Lecture : « Le Rocher de la Sorcière » de Thierry Aimar

Matthew et Emily, deux jeunes enfants venus visiter Montmartre pendant leurs vacances, perdent leurs parents place du Tertre. Ils vont alors malgré eux attirer le regard de la redoutable bande des Apaches, dirigée par Pigalle et l’infâme Vlad. Commencent alors les aventures de nos deux jeunes héros. Guidés par des figures légendaires de la Butte, ils vont partir à la découverte de l’histoire secrète de Montmartre en essayant d’échapper aux bandits.

Le Rocher de la Sorcière – Thierry Aimar

Éditeur : Fauves (12 juin 2020)

Pages : 323

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

Quand deux enfants perdent leurs parents Place du Tertre à Paris, c’est le début d’une grande aventure pleine de surprises et d’angoisse dans les rues de Montmartre !

En effet, Matthew et Emily, dès le début de leurs vacances, vont être confrontés, seuls, à une multitude de personnages hauts en couleurs, parfois malfaisants, souvent bienveillants. De rue en rue, de monument en monument, ils feront des rencontres extraordinaires, déjoueront des pièges, fuiront des malfrats et seront témoins de la magie qui imprègne le quartier de Montmartre.

Ce roman jeunesse est l’occasion de partir à l’aventure, mais c’est aussi un moyen d’en apprendre beaucoup sur ce joli quartier de Paris. Sans en avoir l’air, il délivre des informations historiques, culturelles, et les enfants apprennent en s’évadant. L’histoire est très bien construite mais la première partie nécessitera aux enfants de bien suivre le fil puisqu’elle alterne les horaires de la journée. Certains auront peut-être du mal à s’y retrouver. Peut-être !

D’autre part, en début de roman, j’aurai aimé trouver une carte simplifiée du quartier afin que l’on puisse de temps en temps s’y reporter et se repérer encore davantage dans l’espace. Cela aurait été la cerise sur le gâteau.

Je lis peu de romans jeunesse mais celui-ci m’a beaucoup plu. L’auteur sait transporter son lecteur dans le dédale des rues d’un quartier. Cette histoire est truffée d’une imagination débordante qui plaira, j’en suis sûre, aux aventuriers en herbe. Les 323 pages pourraient paraître longues pour certains enfants, mais on ne s’ennuie pas une seule seconde. Les personnages sont variés et bien campés. Ils sont tantôt attendrissants, tantôt époustouflants, tantôt rebutants. Le dénouement est plaisant et donne envie de ne pas perdre son âme d’enfant.

En bref, c’est un roman que je vous conseille sans hésiter. Il est indiqué pour les 9-13 ans et offrira un merveilleux moment d’évasion à ses lecteurs. J’aurai presque envie de revisiter Montmartre pour me replonger dans les scènes du livre !

Un grand merci à Nathaly, à Thierry Aimar et aux Éditions Fauves pour cette lecture.

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle à forte tendance littéraire.

Une réflexion sur « Lecture : « Le Rocher de la Sorcière » de Thierry Aimar »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.