Lecture : « Le Goût de vivre » de Steven Uhly

« Oui, tu dois t’appeler Félicia, car, aujourd’hui, tu as eu beaucoup de chance. »

Depuis que sa femme l’a quitté, emmenant avec elle leurs deux enfants, Hans n’a plus goût à rien. Il vit seul, sans travail ni projets. Un jour, contraint de descendre les sacs-poubelle accumulés dans son appartement, il découvre, abandonné dans l’un des containers, un bébé. Frétillant, bien vivant. Hans le prend et l’emmène chez lui…
Grâce à Félicia, il va réapprendre à vivre et à s’ouvrir aux autres, à commencer par ses voisins, M. Wenzel, qui tient le tabac du coin, et les Tarsi. Mais il ne peut ignorer plus longtemps la réalité qui les rattrape : Félicia est recherchée par la police. Pire encore, sa mère est accusée de meurtre.
Mi-fable mi-roman social, un livre tout en finesse qui dévoile avec beaucoup de justesse qu’il suffit d’un seul être dans une vie pour tout repeupler. Une ode à l’amitié, à l’amour, à la volonté… à la vie, en somme.

le-gout-de-vivre-photo

Le Goût de vivre – Steven Uhly

Éditeur : Presses de la Cité (paru le 13 octobre 2016)

Pages : 300

Ma note : 3/5

Mon avis :

Le résumé m’a tout de suite attirée et je me suis lancée dans cette lecture avec une pointe de tendresse pour l’histoire que j’allais découvrir. 

Un vieil homme, qui a lâché les rênes de sa vie depuis plusieurs années, découvre un bébé dans un container à poubelles au pied de son immeuble. S’en suit alors un grand bouleversement dans sa vie, un renouveau, une renaissance. En effet, ces deux êtres fragiles vont faire naître une force nouvelle en eux. Félicia et Hans vont s’apprivoiser, la vie ne sera plus jamais la même.

« Il a l’impression d’avoir rattrapé vingt ans en l’espace de trois jours. Vingt mortes années en trois jours de vie. »

Même si l’histoire n’augure pas grande originalité, j’ai plaisir à lire ce genre de récit social qui donne la part belle aux relations humaines. Ici, c’est complètement le cas, mais je regrette tout de même un manque de dynamisme. Il y a, à mon sens, beaucoup de descriptions inutiles qui engendrent certaines longueurs. Puis l’écriture dégage peu d’émotion finalement, elle est détachée et se contente la plupart du temps à détailler des situations et des lieux. Je n’ai donc pas ressenti une grande empathie à la lecture, et pourtant j’aurai pu m’attacher beaucoup à cette histoire et aux personnages.

J’ai toutefois apprécié certains passages qui amènent du sens au récit, qui apportent douceur et réflexion sur la vie. J’aime le fait qu’un être puisse changer radicalement la vie de plusieurs autres.

« Si un dieu existe, se dit-il, il doit avoir deviné à quel point je vais mal. Sinon, il ne m’aurait pas envoyé un antidote aussi puissant que toi. »

Ce roman aborde les difficultés de la vie, les dégringolades, puis les mains tendues du destin qui insufflent un nouvel élan quand on sait les saisir enfin. Malgré une écriture dans le détachement et des longueurs, j’ai globalement apprécié cette lecture. Il ne faut pas en attendre une grande audace mais juste désirer passer un bon moment et se rappeler que la vie peut basculer du bon côté quand on a l’impression d’avoir tout perdu.

J’ai pu voir qu’il a été adapté en téléfilm : « Le bébé et le clochard ». Je serai curieuse de le visionner. Cela peut donner un bon moment de tendresse et de sentiments.

le-bebe-et-le-clochard_62724_32677

Je remercie chaleureusement Aurélie de Presses de la Cité pour la découverte de cette fresque sociale et humaine.

Logo Presses de la cité

Publicités

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle, où l'on parle de tout donc, mais avec sincérité.

7 réflexions sur « Lecture : « Le Goût de vivre » de Steven Uhly »

    1. Oui j’aurai aimé plus d’émotion étant donné l’histoire, mais je pense que c’est fait exprès justement, pour ne pas trop tomber dans le sentimentalisme. Il y a de jolis passages tout de même, mais j’aurai aimé plus 🙂 C’est surtout le manque de rythme qui m’a dérangée finalement.

      J'aime

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s