Lecture : « L’amour des grands » de Caroline Michel

Juin 2019. Emmanuelle se rend au mariage de sa sœur cadette. Si la journée s’annonce festive, elle redoute néanmoins de croiser un invité : Vincent, son premier amour.
Qu’auront-ils à se dire ? Que reste-t-il de leur enfance révolue, de leur histoire inachevée, de leurs souvenirs faussement endormis ?
Tandis que la noce bat son plein, Emmanuelle rembobine le film de sa jeunesse et de sa relation avec Vincent tout en redonnant vie aux années 1980-1990, à « Cendrillon » de Téléphone, à la vieille Renault 19 de ses parents et à une bande d’enfants inséparables.

L'amour des grands PHOTO

L’amour des grands – Caroline Michel

Éditeur : Robert Laffont (31 mars 2022)

Pages : 285

Ma note : 4/5

Mon avis :

J’avais eu le plaisir de lire 89 mois, le précédent roman de l’auteure, et je l’avais beaucoup aimé. C’est donc avec enthousiasme que je me suis plongée au sein de L’amour des grands.

C’est une histoire universelle que Caroline Michel nous partage ici. Elle va résonner sans aucun doute en beaucoup d’entre nous. Pourquoi ? Parce qu’il est question du premier amour, celui de notre jeunesse, celui qui a compté et qui comptera toute notre vie. Dans ce cas précis, Emmanuelle va revoir Vincent, celui qui a tant fait battre son cœur lorsqu’elle était enfant et adolescente. C’est à l’occasion du mariage de sa sœur cadette, Avril, qu’elle va pouvoir se rendre compte de l’importance de ce premier amour dans sa vie d’adulte. Surtout qu’Avril se marie avec un des frères de Vincent. Alors forcément, les deux familles restent et resteront toujours liées. En effet, les Dijon et les Schneider sont voisins depuis de nombreuses années et par conséquent les enfants se connaissent pratiquement depuis toujours. Alors dans ce cas, comment composer avec la présence de l’amoureux perdu ?

C’est avec délicatesse, humour mais aussi émotion que l’auteure décrit les retrouvailles de ceux qui se sont aimés et dont les chemins se sont séparés : coups du destin, occasions manquées ou tout simplement des envies différentes lorsque les années passent et que l’enfance laisse la place à la vie de jeune adulte. Toujours est-il qu’il reste un goût d’inachevé et que se revoir après une dizaine d’années de séparation fait forcément remonter une multitude d’émotions, et de questionnements. 

(…) j’aimerais savoir ce que tu penses, savoir si mon corps se dessine sur les murs quand tu t’endors, savoir si l’enfance te poursuit quand tu traverses un bois ou retournes une crêpe, savoir si nos impossibles adieux te laissent un drôle de goût et si parfois tu regrettes un peu nos chemins. Regrettes-tu un peu nos chemins ?

L’écriture est fluide, les chapitres défilent à vitesse grand V. Nous, lecteurs, oscillons entre nos propres souvenirs, la poésie des mots de Caroline Michel et son humour qui débride tout. Certains lieux me parlent (j’ai vécu de longues années en Saône-et-Loire), certaines situations aussi, étant de la même génération que l’auteure (un peu plus vieille mais c’est bon, on ne va tout de même pas chipoter). C’est une lecture qui rappelle des souvenirs, qui fait sourire, qui met la larme au bord de l’œil, qui déclenche des points communs, qui fait dire que M**de, c’est con quand même

C’est l’amour à tous les âges, c’est son impact qui reste, qui nous fait douter mais que l’adulte que nous sommes désormais arrive à relativiser. C’est l’amour des grands avec tous les souvenirs des petits que nous étions.

C’est la vraie vie, sous l’apparente légèreté.

Merci à Filipa des éditions Robert Laffont et à Caroline Michel pour cette lecture et la dédicace !

Logo Robert Laffont

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog à forte tendance littéraire. Mais pas que !

3 réflexions sur « Lecture : « L’amour des grands » de Caroline Michel »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :