Lecture : « Lettres à Stella » de Iona Grey

Londres, les beaux quartiers. À la nuit tombée, Jess tente d’échapper aux violences de Dodge, son compagnon, et se réfugie dans une maison abandonnée au fond d’une allée déserte. Le lendemain matin, le facteur glisse une lettre par la porte. Personnelle… à faire suivre si possible, a mentionné l’expéditeur. Une lettre de Dan à Stella. Intriguée, Jess l’ouvre et se plonge dans une histoire d’amour d’un autre temps. Elle s’immisce dans les souvenirs de ces amoureux d’antan, reconstitue le puzzle de leur rencontre en 1943, de leurs vies à réparer. La sienne peut-être, aussi…

Lettres à Stella – Iona Grey

Éditeur : Pocket (24 mai 2017)

Pages : 604

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

C’est une bien jolie fresque romanesque que nous offre Iona Grey ! Le récit gravite autour de quatre personnages principaux, tantôt dans le passé au cours de la Seconde Guerre Mondiale tantôt dans le présent, mais avec des similarités que l’on ne peut toutefois nier : des destins de femmes et d’hommes qui se battent pour vivre heureux. 

L’auteure a un vrai talent pour nous plonger au cœur des personnages, de leur détresse, de leurs espoirs, de leurs amours. Que l’on suive Stella en pleine guerre en Angleterre aux côtés d’un mari détestable, ou Jess en fuite – de nos jours – suites aux violences d’un homme, on ne peut que s’attacher à leur courage et leur ténacité pour un avenir meilleur.

« Il posa brièvement les yeux sur sa poitrine, et elle sentit une pluie d’étincelles sur sa peau. »

C’est en tout cas l’amour qui a la part belle dans ce roman. C’est une romance historique couplée à une romance contemporaine à la sauce épistolaire. C’est la rencontre d’une femme et d’un homme qui bouleversera tout. C’est pour Stella l’impossibilité de partir avec celui qu’elle aime désormais – Dan, un aviateur de l’armée américaine -, le désespoir de ne pouvoir divorcer, de quitter un mari qui ne l’aime pas et qui la rend terriblement malheureuse. C’est pour Jess le début d’une vie nouvelle quand Will est présent pour la secourir, l’épauler et l’aimer. Mais c’est aussi la peur d’être rattrapée par un ex-compagnon violent.

Ce n’est donc pas l’amour facile qui est conté ici, mais un chemin semé d’embûches, celles mêmes que ces deux femmes ne cesseront de surmonter pour tenter de connaître une vie heureuse et pleine. Entrecoupé de lettres enflammées, amoureuses, pleines de doute et surtout d’espoir, le récit nous happe et nous émeut. Malgré ses plus de 600 pages, le roman se lit facilement et sans encombre, sans longueurs.

La façon de relier les quatre personnages est bien menée au travers de la découverte d’une première lettre dans la maison que Jess a pris pour refuge dans sa fuite, puis de l’enquête de celle-ci pour retrouver la trace de Stella, et de tout ce qui en découlera. Évidemment, je ne vous en dis pas plus, je vous laisse découvrir à votre tour cette belle histoire qui prend au cœur et pour laquelle on ne peut qu’espérer une finalité heureuse au fil des chapitres.

J’ai aimé la manière dont Jess reprend vie à travers Stella, l’évolution de ce personnage fragile dont les ailes se déploient au fur et à mesure de l’enquête, de cette quête plus personnelle qu’elle ne le pense finalement. Et on ne peut que s’attacher également à Stella et Dan, ce couple qui rêvait plus que tout d’en être un pour de bon mais c’était sans compter sur le contexte de l’époque qui rendait les choses terriblement difficiles. On ressent un fort désir que tout se finisse merveilleusement bien pour eux, mais rien n’est moins sûr. En tout cas, la fin est telle que je l’imaginais.

J’ai trouvé toutefois quelques petites facilités parfois, mais rien de bien méchant. Elles n’ont pas altéré mon plaisir de me plonger dans l’histoire chaque jour lors de ma lecture.

Ce livre plaira incontestablement aux amatrices du genre, et étendra même sa séduction aux romantiques occasionnelles puisque c’est un roman qui détient un vrai contexte historique, un beau développement des personnages et une trame bien maîtrisée. Il ne se contente pas de conter fleurette.

Un grand merci à Emmanuelle des Éditions Pocket pour cette jolie lecture !

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle à forte tendance littéraire.

5 réflexions sur « Lecture : « Lettres à Stella » de Iona Grey »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.