Lecture : « Dans la forêt » de Jean Hegland

Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours présentes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l’inconnu il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, remplie d’inépuisables richesses.

Dans la forêt – Jean Hegland

Éditeur : Gallmeister (07 juin 2018)

Pages : 309

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

Cela faisait un bon moment que je souhaitais lire ce roman et je suis sincèrement heureuse d’avoir pu le découvrir enfin.

La forêt. C’est comme si j’y étais. Je sentais l’humus, je ramassais le bois, j’observais la poussière voleter dans un rai de lumière de la cabane. L’auteure nous plonge véritablement dans un réalisme époustouflant. Ceux qui ont déjà entendu parler de l’effondrement retrouveront dans ce récit ses caractéristiques. Plus d’électricité, plus d’essence, plus d’alimentation dans les magasins… Et un chemin forcé vers l’autonomie. Mais on pourrait presque parler d’autarcie ici.
Et si cela nous arrivait un jour, comment ferions-nous ? Serions-nous capables de nous en sortir ? De survivre.

Nell et Eva, 17 et 18 ans, se retrouvent seules après la perte de leur mère puis de leur père.  Elles vivent puis survivent dans leur petite maison en bois dans la forêt. Leurs ressources s’amenuisent et la cabane menace de s’écrouler. Alors elles vont devoir trouver des solutions pour se nourrir, se soigner, vivre au quotidien. Et nous, lecteurs, nous les suivons, jour après jour, s’émerveiller et se débattre dans cette nature à la fois belle et hostile.

Mais un jour, un drame va toucher une des sœurs et dès lors, tout sera chamboulé. Leur relation est décortiquée, mise à nu. Leurs forces et leurs faiblesses nous sont dévoilées. Leurs doutes aussi. Nous entrons dans l’intime.

La nature est bien sûr omniprésente. Elle enveloppe les deux sœurs qui perdent toute notion de temps. Leur vie est rythmée par les saisons, par le jour et la nuit, par la pluie qui tombe, par le soleil qui brûle. L’auteure détaille ce que la nature peut offrir mais aussi prendre. C’est troublant de réalisme, c’est sauvage, c’est amoureux, c’est effrayant. C’est la débrouille aussi. C’est une encyclopédie et d’autres livres tels que l’utilisation des plantes sauvages qui orienteront d’abord leurs choix et les aideront à rester en vie. Les glands peuvent-ils les nourrir ? Comment soigner une fièvre par les plantes ? L’auteure nous donne les réponses, presque les recettes parfois. C’est vraiment intéressant, comme si nous y étions. Puis l’instinct se fait une place. Savoir s’écouter et écouter ce qui nous entoure. Essayer, échouer, puis réessayer, et réussir. Chasser, malgré les larmes.

L’auteur ne plante pas son récit dans une année précise. C’est peut-être ce qu’il nous arrivera dans quelques années, ou peut-être pas. Ce n’est pas de la science-fiction. Il n’y a pas d’exagération non plus. Les personnages sont proches de nous, ils sont vous et moi. C’est pourquoi on se projette facilement et profondément dans cette histoire.

En bref, c’est encore un beau roman de l’éditeur Gallmeister qui met toujours un point d’honneur à sublimer la nature et le côté sauvage de l’Homme. Ce n’est pas un roman d’action mais de contemplation, et de survie dans une forêt qui accueille l’humain dans sa simplicité la plus pure mais aussi dans sa dangerosité s’il n’est pas assez attentif. C’est une histoire de mort, de naissance, de reconnexion avec soi-même et la nature.

Dans la même veine, je vous conseille Sauvage de Jamey Bradbury.

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle à forte tendance littéraire.

5 réflexions sur « Lecture : « Dans la forêt » de Jean Hegland »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :