Lecture : « Phobos » (tome 1) de Victor Dixen

Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L’éternité pour s’aimer.

Ils veulent marquer l’histoire Avec un grand H.
Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées.

Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.

Elle veut trouver l’amour avec un grand A.
Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour…

Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Phobos, tome 1 – Victor Dixen

Éditeur : Robert Laffont (réédition du 23 novembre 2017 – 1ère parution en 2015)

Pages : 433

Ma note : 4,5/5

Mon avis :

La science-fiction n’est clairement pas mon genre de prédilection, pourtant j’ai adoré le premier tome de cette saga cosmique ! 

Six filles et six garçons, malheureux et démunis sur Terre, décident de s’inscrire à un programme pour le moins controversé s’il existait réellement, j’ai nommé Genesis, qui consiste à trouver le bonheur sur Mars. Ainsi, chaque semaine et chacun leur tour, ils vont désigner la personne du sexe opposé avec laquelle ils souhaitent passer les six minutes de speed-dating en apesanteur. Nous découvrons donc au fil des courts chapitres chaque participant et notamment Léonor, la française de 18 ans aux cheveux flamboyants et au caractère bien trempé. C’est en effet principalement à travers elle que l’on découvre la communauté, ses espoirs mais aussi pour Léonor, ses doutes qui finiront par la rattraper. Mais une fois dans l’espace, il est bel et bien trop tard pour regretter.

Les mois passent et les affinités se créent rapidement entre les garçons et les filles. Je trouve d’ailleurs que dans la vie réelle, il serait vraiment extraordinaire que chacune des six filles réussissent à choisir leur moitié parmi les six garçons en orbite, et inversement. Ce serait un sacré coup de bol. Mais bon, ici, nous ne sommes pas dans un contexte bien normal, n’est-ce pas 😉 Malgré quelques petites indécisions, nous allons donc voir les couples se former.

Mais ce n’est pas tout, derrière ce programme se cache un terrible secret et afin qu’il ne soit pas divulgué, la mort viendra frapper à plusieurs reprises. Il y a donc une alternance des chapitres qui rythme l’intrigue, ou devrais-je dire les intrigues : celle en l’air et celle sur terre.

J’ai dévoré les pages, vraiment, j’ai été complètement transportée. Si je n’avais pas été malade ces jours-ci, j’aurai lu les 400 pages en quelques petits jours seulement. Le roman est bien construit, on passe de l’Espace à la Terre, d’un secret à l’autre, d’un doute à l’autre, et l’on découvre cette sorte de téléréalité malsaine qui happe le monde entier, ce qui nous renvoie indéniablement aux vices de notre société. Sans jamais prendre position, l’auteur nous conte un futur qui fait froid dans le dos, mais lors de notre lecture, nous arrivons tout de même à comprendre ces participants de l’extrême, prêts à tout pour enfin trouver le bonheur, être amoureux, se marier et avoir des enfants. Je ne l’ai pas fait exprès, mais j’ai terminé le roman en ce jour de la St Valentin… ndlr.

En bref, c’est un roman de science-fiction complètement addictif qui m’a fait prendre conscience qu’il est toujours bon de sortir de nos habitudes de lecture. Je vais me procurer les prochains tomes avec plaisir !

J’ai pu découvrir cette saga grâce à Lecteurs.com et je les remercie vivement car ce fut une belle découverte ! Merci également aux Éditions Robert Laffont bien sûr !

Publicités

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle à forte tendance littéraire.

5 réflexions sur « Lecture : « Phobos » (tome 1) de Victor Dixen »

    1. J’en avais aussi entendu beaucoup de bien, alors même si ce n’est pas mon genre de prédilection, j’étais très curieuse de découvrir cette saga, et j’ai bien fait de me laisser tenter 🙂 Belle découverte à toi !

      J'aime

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.