Interview Libraire : Jean-Baptiste Hamelin de « Le Carnet à spirales » à Charlieu (42)

Voici la huitième interview issue de mon partenariat avec PAGE des Libraires. Cette fois, j’ai souhaité que PAGE contacte Jean-Baptiste Hamelin de la librairie « Le Carnet à spirales » à Charlieu car ce n’est pas si loin de chez moi, dans la Loire !

★ ☆ ★ ☆

Sept questions à Jean-Baptiste Hamelin… 

1) Comment êtes-vous devenu libraire ?

Par hasard ou par destin plus certainement. J’emballais un jour de la vaisselle dans du papier journal pour la protéger. Les pages « annonces locales » s’étaient alors choisies, seules. Moi qui ne consulte jamais les petites annonces… Une librairie à vendre, petite, quasi sans livre, avec une libraire qui ne lisait pas, un commerce en perdition, vieillot, dénué d’intérêt pour tout individu doué d’un peu de bon sens. Voilà, l’amour rend aveugle : un coup de foudre.

Et plus sérieusement, je suis un gros lecteur depuis mes premières « Bibliothèque Rose », dans une famille de lecteurs. Un ADN en somme. Vivant également avec une lectrice dénuée aussi de bon sens, ce pari nous semblait osé mais la vie est courte et mérite cette petite étincelle. On s’ennuie sans rien tenter, on s’endort sans avancer, alors autant bousculer le quotidien, faire taire les sceptiques, se retrousser les manches, puis apprendre chaque jour et partager. Si c’est à refaire : feu !

2) Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans ce métier ?

Le plaisir de voir revenir le client / lecteur les yeux pétillants dans l’ivresse encore de sa récente lecture qui, tel un drogué, en redemande. Le plaisir de se lever le matin avec le sourire car la journée sera évidemment différente de la veille. Le fait de penser que « libraire » n’est pas un métier mais un Art de Vivre.

Anecdote : Le tout premier ou peut-être le second Noël : voir rentrer dans la librairie un type en bleu de travail, cambouis sur les mains, sourire un peu tendu aux lèvres et me demandant conseil, car ayant entendu parler du Carnet à spirales, pour offrir, lui le non-lecteur, des livres à ses neveux et nièces. Lui, qui vainc sa timidité, qui entre pour la première fois dans une librairie et qui me donne toute confiance pour offrir Le cadeau inestimable à ces proches. Il est revenu par la suite, il est revenu chaque année et puis un peu plus souvent, il s’est acheté un livre puis deux, nous avons bu une bière puis deux. Un beau métier, un métier d’utilité publique….

  

 

3) Quel serait le conseil que vous donneriez à de futurs libraires ou à ceux qui hésitent à se lancer dans cette belle aventure ?

Feu !
Mettre ses certitudes de côté, être humble, curieux de tout, ouvert, à l’écoute, moderne et inconscient.

4) Le livre que vous lisez en ce moment ?

J’ai toujours plusieurs livres ouverts, selon l’heure, l’envie, la fatigue.

Une vie minuscule de Philippe Krhajac – Flammarion

–  Un jardin de sable de Earl Thompson – Ed. M Toussaint Louverture

Par les rafales de Valentine Imhof – Rouergue noir

L’avènement des loisirs d’Alain Corbin – Champs Flammarion

et toujours quelques BD.

5) Quelle dernière lecture vous a le plus marqué ?

Un français : Glaise de Franck Bouysse – La Manufacture des livres

Un américain : Le sympathisant de Viet Thanh Nguyen – Belfond

Un « noir » : Candyland de Jax Miller – Ombres noires

Une découverte : Jusqu’à la bête de Thimothée Demeillers – Asphalte

6) Pourriez-vous citer trois livres qui, selon vous, sont des incontournables de cette rentrée littéraire de janvier ?

Je ne suis pas original mais ces trois titres étaient attendus :

– Pierre Lemaitre – Couleurs de l’incendie – Albin Michel

– Paul Auster – 4 3 2 1 – Actes Sud

– Elena Ferrante – L’enfant perdue – Gallimard

7) De quelle manière participez-vous à la revue et pourquoi ?

Depuis déjà longtemps, en lisant sur SP, en rédigeant des articles et en participant activement à la rentrée littéraire. Les rendez-vous de PAGE répondaient à un besoin professionnel, sortir de mon isolement géographique par exemple, être au courant de tout et avant tout le monde mais c’est devenu depuis, et en supplément, le bonheur de retrouver des amis.

★ ☆ ★ ☆

Rendez-vous tout bientôt pour un concours et d’ici quelques semaines pour une interview exclusive d’un(e) autre libraire indépendant(e) !

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle à forte tendance littéraire.

Une réflexion sur « Interview Libraire : Jean-Baptiste Hamelin de « Le Carnet à spirales » à Charlieu (42) »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.