Lecture : « La peau des hommes » de Camille Lanvin

Estelle multiplie les rencontres. Qu’ils soient tendres, drôles, égoïstes ou spirituels, elle aime observer les hommes et les mettre à nu avec d’autant plus d’entrain qu’elle fuit sa propre histoire. Car l’avantage de tous ces hommes, c’est qu’ils ne sont pas lui : Ganaël, celui qu’elle a réussi à quitter dans un ultime réflexe de survie. L’amour de sa vie à qui elle avait tout donné. À Paris, elle tente désormais de tourner la page, et c’est à travers le regard des hommes qu’elle va chercher la femme en elle, celle dont elle a perdu la trace…

La peau des hommes – Camille Lanvin

Éditeur : &H (2 mai 2019)

Pages : 321

Ma note : 4/5

Mon avis :

Je lis très peu de romance mais celle-ci est réellement typée Contemporaine, ce qui n’est pas pour me déplaire. Si j’ai été parfois un peu lassée par les nombreuses relations du personnage principal, Estelle, l’issue donne de la consistance au roman et aborde la psychologie féminine avec délicatesse.

Estelle vit une relation passionnelle et par conséquent un peu compliquée avec son premier grand amour, Ganaël. Quand elle a la force de lâcher prise et de quitter le navire, elle se perd dans des relations sans avenir. Elle se cherche et expérimente une sexualité qui ne lui correspond guère. La perte du grand amour et l’idéalisation de cet homme lui ont fait perdre ses repères et ses valeurs. S’en suit une ribambelle de relations de courte durée, parfois dégradantes. Mais il fallait qu’elle plonge dans les basses profondeurs pour pouvoir rebondir et s’élever vers un ciel plus bleu.

Comme reprendre sa respiration après avoir passé un long moment sous l’eau. Réinjecter de l’air frais dans ses poumons. Retrouver la lumière. Revivre.

C’est un torrent d’émotions et de ressentis féminins que l’auteure décortique à travers ce roman. C’est le chagrin d’un amour perdu, c’est la quête de soi-même et la renaissance d’une femme qui nous sont contés ici. C’est l’espoir de se sortir d’une période douloureuse et d’en retirer du meilleur.

C’est aussi les belles rencontres, celles qui nous sauvent, celles qui nous ouvrent les yeux. J’ai beaucoup apprécié cette partie, qui révèle Estelle et qui donne la réponse aux pourquoi de toutes les relations passées. C’est sans jugement et avec tendresse que l’on termine ce joli roman qui met en exergue les relations entre les femmes et les hommes et toute la complexité qui en incombe. Un roman fluide et sincère à découvrir ! À paraître dans 3 jours.

Un grand merci à l’auteure pour sa gentillesse et à la maison d’édition &H pour cet envoi en avant-première.

Publicités

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle à forte tendance littéraire.

Une réflexion sur « Lecture : « La peau des hommes » de Camille Lanvin »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.