Lecture : « Le bruit des avions » de Sophie Reungeot

Deux vies se percutent, une amitié naît.

Vendredi 13 – Paris 11e. Audrey s’engouffre dans le premier taxi venu et prend place sur le siège passager. À l’arrière, il y a Laura, qui n’avait pas prévu de débarquer avec une inconnue chez sa mère, au 18e étage d’une tour au sud de la capitale.

Ce qui était prévu et ce qui ne l’était pas, c’est tout l’enjeu de cette nuit particulière et de celles qui viendront. Car les heures blanches qui suivent l’attaque au Bataclan agissent comme un révélateur pour ces deux jeunes femmes si diamétralement opposées, qui prennent la mesure de ce qu’étaient jusqu’alors leurs vies. Des vies écrites sur des rêves qui n’étaient pas toujours les leurs et dont il ne reste qu’une empreinte, des costumes endossés malgré les coutures qui craquent, des énigmes familiales jamais percées auxquelles il faut s’atteler. Parce que le temps presse.

Une histoire de providence ? Une amitié comme un coup de foudre pour commencer. Et la route que vont prendre Laura et Audrey au son de vieilles cassettes poussées au maximum, pour tenir le trouble à distance et embrasser le présent. De Paris à Las Vegas en passant par Berlin, l’épopée sur un air de Kate Bush peut commencer.

Le bruit des avions – Sophie Reungeot

Éditeur : Harper Collins, Traversée (7 octobre 2020)

Pages : 281

Ma note : 3,5/5

Mon avis :

Ce roman aux saveurs d’amitié et de secrets de famille fut agréable à lire mais il n’a pas su me transporter complètement.

J’ai trouvé que le lien d’amitié entre Laura et Audrey n’était pas vraiment approfondi. Je n’ai pas senti ce coup de foudre amical, cette alchimie que je m’attendais à ressentir. Il y a bien une effluve de complicité, un lien qui relie ces deux âmes, mais j’imaginais que l’auteure irait plus loin dans cette thématique. La rencontre entre ces deux jeunes femmes était soudaine, dans un contexte violent et terriblement d’actualité. Le courant est passé instantanément. Le destin a mis l’une sur le chemin de l’autre et alors, elles ont pu explorer ensemble, peu à peu, leurs turpitudes existentielles et familiales. Un questionnement et un secret pour Audrey, une fuite en avant pour Laura. La suite ne se lit pas à cent à l’heure. J’aurai parfois aimé plus de rythme et d’entrain. J’aurai aimé vivre une véritable plongée au cœur des secrets et des liens familiaux.

Lorsque le récit aborde des coïncidences, il est toujours difficile de ne pas se dire que « c’est un peu gros », un poil irréel sur certains points. Cette histoire n’y échappe pas, même si le tout est plutôt bien orchestré. Le dénouement nous éclaire, il accentue l’intérêt du lecteur mais finalement nous interroge : est-il toujours bon de connaître toute la vérité ?

Sur fond de parties de poker, de mélodies de David Bowie et de Kate Bush, de Paris à Las Vegas, les langues se délient, les corps se meuvent, les secrets se brisent, et alors, il faut composer avec ce que l’on pensait acquis et qui ne l’est finalement pas.

Le bruit des avions est un roman à l’écriture fluide qui aborde des sujets d’actualité, tantôt joyeux, tantôt terrifiants. Une atmosphère douce amère s’en dégage. La lecture fut plaisante mais il m’a manqué un peu de crédibilité et d’action.

Merci à Babelio pour cette lecture dans le cadre d’une Masse Critique Privilégiée et merci également aux éditions Harper Collins.

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle à forte tendance littéraire.

Une réflexion sur « Lecture : « Le bruit des avions » de Sophie Reungeot »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.