Interview Libraire : Anne Lesobre de « Entre les lignes » à Chantilly

Voici la quatrième Interview Libraire issue de mon partenariat avec PAGE des Libraires. Cette fois, j’ai souhaité que PAGE contacte Anne Lesobre de la librairie « Entre les lignes » à Chantilly car elle a recommandé Les Filles de Roanoke de Amy Engel dans la revue et ce fut une très bonne lecture pour moi, souvenez-vous.

 

Quelques mots d’Anne Lesobre à son sujet (revue n°184) :

« La tension monte à mesure que nous devinons en même temps que Lane les lourds secrets de famille et que nous découvrons l’histoire de ces femmes totalement sous l’emprise d’un homme pervers et manipulateur. La vérité jaillira pourtant de ce huis-clos familial étouffant. »

★ ☆ ★ ☆

Six questions à Anne Lesobre…

Préambule : Quelle est l’histoire de votre librairie ?

Ici à Chantilly, une histoire jeune puisqu’elle n’a que 7 mois, marquée par un travail acharné, beaucoup d’attente, de cruelles déceptions, des rebondissements, de l’enthousiasme, au final un happy end, puisque je suis là !

1) Comment êtes-vous devenue libraire ?

J’ai tout quitté pour devenir libraire ; ceci dit, aucune expérience n’est négligeable lorsqu’on se lance. La vraie question est pourquoi, en 1 mot : par passion, ou pour les 1000 vies que procure la lecture.

2) Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans ce métier ?

Entrer dans ma librairie et sentir les odeurs d’encre, de papier, mélangées à celle du bois des étagères. Ouvrir les cartons comme autant de promesses de cadeaux. Entendre les cris de joie des enfants devant la vitrine. Parvenir à captiver les clients et constater que, malgré les opinions différentes et les a priori, la littérature peut créer un lien fort entre les gens.

3) Quelle dernière lecture vous a le plus marquée ?

Suisen, de Aki Shimazaki.

L’histoire d’un homme au fait de sa carrière qui voit sa vie se fissurer de toutes parts. Alors que de multiples détails devraient l’alerter sur ce qui lui arrive, son orgueil et son arrogance le rendent aveugle à ce qui l’entoure : ses maîtresses qui lui refusent leur lit, ses enfants qui échappent à son autorité, jusqu’à sa femme qui le fuit, pour finir il se retrouve licencié de sa propre société… Bref, un homme fort déplaisant qui chancelle. Pourtant, on ne peut le détester, si égoïste soit-il. C’est toute la subtilité de l’auteur qui dans un texte très court fait passer tant de choses.

4) Quel livre de l’actualité littéraire conseillerez-vous pour se faire du bien ?

En voilà une drôle de question ! Lire, quelque soit l’ouvrage, fait toujours du bien ! Bon, il y a Un paquebot dans les arbres, de Valentine Goby, fort et optimiste, et plus récemment, Par amour de Valérie Tong Cuong.

5) De quelle manière participez-vous à la revue et pourquoi ?

En recommandant des livres, en écrivant de temps en temps des chroniques. Participer à un collectif est toujours enrichissant, et  c’est aussi une autre façon de se tenir informé, de lutter contre l’isolement, de partager un plaisir de lecture.

6) Le livre que vous lisez en ce moment…

Jean-Marie Blas de Roblès : Dans l’épaisseur de la chair, juste bouleversant : l’hommage d’un fils à son père. Mais chut pour le moment, il ne sort qu’en août.

★ ☆ ★ ☆

Rendez-vous tout bientôt pour un concours, et le mois prochain pour une interview exclusive d’un(e) autre libraire indépendant(e) !

Publicités

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle, où l'on parle de tout donc, mais avec sincérité.

1 réflexion sur « Interview Libraire : Anne Lesobre de « Entre les lignes » à Chantilly »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s