Lecture : « Le Cri » de Nicolas Beuglet (Rentrée littéraire 2016)

Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. À l’aube d’une nuit glaciale, le corps d’un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre…
Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l’hôpital semble si peu à l’aise avec l’identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?
Pour Sarah, c’est le début d’une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l’île de l’Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice.
Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va lier son destin à celui d’un journaliste d’investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : (spoiler, ndlr)
Et la réponse, enfouie dans des laboratoires ultrasecrets, pourrait bien affoler plus encore que la question !

le-cri-photo

Le Cri – Nicolas Beuglet

Éditeur : XO Éditions (paru le 8 septembre 2016)

Pages : 494

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

Je referme à peine ce thriller que j’ai envie de partager avec vous mon enthousiasme à son sujet ! Ce roman est un page-turner qui vous fera réfléchir sur un sujet de société en proie au doute et au questionnement pour beaucoup d’entre nous. Mais je ne vous révélerai pas lequel, je me suis d’ailleurs permise de tronquer un peu le résumé ci-dessus qui, selon moi, nous spoil, et c’est tellement dommage. Si vous souhaitez découvrir à votre tour ce livre, je ne saurai que vous conseiller de ne pas lire la quatrième de couverture avant sous peine de connaître la grande énigme du récit ! Je suis d’ailleurs bien contente de ne pas l’avoir fait…

Nicolas Beuglet est scénariste et je reconnais que l’action est haletante, digne d’un film. Une fois commencé, vous n’aurez plus envie de reposer ce thriller, il vous entraînera, chapitre après chapitre, au travers d’étapes palpitantes à travers le monde. Le duo enquêtrice norvégienne – journaliste français fonctionne à merveille et j’ai adoré les suivre. Je reconnais que les dénouements cèdent à la facilité, c’est ce que je peux reprocher. Tout est donc trop complaisant parfois. Mais cela ne gâche pas la lecture car nous sommes réellement impatients de découvrir la vérité et complètement happés par cette folle histoire. L’écriture est parfois répétitive et sombre de temps à autre dans la simplicité, mais elle est globalement fluide et agréable.

Malgré ces petits points mitigés, je suis ravie de ma lecture car j’ai adoré le fond de l’histoire, les personnages et le rythme du récit. Si vous aimez les thrillers dont les enquêtes vous empêchent de dormir la nuit parce que vous les dévorez (ce fut mon cas), procurez-vous Le Cri, vous ne serez très certainement pas déçu ! Sur fond de science, de religion, d’ésotérisme, de secrets de famille, de folie humaine, de mort… vous ne manquerez pas d’occasions de perdre le souffle.

Comme vous l’avez compris, je vous recommande chaudement ce roman passionnant malgré quelques petites faiblesses qui ne vrillent en aucun cas notre intérêt pour son contenu frissonnant. Je remercie mille fois Livraddict et les Éditions XO pour cette belle découverte !

livraddict_logo_newp

xo-editions

Publicités

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle, où l'on parle de tout donc, mais avec sincérité.

9 réflexions sur « Lecture : « Le Cri » de Nicolas Beuglet (Rentrée littéraire 2016) »

  1. Décidément je vais vraiment à contre-courant du plus grand nombre avec mon ressenti sur ce livre …. 😀
    Contente que tu y ais trouvé ton bonheur, ma Lucette ! Pour ma part, je n’en garderai pas un souvenir impérissable … 😦
    Comme quoi, la lecture est un plaisir très subjectif et c’est tant mieux !

    Aimé par 1 personne

    1. Je vais pouvoir aller lire ton avis détaillé maintenant. Oui, nous n’avons pas tous les mêmes ressentis et c’est tant mieux ! Je peux tout à fait comprendre que les faiblesses dont je parle dans ma chronique au sujet de ce roman puissent gêner certains lecteurs, mais pour ma part, le fond du récit et son rythme ont vraiment pris le dessus 🙂 À++ !

      J'aime

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s