Lecture commune : « M’sieur Victor » de Pascal Garnier

Pré-adolescent fugueur désireux d’échapper à des responsabilités trop lourdes pour son âge, Simon échoue à la gare TGV de Valence. Là, une jeune femme lui demande de garder son bébé le temps qu’elle aille acheter des cigarettes. Mais elle ne revient pas. Les garçons sont recueillis par M. Victor, ancien légionnaire…

M’sieur Victor – Pascal Garnier

Éditeur : Yaka books (28 juillet 2017)

Pages : 126

Ce court roman pour les 8-12 ans est plein d’humanité. Il fait se rencontrer des personnages sensibles un peu perdus traînant chacun une valise plus ou moins lourde. Le destin les fera se croiser pour chambouler leur quotidien, et peut-être même leur vie. 

Simon a quatorze ans et en a assez d’avoir autant de responsabilités pour son âge. Alors il fuit sa famille et prend le train à Lille, direction le sud. Arrivé à Valence, une jeune femme l’interpelle et lui laisse son petit garçon dans sa poussette, le temps d’aller acheter des cigarettes. Mais les minutes s’égrènent et la mère ne revient pas. Simon se retrouve donc malgré lui responsable de ce bébé, son statut de « grand frère » finissant inexorablement par le rattraper. Quelques heures s’écoulent et lors de sa déambulation nocturne, il tombe sur un homme grand, fort et barbu dénommé Victor. Sa stature imposante aurait pu effrayer Simon, mais le courant passe tout de suite entre eux. Il se tisse alors un lien affectueux entre ces deux-là, âmes en peine attachantes et finalement pleines de ressources.

(Simon, en parlant de Victor) « Je ne le connais pas, ce bonhomme, mais quelque chose me souffle que je peux lui faire confiance. »

Au fil des chapitres, nous suivons les aventures de ce trio improbable mais plein de tendresse et d’humour. D’autres personnages viennent agrémenter cette histoire à la fois incroyable et douce, et rendent le récit encore plus captivant.
Il est aussi question de mensonge, derrière lequel on est parfois tenté de se cacher, mais duquel on a ensuite bien du mal à se dépêtrer. Tout paraît un peu facile dans le dénouement malgré une situation délicate (heureusement, Simon éprouve quand même quelques remords à avoir fugué !) mais puisque c’est un roman jeunesse, c’est plutôt logique. La lecture est fluide et simple, adaptée à l’âge du lectorat visé.
L’optimisme présent dans ce roman est très appréciable et ravira, j’en suis sûre, les petits et les grands !

Un joli roman sur les liens et la famille que l’on se crée.

Je tiens à féliciter l’éditeur, Yaka books, pour leur action citoyenne en faveur de la lecture. En effet, tous les titres proposés dans leur boutique sont au tarif unique de 2 €, permettant ainsi l’accès à tous à l’univers pléthorique de la littérature. Bravo à eux !

Ma note : 4,25/5

Le temps d’un week-end (ce roman se lit en effet d’une traite), j’ai voulu proposer cette lecture à une de mes belles-filles, Lyse, 16 ans, afin qu’elle aussi puisse vous donner son avis. 

L’histoire est très drôle et rapide à lire. On entre vraiment dedans rapidement et les personnages sont très attachants et ont chacun une histoire bien à eux.

J’ai beaucoup apprécié l’histoire et je recommande très vivement de le lire.

***

Merci à Babelio pour cette lecture dans le cadre d’une Masse critique Jeunesse, ainsi qu’aux Éditions Yaka books.

Publicités

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle à forte tendance littéraire.

Une réflexion sur « Lecture commune : « M’sieur Victor » de Pascal Garnier »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.