Lecture : « La Datcha » – Agnès Martin-Lugand

« L’homme venait de me déposer dans un décor de rêve, dont je n’aurais même pas soupçonné l’existence. L’hôtel en lui-même était imposant, majestueux ; les pierres, les grands volets, les immenses platanes tout autour de la cour, la fontaine couverte de mousse qui lui conférait un aspect féerique. Je ne tiendrais pas deux jours, je n’étais pas à ma place. Devais-je fuir immédiatement, retrouver ma vie d’errance dont je connaissais les codes, où je savais comment survivre, ou bien rester et tenter ma chance dans ce monde inconnu, étranger, mais qui exerçait sur moi une attraction aussi soudaine qu’incontrôlable ? »

Et si le pouvoir d’un lieu était d’écrire votre histoire ?

La Datcha PHOTO

La Datcha – Agnès Martin-Lugand

Éditeur : Pocket (24 mars 2022)

Pages : 341

Ma note : 4/5

Mon avis :

C’est le quatrième roman de l’auteure que j’ai le plaisir de lire, après Désolée, je suis attendue, Les gens heureux lisent et boivent du café et La vie est facile, ne t’inquiète pas. Le personnage central est de nouveau féminin, et l’humanité et la résilience au cœur de tout. C’est aussi et surtout à nouveau une histoire dans laquelle il est question de prendre sa vie en main et de réussir à laisser entrer le bonheur, malgré les malheurs passés.

Tout débute lorsque le destin emmène Hermine, alors une toute jeune femme, au sein de La Datcha qui est un hôtel familial en Provence. Paumée, elle découvrira un monde bienveillant et des propriétaires qui lui offriront la chance de changer à jamais sa vie. Les cartes sont désormais entre ses mains. 

Vingt ans plus tard, nous la retrouvons métamorphosée, mère de famille et toujours au cœur de cette grande bâtisse baignée de soleil et à l’atmosphère conviviale et joyeuse. La Datcha est en effet un élément central du roman, presque un personnage à part entière (le roman porte d’ailleurs son nom !). Nous nous imaginons tout à fait bien dans la bibliothèque, sur la terrasse, au bord de la piscine, ou bien encore sous les guirlandes guinguette de la cour lors du bal annuel. J’ai beaucoup apprécié l’ambiance du roman.

Même si la vie d’Hermine a désormais un cadre, son passé douloureux n’est jamais bien loin. Sa vie personnelle et intime reste cahin-caha. Elle va devoir s’écouter et ouvrir son cœur afin de pouvoir toucher du doigt un bonheur total. L’histoire pourrait tomber dans de grandes facilités, et même si parfois nous les frôlons, Agnès Martin-Lugand réussit dans ce roman à les contourner et à nous offrir un récit plus travaillé et délicat.

L’écriture fluide et les chapitres assez courts en font un livre facile et rapide à lire, comme les précédents. J’ai passé un agréable moment où la perte mais aussi l’amour prenaient une place belle. Même si l’héroïne bénéficie d’un joli coup de pouce du destin (assez peu probable dans la vraie vie, ou alors pour les très chanceux), elle fait face à des douleurs réalistes et vécues par bon nombre d’entre nous. Il est toujours réconfortant de voir un personnage s’accomplir après des épreuves, c’est un bel espoir pour tous.

Je recommande ce roman à celles et ceux qui aiment les histoires de reconstruction dans lesquelles il est question d’amour mais aussi de la famille, celle que l’on a et parfois celle que l’on se crée. Un vrai point positif également pour l’atmosphère au sein de la bâtisse provençale !

Un grand merci à Emmanuelle et à Magali des éditions Pocket !

 

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog à forte tendance littéraire. Mais pas que !

Une réflexion sur « Lecture : « La Datcha » – Agnès Martin-Lugand »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :