Lecture : « Monsieur Jean a un plan » de Thomas Montasser

Le room service ne répond plus.

Longtemps, Monsieur Jean a été concierge d’un grand hôtel zurichois. Discret, presque invisible, il était à l’affût du moindre détail pour rendre la vie des clients agréable. Alors, quand sonne l’heure de la retraite, Monsieur Jean a un plan pour occuper ses journées. Beaucoup de personnes ont besoin de lui pour trouver la voie du bonheur : il doit réconcilier deux amies fâchées depuis trente ans, aider une jeune Ukrainienne à ouvrir le café de ses rêves et sauver un pickpocket de la délinquance. Monsieur Jean est prêt à donner un coup de pouce au destin.
Et lui, n’a-t-il pas aussi le droit d’être heureux ? Pour cela, il lui faudra faire la paix avec son passé…

Monsieur Jean a un plan – Thomas Montasser

Éditeur : Presses de la Cité (2 février 2017)

Pages : 235

Ma note : 3,5/5

Mon avis :

Soyons honnêtes, ce n’est pas le roman du siècle, mais de toute évidence, il n’a pas cette prétention. En revanche, si vous avez envie d’optimisme et de feel-good, il est fait pour vous !  Lire la suite

Ciné : « Split »

Kevin a déjà révélé 23 personnalités, avec des attributs physiques différents pour chacune, à sa psychiatre dévouée, la docteure Fletcher, mais l’une d’elles reste enfouie au plus profond de lui. Elle va bientôt se manifester et prendre le pas sur toutes les autres. Poussé à kidnapper trois adolescentes, dont la jeune Casey, aussi déterminée que perspicace, Kevin devient dans son âme et sa chair, le foyer d’une guerre que se livrent ses multiples personnalités, alors que les divisions qui régnaient jusqu’alors dans son subconscient volent en éclats.

Réalisateur : Night Shyamalan

Acteurs : James McAvoy, Anya Taylor-Joy, Betty Buckley, Haley Lu Richardson, Jessica Sula…

Genre : Thriller psychologique. Interdit aux moins de 12 ans.

Sortie : 22 février 2017

Durée : 1h57

Ma note : 5/5

Night Shyamalan signe ici un thriller angoissant, très psychologique, et j’ai adoré !

James McAvoy dans le rôle de Kevin Wendell Crumb y est véritablement époustouflant !  Lire la suite

Lecture : « L’Île des Bienheureux » de Vea Kaiser (Rentrée littéraire)

Tout commence dans les années cinquante dans un petit village grec divisé par la guerre. Yaya Maria, grand-mère et entremetteuse patentée, décide, à la suite d’un rêve prémonitoire, de marier son petit-fils, Lefti, avec sa cousine, Eleni, pour assurer la pérennité de sa famille.
Mais ni Eleni, qui ne songe qu’à faire sa propre révolution, ni Lefti, qui n’aspire qu’à la paix, ne veulent de cette union. Cependant, parce qu’elle a eu la mauvaise idée d’insulter le chef de la police locale, Eleni se trouve face à un dilemme : séjourner en prison pour une période indéterminée ou épouser Lefti et rentrer dans le droit chemin. Malgré eux, les deux cousins exaucent donc le souhait de Yaya Maria, ignorant qu’ils condamnent ainsi leur famille au malheur pour plusieurs générations.
Endiablé, drôle et tendre, un roman qui parle de nostalgie, de renouveau et du grand amour – que l’on ne rencontre pas qu’une fois.

lile-des-bienheureux-photo

L’Île des Bienheureux – Vea Kaiser

Éditeur : Presses de la Cité (paru le 26 janvier 2017)

Pages : 458

Ma note : 3,25/5

Mon avis :

Je l’ai commencé, je l’ai reposé, je l’ai repris, je l’ai mis en attente, je l’ai continué, puis je l’ai terminé. J’ai aimé, j’ai souri, j’ai subi des longueurs, j’ai trépigné, je me suis impatientée et je l’ai de nouveau aimé. Voici mon histoire sinueuse avec ce roman.  Lire la suite

Box littéraire : « Kube »

J’avais entendu beaucoup de bien de cette box, alors j’ai décidé de m’abonner et de vous en parler aujourd’hui 🙂

Ce que j’apprécie vraiment beaucoup chez Kube, c’est le choix du livre. Vous pouvez décider de recevoir une surprise tout en indiquant une thématique qui vous fait envie, ou vous pouvez choisir d’être mis au courant du livre sélectionné par le libraire avant envoi de la box. Auquel cas, s’il ne vous convient pas, il en choisira un autre. Vous pouvez également choisir votre libraire, ou pas. C’est assez modulable, et appréciable ! Personnellement, j’ai choisi de ne pas connaître le livre avant envoi et de laisser Kube sélectionner mon libraire. J’aime les surprises !

kube-mars-17

Je découvre la suite

Lecture : « Elle voulait juste marcher tout droit » de Sarah Barukh

1946. La guerre est finie depuis quelques mois lorsqu’Alice, huit ans, rencontre pour la première fois sa mère. Après des années à vivre cachée dans une ferme auprès de sa nourrice, la petite fille doit tout quitter pour suivre cette femme dont elle ne sait rien et qui lui fait peur, avec son drôle de tatouage sur le bras.
C’est le début d’un long voyage : de Paris à New York, Alice va découvrir le secret de son passé, et quitter à jamais l’enfance.
Comment trouver son chemin dans un monde d’adultes dévasté par la guerre ? Avec une sensibilité infinie, Sarah Barukh exprime les sentiments et les émotions d’une enfant prise dans la tourmente de l’Histoire.
Un premier roman magistral.

elle-voulait-juste-marcher-tout-droit-photo

Elle voulait juste marcher tout droit – Sarah Barukh

Éditeur : Albin Michel (1er février 2017)

Pages : 427

Ma note : 4/5

Mon avis :

J’aime beaucoup les romans traitant d’une façon ou d’une autre de la Seconde Guerre Mondiale, et celui-ci en fait partie. Il est si touchant, et je me suis tellement attachée à la petite Alice et à son cheminement de vie. Un bien joli roman à découvrir !  Lire la suite