Lecture : « Nous sommes l’étincelle » de Vincent Villeminot

« Nous ne jouerons pas le jeu » …
Trente-six ans plus tôt, dégoûtée d’un monde où elle n’avait plus sa place, une partie de la jeunesse a fait sécession. Loin de la Ville sous surveillance, une poignée d’entre eux a choisi la nature, la cabane – la vie sous les arbres. Utopie ? Peut-être…
2061, Forêt du D., Dordogne. Ils sont trois enfants sauvages – chasseurs, pêcheurs, loups parmi les loups. Arrachés à leurs parents par une troupe de braconniers, Montana, Dan et Judith vont devoir survivre à tout prix. Et sous la cendre des illusions, raviver l’étincelle…

Nous sommes l'étincelle PHOTO

Nous sommes l’étincelle – Vincent Villeminot

Éditeur : Pocket (8 avril 2021)

Pages : 531

Ma note : 4,5/5

Mon avis :

Nous sommes l’étincelle est un roman que l’on pourrait nommer d’anticipation, dans lequel les personnages se révoltent et pensent se tourner vers un monde baigné d’utopie. Abandonner toute forme de souveraineté pour vivre ensemble, sur un même pied d’égalité, au sein d’une nature paisible, tel est leur désir le plus profond. Mais leur rêve peut-il devenir réalité ?

Ce roman résonnera en beaucoup d’entre nous puisque l’ère est au changement. Nous sommes beaucoup à prendre conscience des enjeux climatiques et nous sommes nombreux à souhaiter un autre modèle sociétal. Ainsi, nous pouvons constater régulièrement des virages à 180°C pour une vie à la campagne, pour un quotidien proche de la nature mais également davantage tourné vers l’humain, la solidarité et l’entraide. Ce roman s’appuie sur ces états de fait, sur ce que pourrait être une vie dans ce que l’on pourrait appeler aujourd’hui un écovillage, lorsque ses habitants coupent tous les ponts, (ici) radicalement.

« Si nous nous séparons de vous, c’est que le monde où vous nous avez enfantés édicte par avance l’échec de toute voie nouvelle, par le renoncement à toute souveraineté personnelle.
Il est bâti pour sa reproduction, infinie.

Mais désormais, nous ne consentons plus à rien – rien.

Nous claquons la porte, quittons la pièce, puisque c’en est une (une farce ou une tragédie, nous l’ignorons encore), et nous désertons même le théâtre tout entier. »

Vincent Villeminot propose ce qu’il pourrait advenir dans une société où ne règne ni dieu ni maître, dans laquelle les forces de l’ordre n’ont pas leur place, dans laquelle les habitants s’auto-gèrent. L’allumette a été craquée, une partie de la jeunesse a fait sécession. Elle dénonce un monde qui ne lui convient plus. Et comment ne pas être d’accord avec elle sur certains points. 

« Depuis que l’être humain nomme « intelligents » des voitures, des téléphones, des villes, il semble que l’intelligence se soit retirée du monde. »

Dans une alternance d’époques (de nos jours à 2061), nous découvrons l’histoire de certains d’entre eux, de ceux qui ont fui, qui ont rêvé et qui ont voulu accomplir leur rêve. Alors, l’utopie est-elle devenue une réalité ?

Je ne serai pas plus précise sur leur histoire, tout est à découvrir. Mais il faut savoir que ce récit met en exergue des valeurs politiques et familiales (au sens large du terme) et les batailles pour vivre la vie telle qu’on la pense et la désire. Je salue le remarquable travail de l’auteur pour ce qui lie les époques et les Hommes, pour avoir su insuffler une force, un courage, une détermination dans un récit qui replace l’humain au sein de sa nature profonde et qui, par là même, creuse une certaine violence et renoue avec l’instinct de survie et de protection.

Un grand merci à Emmanuelle des éditions Pocket !

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle à forte tendance littéraire.

Une réflexion sur « Lecture : « Nous sommes l’étincelle » de Vincent Villeminot »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.