Lecture : « Les Lettres de Rose » de Clarisse Sabard

Lola a été adoptée à l’âge de trois mois. Près de trente ans plus tard, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire.

Sa vie va basculer lorsqu’elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange testament : une maison et son histoire dans le petit village d’Aubéry, à travers des lettres et des objets lui apprenant ses origines.

Mais tous les habitants ne voient pas d’un bon œil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu’elle ne le voudrait.

Réveiller les secrets du passé lui permettra-t-il de se tourner vers son avenir ?

Les Lettres de Rose – Clarisse Sabard

Éditeur : Charleston (9 mai 2016)

Pages : 382

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

J’avais ce premier roman de Clarisse Sabard dans ma bibliothèque depuis un petit moment, patientant pour le sortir au moment opportun. Il a reçu le Prix du Livre Romantique et j’espérai qu’il ne soit pas trop à l’eau de rose (sans mauvais jeu de mots) pour moi. Je dois dire que les toutes premières pages ne m’ont pas emballée, j’ai eu peur pour la suite et finalement cela s’est arrangé, et je suis contente d’avoir pu découvrir l’histoire rocambolesque de Lola et sa famille. 

Lola a été adoptée et alors qu’elle ne s’épanouit pas dans une vie qu’elle ne semble pas réellement avoir choisie – son travail dans le salon de thé de ses parents ne la passionne pas et son petit copain Peter l’a quittée pour retourner dans son Australie natale -, elle reçoit un message d’un notaire à Aubéry lui indiquant qu’une certaine Rose Garnier lui a laissé un héritage. Démarre alors une épopée qui va la plonger dans les méandres du passé familial.

En effet, Lola apprend que Rose Garnier est sa grand-mère biologique et qu’à son décès, elle lui a laissé une maison incluant une ancienne boutique mais aussi une sorte de jeu de piste permettant à sa petite-fille de découvrir au fil de lettres, de photos et d’objets le passé de sa famille. Et on ne peut pas dire qu’il fût de tout repos ! Il y a un véritable côté romantique tragique qui s’abat sur les femmes de cette famille, génération après génération.

Si la première partie du roman prend le temps de nous détailler le commencement de la vie de ces femmes de caractère, le dénouement nous défile assez rapidement tout ce qui a trait à la mère de Lola. Tout se précipite et j’ai trouvé que cela amenait un déséquilibre à l’ensemble du récit. Cela donne l’impression que l’auteure avait hâte d’en arriver aux révélations finales, et c’est assez dommage car en tant que lectrice, je fus frustrée de perdre cette ambiance surannée qui habitait l’histoire jusque-là. J’aurai en effet aimé que le personnage de la maman biologique de Lola soit autant développé que tous les autres puisqu’il est aussi important au déroulement des faits. Les événements tragiques qui jalonnent le dénouement sont également abordés rapidement et alors que l’on s’était attaché à certains personnages, nous sommes spectateurs de fins brutales. Je dirai donc que la seconde partie du roman est plutôt bâclée par rapport à la première. En revanche, comme Clarisse Sabard a su nous happer au départ, cela ne nous enlève pas l’envie de poursuivre la lecture et de connaître le fin mot de cette folle histoire, même s’il n’y a pas de réelle surprise quant à l’issue de notre personnage principal, Lola.

Concernant l’écriture, elle est simple et fluide. Les chapitres s’avalent à un bon rythme et l’alternance entre le passé et le présent est bien maîtrisée.

En bref, je conseille ce roman aux romantiques et aux personnes friandes de récits à propos de femmes de caractère. Malgré ses défauts, c’est un plaisir de découvrir la destinée de personnages attachants et notamment de Lola pour laquelle nous espérons un avenir radieux, contrairement à ses ancêtres. À découvrir pour passer un bon moment de romantisme dramaturgique.

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle à forte tendance littéraire.

Une réflexion sur « Lecture : « Les Lettres de Rose » de Clarisse Sabard »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.