Lecture : « Petits secrets, grands mensonges » (Big Little Lies) de Liane Moriarty

Meurtre ou tragique accident ? À la fête de l’école, quelqu’un a trouvé la mort. Mais qui est vraiment responsable du drame ?
Trois femmes à la croisée des chemins, des ex-maris et leurs nouvelles épouses, des familles recomposées (ou décomposées), qui cachent tous ces redoutables petits mensonges que l’on se raconte à soi-même pour continuer de vivre… 

Petits secrets, grands mensonges – Liane Moriarty

Éditeur : Albin Michel (Septembre 2016)

Pages : 473

Ma note : 4,5/5

Mon avis :

La série Big Little Lies a débuté sur TF1 mardi dernier. L’occasion pour moi de sortir de ma bibliothèque le roman à l’origine de la série. Une lecture qui m’a beaucoup plu !

J’avais plutôt apprécié le précédent roman de l’auteure, Le secret du mari, mais j’ai préféré Petits secrets, grands mensonges. Les femmes sont de nouveau au centre de l’histoire, à la sauce Desperate Housewives version australienne. Les personnages sont bien campés, les caractères et attitudes bien détaillés. Nous sommes rapidement dans l’ambiance, dans le quotidien de ces femmes qui détiennent toutes des secrets.

Parmi les protagonistes, il y a Madeline qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui se mêle de tout, la mystérieuse Céleste qui forme un couple magnifique avec son mari, et la jeune Jane qui vient d’emménager à Pirriwee avec son fils Ziggy. Ces trois personnages principaux vont rapidement se lier d’amitié. Mais un incident lors de la journée d’intégration des enfants à l’école va chambouler l’apparente tranquillité des familles.

Mais le roman s’ouvre d’abord sur la mort d’un personnage. Lequel ? On ne le saura que bien plus tard, lors du dénouement de cette histoire pleine de ragots mais pas que. En effet, des thématiques profondes sont développées, toujours en rapport avec la condition féminine. Les relations humaines sont décortiquées avec force. Tour à tour, de nombreux personnages secondaires vont s’exprimer à propos des uns et des autres suite à ce drame ayant eu lieu lors d’une soirée quiz entre parents à l’école. Toutes les hypothèses sont évoquées. Est-ce un accident ? Un meurtre ? L’histoire est intelligemment mise en scène, entrecoupée par les réponses des parents lors des interrogatoires par l’Inspecteur Adrian Quinlan. Les chapitres sont ainsi rythmés et les pages n’en finissent plus de se tourner avec une délectation noire. Mais l’amour et les rires ne sont jamais loin, et ce cocktail d’émotions est un bonheur de lecture.

Les deux premiers épisodes de la série retranscrivent bien cet aspect rythmé qui peut paraître un peu décousu à l’écran. Difficile de s’attacher avec ces deux seuls épisodes mais la suite devrait nous plonger davantage dans ces petits secrets et grands mensonges qui ornent les villas aisées d’une petite ville où les apparences cachent une réalité parfois rude. Le jeu des actrices est merveilleux. Je pense que Nicole Kidman va nous éblouir au fil des épisodes, étant donné le personnage qu’elle incarne. Rendez-vous mardi pour la suite !

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle à forte tendance littéraire.

Une réflexion sur « Lecture : « Petits secrets, grands mensonges » (Big Little Lies) de Liane Moriarty »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.