Lecture : « Le premier jour du reste de ma vie » de Virginie Grimaldi

Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : décoration de l’appartement, gâteaux, invités… Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin.
Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière pour faire le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par cet étonnant voyage.

Le premier jour du reste de ma vie – Virginie Grimaldi

Éditeur : Le Livre de Poche (4 mai 2016)

Pages : 330

Ma note : 4/5

Mon avis :

Une lecture légère et drôle qui a fait du bien à mon petit cœur et qui a réveillé mon romantisme. Et ce n’est pas de refus de temps en temps ! 

Après la lecture de mon super pavé, j’ai eu envie d’un roman plus léger, feel-good, qui allait faire entrer des rayons de soleil estivaux dans mon intérieur la nuit. Et il a réussi sa mission. Et j’en suis ravie !

Alors oui c’est convenu, patati patata, mais quand un livre fait du bien, il a toute sa place. Imaginez le monde littéraire sans aucun roman léger et bienfaisant ! Je n’ose pas imaginer, moi qui aime tant varier les styles au gré de mes humeurs, de mes envies, et même de la météo. Ce serait d’un triste ! Après, je serai lassée de ne lire que ce genre, mais de temps à autre, ça remet une pointe de douceur dans ma vie, et aussi de l’amour ! C’est top, vous ne trouvez pas ?

Marie et ses amies sont très attachantes, et on aurait vraiment envie qu’elles soient les nôtres. On s’identifie beaucoup à elles puisque nous connaissons tous dans notre vie des moments de doute, le besoin de prendre du recul, voire de tourner la page pour en écrire une autre plus jolie et plus en accord avec ce que nous sommes. Et c’est ce que ces trois drôles de dames nous offrent : leurs histoires, leurs prises de décision, leurs souhaits d’une vie meilleure, d’un avenir plus rose et plus en adéquation avec elles-mêmes. Leur courage aussi. Parce que tout quitter, ce n’est pas donné à tout le monde. Il faut avoir le cran de se lancer, même s’il on sait que cette décision est pour notre bien. Bref, Virginie Grimaldi parle d’amour, d’amitié, de désillusion et d’espérance. Elle nous conte ce qu’il arrive à des millions de personnes au cours de leur existence, c’est pourquoi son roman parle à beaucoup.

« Nous allons tous au même endroit ; autant rendre le chemin plus heureux. »

L’écriture est fraîche, fluide et drôle. Certains passages sont émouvants aussi. Ce roman représente l’essence même de la vie. Parce que l’on croit pouvoir vivre seul alors que l’Homme n’est pas fait pour ce genre de vie. On peut rencontrer des personnes qui vont chambouler la nôtre à tout moment (et peut-être à tout jamais), qui vont la rendre plus palpitante, plus agréable, plus belle. Et ce, quand on s’y attend le moins. Et c’est à travers le destin de ces trois femmes d’âges et quotidiens différents, qui ne se seraient surement jamais abordées en temps normal, que nous allons vivre ces moments de remise en question et de surprise aussi.

Le roman nous fait également voyager un peu, succinctement, sans rentrer dans le détail. Cette croisière tour du monde est pourtant au cœur du roman, mais les relations humaines encore plus. L’auteure a vraiment mis ce sujet au centre de la table, même si le vent marin a chatouillé mon visage quelques fois, et ce fut très agréable.

En bref, ce roman plaira aux romantiques qui savent bien que l’amour frappe à tout âge et à tout moment. Ce roman nous fait voyager un peu mais nous démontre surtout qu’il faut oser le changement (le changement, c’est maintenant !) et oser se lancer dans l’écriture d’une page nouvelle de notre vie quand cela est nécessaire. On peut aussi prendre du recul et se rendre compte de ce dont nous avons et de ce qui nous manque profondément finalement. C’est un joli roman sur l’amour et l’amitié que j’ai dévoré en presque une bouchée. À lire pour se faire du bien, sans exigence et sans attente particulière, sauf celle de passer un bon moment.

Je commence son deuxième roman, Tu comprendras quand tu seras plus grande, bientôt ! Gardez donc un œil sur le blog si vous souhaitez lire mon avis (vous pouvez vous abonner sur la droite).

D’autre part, le concours PAGE sur la rentrée littéraire se termine aujourd’hui, donc n’hésitez pas à tenter votre chance. Tirage au sort demain !

Publicités

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle, où l'on parle de tout donc, mais avec sincérité.

4 réflexions sur « Lecture : « Le premier jour du reste de ma vie » de Virginie Grimaldi »

  1. Je lis « tu comprendras quand tu seras plus grande »… c’est agréable et frais. Je te souhaite une belle lecture avec les résidents des Tamaris. Hâte d’en parler avec toi. Biz

    Aimé par 1 personne

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s