Lecture : « Juste avant de mourir » de S.K. Tremayne

On le lui dit, le lui répète : en précipitant sa voiture dans ce lac gelé, Kath a voulu mettre fin à ses jours. Frappée d’amnésie rétrograde, la jeune femme se demande bien pourquoi. Cette vie qu’elle mène avec Adam et leur fille, au milieu d’une lande sauvage et spectrale, elle l’aime, pourtant. Mais depuis son retour à la maison, son Ranger de mari semble de plus en plus hostile, distant. Quant à Lyla, elle passe de plus en plus de temps à courir les bruyères, ou à aligner des cadavres d’oiseaux – qu’essaye-t-elle de lui dire ? Que s’est-il donc passé, juste avant de mourir ?

Juste avant de mourir PHOTO

Juste avant de mourir – S.K. Tremayne

Éditeur : Pocket (14 janvier 2021)

Pages : 442

Ma note : 3,25/5

Mon avis :

C’est le troisième livre de S.K. Tremayne que je lis. J’avais adoré Le doute, j’avais aimé La menace, et concernant Juste avant de mourir, je suis nettement plus mitigée.

Il y a toujours cette atmosphère mystérieuse qui flotte tout au long du récit, presque ésotérique. C’est un point que j’apprécie bien souvent. Les ambiances un peu noires, profondes et mystiques peuvent nous plonger dans un autre monde, ou bien nous faire décrocher. Cette fois, la langueur était un peu trop présente avec cette désagréable impression de tourner en rond. Le roman aurait mérité d’être un peu plus court pour gagner en intérêt. En effet, l’accident de Kath, équivoque, tourne en boucle au fil des chapitres en même temps que le doute s’insinue à la fois pour elle-même – puisqu’elle est frappée d’amnésie rétrograde -, mais aussi envers chaque personne de son entourage. Puis il y a le comportement atypique de sa fille Lyla qui ajoute de l’étrangeté à l’ensemble, ainsi qu’une part de sorcellerie familiale. Ce qui fait beaucoup d’éléments liés au « bizarre ». On aime ou on n’aime pas. Habituellement, je suis complètement intéressée par ces sujets, mais je pense que le cumul de tout cela couplé à une certaine lenteur ont fait faiblir mon intérêt.

En revanche, l’auteur a su me téléporter dans les paysages de landes sauvages du Dartmoor qui est un parc national du Devon en Angleterre. J’ai apprécié fouler les bruyères à travers cette histoire, frôler les roches granitiques et côtoyer les poneys et les moutons qui l’habitent. Ce serait des vacances rêvées pour moi. Donc, pour ma part, c’est un vrai point fort du roman.

Concernant le dénouement, il est assez dérangeant et étonnant. Pour le coup, je ne fus pas totalement convaincue même si en réalité, tout se tient.

Vous l’aurez compris, ce roman me laisse un peu perplexe. J’ai apprécié les thématiques abordées mais tous ces éléments développés lentement au fil des pages ont manqué de rythme. L’ambiance plaira aux amateurs de romans d’atmosphère. Alors si vous souhaitez le découvrir, lisez-le lorsque vous aurez envie d’immerger tranquillement dans la part sombre et sauvage de l’Angleterre.

Merci à Emmanuelle des éditions Pocket pour cette lecture !

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle à forte tendance littéraire.

Une réflexion sur « Lecture : « Juste avant de mourir » de S.K. Tremayne »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.