Lecture : « Les Témoins de pierre » de Simon Beckett [Explorateurs du Polar]

Sean est en fuite. Malgré la chaleur qui écrase la campagne française, il préfère abandonner sa voiture accidentée et couper à travers champs pour éviter la police. Mais sa cavale se termine brutalement lorsque les mâchoires implacables d’un piège se referment sur sa jambe. Retrouvé quasiment inconscient par les deux filles du propriétaire d’une ferme voisine, il est recueilli et soigné. À peine capable de tenir debout, Sean se croit enfin à l’abri et est loin de se douter des dangers qui le menacent.

Les Témoins de pierre – Simon Beckett

Éditeur : Piranha (6 octobre 2016)

Pages : 309

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

Vous aimez les ambiances noires des polars ? Alors vous allez adorer Les Témoins de pierre. En effet, le gros point fort de ce roman est sans aucun doute l’atmosphère oppressante d’un huit-clos entrecoupé de chapitres aux effluves policières. 

Nous suivons Sean, un anglais qui a atterri en France pour on ne sait quelle raison (on le découvrira au fil des chapitres alternant présent et passé proche en France et à Londres) et qui se retrouvera par hasard au sein d’une ferme lugubre après avoir vu son pied pris dans un piège aux dents métalliques acérées. Recueilli salement amoché par cette famille isolée, il apprendra à découvrir la personnalité de chacun de ses hôtes : un père, deux filles et un ouvrier. Ainsi que leurs secrets et leurs mystères.

Au fil des chapitres, on ne sait plus quoi penser de ce père bourru, autoritaire et colérique qui peut contenir des sursauts de sympathie. S’il forme un suspect idéal face aux énigmes qui entourent la famille, on finit par se demander si cette carapace ne cache pas les bons côtés d’un personnage blessé et ayant choisi une certaine force de caractère pour se relever, même si elle est (très) abrupte. Puis on est attendri par la fille aînée, Mathilde, qui prend soin de Sean et semble être la figure familiale la plus stable et empathique, comparée à sa sœur cadette, Gretchen, qui affiche une certaine bipolarité et une personnalité trouble. Les doutes font écho à nos certitudes. Tout le monde ou personne ne finit par être soupçonnable à nos yeux. L’auteur sait très bien manipuler son lecteur, on ne peut vraiment pas lui enlever ce talent.

Je dois dire que j’ai été assez partagée pendant ma lecture car je me disais que cette histoire n’avait rien de bien original et qu’il ne s’y passait pas grand chose à vrai dire. Il faut vraiment attendre les tout derniers chapitres pour y voir se dérouler subitement l’intrigue. Effectivement, les trois quarts du roman nous imprègnent plutôt d’une ambiance étouffante, lente et malsaine, très bien retranscrite par ailleurs.

Malgré le manque d’action, j’ai réellement dévoré ce polar rural. L’écriture de l’auteur est très agréable et j’ai été prise dans les chaînes de ce récit angoissant.

Si l’histoire ne m’a pas époustouflée tant que cela, la façon dont elle est écrite m’a beaucoup plu. C’est un vrai polar à l’ambiance noire et presque lancinante. Le décor est bien conté, on visualise très bien la ferme et ses environs, ce qui participe au fait que l’on plonge rigoureusement dans le roman et que l’on a du mal à le lâcher. De plus, seuls quelques personnages accompagnent le principal et cela donne une sensation d’étouffement, de huis-clos. Les chapitres concernant la vie de Sean à Londres apportent toutefois de petites bouffées d’oxygène, même si le sujet traité reste sombre.

Je ne peux que vous conseiller ce roman si vous aimez le genre polar. N’attendez donc pas un rythme de thriller mais plutôt une atmosphère qui hante le lecteur et une intrigue qui ne se dévoile qu’à toutes petites doses.

Je remercie infiniment Lecteurs.com pour m’avoir permis de découvrir ce livre dans le cadre des Explorateurs du polar.

Publicités

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle, où l'on parle de tout donc, mais avec sincérité.

5 réflexions sur « Lecture : « Les Témoins de pierre » de Simon Beckett [Explorateurs du Polar] »

  1. Intrigant ! J’ai pas l’impression que ce roman soit connu, jamais vu en tout cas. Toutefois je sais pas si j’oserai me lancer dans la mesure où tu dis que ça manque d’action. On se dit souvent il faut que je m’accroche, que je vois où l’auteur veut nous mener mais dans mes lectures récentes qui ont commencé comme ça, l’attente est tellement longue qu’au final on reste loin du coup de coeur.

    Aimé par 1 personne

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s