de Sookie, le personnage principal -, alors se déroule le fil d’un secret bien caché qui pourrait changer la vie de notre soixantenaire et réunir le destin de ces femmes qui s’entrecroisaient jusqu’alors au détour des chapitres.

« – Ça alors ! jeta Sookie.
– Quoi ?
– Une dame au Texas qui était au service de maman est morte. Sa fille a découvert de vieux papiers qui appartenaient à Lenore et nous les envoie. C’est fort gentil de sa part.
– Quels papiers ?
– Je ne sais pas. Attends que je regarde.
Sookie préleva une nouvelle feuille dans l’enveloppe.
Quand elle reprit conscience, elle était étendue par terre et Earle l’éventait avec un journal.
– N’aie pas peur, ma chérie. Tu t’es évanouie. Détends-toi et respire lentement. Ne dis rien.
Par terre, à côté d’elle, se trouvait le papier qu’elle n’avait pas fini de lire. »

J’ai apprécié l’alternance des deux époques ainsi que les passages épistolaires qui rythment à merveille le récit. On ne s’ennuie pas une seconde et l’on s’attache à ces personnages parfois bien trempés, parfois attendrissants tels que Sookie.

Hormis le premier chapitre « de présentation », les suivants sont assez courts et addictifs. Nous dévorons ce récit formidable page après page, celui-là même dont il est difficile de se détacher une fois commencé. La plume de l’auteure est extrêmement plaisante et sait nous plonger dans l’ambiance une fois de plus. L’intrigue est bien menée et nous surprend jusqu’aux dernières lignes. Une belle réussite !

En bref, j’ai beaucoup aimé ce roman et je vous le recommande chaudement. Il ne faut absolument pas passer à côté de Fannie Flagg ! Très bons moments en perspective, croyez-moi.

★ ☆ ★ ☆

J’avais ouvert une lecture commune sur Livraddict et c’est avec plaisir que j’ai découvert ce roman en même temps que d’autres lectrices. Un chouette moment de partage, une fois encore !

Publicités

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle, où l'on parle de tout donc, mais avec sincérité.

7 réflexions sur « Lecture : « La Dernière Réunion des filles de la station-service » de Fannie Flagg »

  1. J’ai découvert cette auteure grâce à toi et à cette lecture commune ! Depuis j’ai « dévoré » Beignets de tomates vertes … et je suis définitivement sous le charme de Fannie Flagg. Avec tendresse et humour, elle donne vie à ses personnages et les fait entrer dans notre quotidien … à tel point qu’il est difficile de les quitter une fois le roman refermé !!
    « La dernière réunion … » est une chronique remplie de sourire, d’espoir et d’optimisme qui nous donne envie d’aller vers les autres plutôt que nous renfermer sur nous-mêmes.

    Aimé par 1 personne

  2. Rhoo… »Beignets de tomates vertes » est dans ma PAL depuis que j’ai lu « La bibliothèque des cœurs cabossés » et je ne l’ai toujours pas lu! Celui-ci je l’avais déjà remarqué, il faut absolument que je me plonge dans Fannie Flagg! Bises et bonne journée!

    Aimé par 1 personne

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s