Lecture Commune : « Il court, il court, le furet… » de M.J. Arlidge

Southampton, quartier rouge. Le corps d’un homme est retrouvé atrocement mutilé et le cœur arraché. Peu de temps après, un colis est déposé au domicile de la victime. En l’ouvrant, sa femme découvre, posé sur un tas de journaux, le cœur disparu. Lorsqu’un deuxième corps est retrouvé avec la même mise en scène macabre, la peur s’empare de la ville. Le tueur en série est bientôt comparé à un Jack l’Éventreur qui s’en prendrait aux clients : ses victimes, des hommes respectables, fréquentaient tous en secret les bas-fonds de la ville. Chargée de l’enquête, le commandant Helen Grace doit arrêter ce tueur déchaîné avant qu’il ne frappe de nouveau…

Il court, il court, le furet… – M.J. Arlidge

Éditeur : 10-18 (Mars 2017)

Pages : 428

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

Ayant beaucoup apprécié le tome 1 de la série « Helen Grace » de M.J. Arlidge, Am Stram Gram, j’ai voulu ouvrir une lecture commune sur Livraddict afin de découvrir ce tome 2. 

Je remercie les Éditions Les Escales et 10-18 car j’avais eu le plaisir de remporter cet exemplaire poche de Il court, il court, le furet… lors d’un de leurs concours sur les réseaux sociaux, ainsi que le tome 3 en grand format, La Maison de poupée, que je lirai avec plaisir.

Je dois vous avouer que, même si ce fut une lecture plutôt agréable, je fus moins enthousiaste que pour le tome 1. Ceci dû au fait que j’ai trouvé l’intrigue plus lente. J’ai donc accusé quelques petites longueurs. De plus, par manque de temps, j’ai dû beaucoup entrecouper ma lecture. Cela a peut-être joué aussi. Mais de façon générale, quand je suis absorbée par un roman, j’avance quand même nettement plus vite, donc l’un dans l’autre…

Heureusement, les chapitres très courts ont sauvé la mise, j’ai vraiment apprécié retrouver cette caractéristique. Tout comme l’écriture fluide et agréable a beaucoup contribué au fait que j’ai finalement bien aimé ce roman. Autre point positif : les personnages. On retrouve Helen Grace et Charlie, et puis on s’attache aussi à Tony. Une équipe qui traîne ses casseroles, des personnages en proie aux doutes, des choix importants et compliqués à faire, une difficile enquête à résoudre mais aussi un fort aspect personnel et affectif de la vie des personnages rythment le récit. Encore une fois, les personnalités troubles et les passés douloureux et ténébreux sont mis sur le devant de la scène. Beaucoup de points similaires avec Am Stram Gram donc, mais malheureusement je n’ai pas retrouvé le rythme haletant qui me plaisait tant.

En bref, ce fut une bonne lecture mais j’attendais plus d’originalité et de dynamisme dans l’enquête. Le tome 3 permettra de me faire une idée plus précise de mon goût pour les romans de l’auteur, en espérant retrouver l’enthousiasme qui envahissait ma lecture du tome 1.

Je vous conseille de lire Am Stram Gram avant celui-ci, donc de les lire dans l’ordre, sinon vous serez vraiment spoilés

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle à forte tendance littéraire.

Une réflexion sur « Lecture Commune : « Il court, il court, le furet… » de M.J. Arlidge »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.