Lecture : « Prends ma main » de Dolen Perkins-Valdez

1973, Alabama. Civil Townsend est une jeune infirmière afro-américaine, fraîchement diplômée et embauchée dans un planning familial à Montgomery. Convaincue de l’utilité de son travail, elle est toute dévouée à ses patientes et assure les suivis de grossesse, mais aussi les prescriptions de contraceptifs aux jeunes filles à sa charge.
Lorsqu’elle rencontre Erica et India Williams, treize et onze ans, la vie de Civil va radicalement changer. Car, très vite, elle s’interroge : pourquoi doit-elle leur imposer une contraception alors qu’elles sont si jeunes ? Est-ce que la famille a donné son accord ? Prise de doutes, Civil commence à enquêter sur les pratiques en place dans le milieu médical de son époque. Au risque de perdre son emploi, elle mettra tout en œuvre pour dévoiler une des politiques les plus innommables des États-Unis.

Inspiré de faits réels qui ont profondément marqué l’Amérique, ce roman est un témoignage percutant et émouvant, une leçon d’espoir et de dignité.

Prends ma main – Dolen Perkins-Valdez

Éditeur : Seuil (Va paraître le 3 février 2023)

Pages : 440

Ma note : 4,5/5

Mon avis :

J’ai toujours eu une grande attirance pour les romans se déroulant durant l’ère ségrégationniste aux États-Unis. Je me demande alors comment l’Homme peut être aussi mauvais. Le racisme, et les injustices de façon générale, ont toujours été pour moi une importante source de rébellion. Je ne peux pas les supporter…
Prends ma main aborde un scandale médical en Alabama en 1973. La ségrégation raciale est donc censée être terminée (depuis le Civil Right Act en 1964) mais nous savons vous et moi qu’elle ne s’est pas arrêtée du jour au lendemain, et qu’encore aujourd’hui, certains individus portent cette haine en eux. Elle n’est plus sur le papier, mais dans les actes c’est tout autre chose… Cependant, ce roman renferme également beaucoup d’espoir et de bienveillance malgré les douleurs et le contexte difficile.
Lire la suite

Lecture coup de cœur : « Nos âmes au diable » de Jérôme Camut et Nathalie Hug

Mi-juillet, Sixtine, dix ans, disparaît sur une plage de l’île d’Oléron. Pour Jeanne, sa mère, c’est tout son monde qui s’écroule. Elle s’en veut d’avoir été trop accaparée par son métier. Elle en veut à son mari, qui aurait dû surveiller leur petite brune aux yeux bleus, mais qui a failli, trop occupé à donner un énième coup de canif dans leur contrat de mariage.
Lorsque les recherches conduisent finalement à un multirécidiviste connu par la justice pour le viol de quatre fillettes, Jeanne comprend que rien ne sera jamais plus comme avant. Et son travail de résilience s’annonce d’autant plus long que le corps de Sixtine n’a jamais été retrouvé.
Une absence qui laisse planer comme une incertitude… Et si la vérité se révélait plus sordide et glaciale encore que la mort d’une enfant ?

Nos âmes au diable – Nathalie Hug et Jérôme Camut

Éditeur : Pocket (12 janvier 2023)

Pages : 397

Ma note : 5/5

Mon avis :

Coup de cœur pour ce thriller diabolique, surprenant, haletant et non dénué d’humanité pour autant !
Lire la suite

Lecture : « Célestine » de Sophie Wouters

Années soixante, quelque part dans la France profonde. Célestine, orpheline dès sa naissance, est élevée par de lointains parents qui n’avaient jamais voulu d’enfants.
Dix-sept ans plus tard, l’adolescente se retrouve devant la Cour d’assises des mineurs. Mais que s’est-il donc passé pour que la ravissante et douce Célestine, dont l’avenir était plus que prometteur, soit jugée pour un crime dont tout semble l’accuser ?

Célestine PHOTO

Célestine – Sophie Wouters

Éditeur : Hervé Chopin (5 janvier 2023)

Pages : 125

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

La belle Célestine commençait bien mal dans la vie. « Venir au monde après le décès de ses parents… Vous n’allez quand même pas m’dire que c’est la façon d’faire du commun des mortels ! » 
Lire la suite

Lecture : « L’Agence des miracles » de Sofia Giovanditti

Non, la vie n’est pas ce mélange extraordinaire de miracles quotidiens, de joies subtiles, de bonheurs discrets, qu’on est censé glaner çà et là tout en surfant sur des vagues plus éprouvantes, mais tellement enrichissantes et pleines d’enseignements. Non. « La vie, c’est de la merde », conclut Lou, 39 ans, après la journée catastrophique de trop. C’est décidé, elle ne croit plus en rien, arrête d’espérer quoi que ce soit. Lou est prête à se résigner à son travail sans perspectives, son célibat, ses kilos en trop et son découvert endémique à la banque. Mais c’est sans compter la pugnacité d’Isa, sa meilleure amie, qui découvre l’incroyable pouvoir d’une organisation secrète, L’Agence des miracles…

L’Agence des miracles – Sofia Giovanditti

Éditeur : Pocket (20 octobre 2022)

Pages : 202

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

J’avais envie d’un roman bonbon alors j’ai choisi L’Agence des miracles et figurez-vous que j’ai été servie !
Lire la suite

Lecture : « Paris-Briançon » de Philippe Besson

Rien ne relie les passagers montés à bord du train de nuit n° 5789. À la faveur d’un huis clos imposé, tandis qu’ils sillonnent des territoires endormis, ils sont une dizaine à nouer des liens, laissant l’intimité et la confiance naître, les mots s’échanger, et les secrets aussi. Derrière les apparences se révèlent des êtres vulnérables, victimes de maux ordinaires ou de la violence de l’époque, des voyageurs tentant d’échapper à leur solitude, leur routine ou leurs mensonges. Ils l’ignorent encore, mais à l’aube, certains auront trouvé la mort…

Paris-Briançon PHOTO

Paris-Briançon – Philippe Besson

Éditeur : Pocket (5 janvier 2023)

Pages : 199

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

À travers ce court roman, Philippe Besson nous plonge au cœur de l’humanité ordinaire, des a priori, des belles surprises, des jolies rencontres et des vies qui se percutent lorsque le drame survient.
Lire la suite

Lecture : « L’été où tout a fondu » de Tiffany McDaniel

Été 1984 à Breathed, Ohio. Hanté par la lutte entre le bien et le mal, le procureur Autopsy Bliss publie une annonce dans le journal local : il invite le diable à venir lui rendre visite. Le lendemain, son fils Fielding découvre un jeune garçon à la peau noire et aux yeux d’un vert intense planté devant le tribunal, qui se présente comme le diable en personne. Cet enfant à l’âme meurtrie, heureux d’être enfin le bienvenu quelque part, serait-il vraiment l’incarnation du mal ? Dubitatifs, les adultes le croient en fugue d’une des fermes voisines, et le shérif lance son enquête. Se produisent alors d’étranges événements qui affectent tous les habitants de Breathed, tandis qu’une vague de chaleur infernale frappe la petite ville.

L't o tout a fondu PHOTO

L’été où tout a fondu – Tiffany McDaniel

Éditeur : Gallmeister (18 août 2022)

Pages : 473

Ma note : 4,5/5

Mon avis :

J’ai lu ce roman brûlant en hiver. Au contact de la flamme, j’ai englouti chapitre après chapitre, je me suis laissée emporter par les enfers qui ont tout fondu à Breathed, petite ville retirée du sud de l’Ohio. Mais, qu’il soit au cœur de ce récit ou dans notre vie quotidienne, sait-on réellement où se cache le mal ?
Lire la suite

Mon top livresque 2022 avec un concours pour les 7 ans du blog !

Quelles ont été mes lectures les plus marquantes en 2022 ? Je vous raconte tout, tout de suite, avec une surprise à la clé !

Pour commencer, j’ai lu 26 livres en 2022 (en réalité 27 mais la chronique du dernier est sortie en 2023, il y a quelques jours). Ce n’est pas énorme mais nouveau projet de vie oblige…  Ceci dit, ce n’est pas une course et le principal est que j’ai pu de nouveau découvrir de merveilleuses histoires ♥

Voici les 4 romans (choix drastique !) qui me restent particulièrement en mémoire et qui sont par conséquent dans mon top 2022 :

Continuer à lire … « Mon top livresque 2022 avec un concours pour les 7 ans du blog ! »

Lecture : « La Diagonale de la joie » de Corine Sombrun

De retour en Occident après des années d’initiation en Mongolie, Corine Sombrun décide de présenter son expérience de la transe à la communauté scientifique. Après un temps de suspicion, les résultats des premières études montrent les incroyables vertus de la transe. Hors de tout cadre religieux, elle peut être induite par la seule volonté et a le pouvoir de reconfigurer nos vies. Son potentiel thérapeutique est immense, les implications philosophiques dans la connaissance de soi et le rapport au vivant y sont des pistes aussi précieuses que stimulantes.
Découvrez, vous aussi, ces capacités humaines méconnues !

La Diagonale de la joie PHOTO

La Diagonale de la joie – Corine Sombrun

Éditeur : Pocket (20 octobre 2022)

Pages : 362

Ma note : 4,5/5

Mon avis :

Un voyage au cœur de la transe, une immersion aussi spirituelle que scientifique.
Lire la suite

Lecture : « Vous reprendrez bien un peu de magie pour Noël ? » de Carène Ponte

Victoria Delmas, trente-cinq ans, dirige d’une main de fer son agence de publicité. Dans son quotidien réglé comme une horloge, aucune place n’est laissée à l’improvisation, et encore moins aux relations humaines, qu’elle considère comme une perte de temps pure et simple.
Jusqu’à un matin de décembre où sa vie bascule. Renversée par un bus, Victoria sombre dans le coma et atterrit dans un… centre de réhabilitation de Noël ! Cette mystérieuse organisation lui propose un marché : pour se voir accorder une seconde chance, elle devra se racheter auprès d’une personne qu’elle a fait souffrir par le passé, et ce avant le 26 décembre, minuit.
Une mission qui risque de lui donner du fil à retordre. Mais s’il y a bien un moment de l’année où l’on peut espérer un miracle, c’est à Noël !

Vous reprendrez bien un peu de magie pour Noël PHOTO

Vous reprendrez bien un peu de magie pour Noël ? – Carène Ponte

Éditeur : Pocket (13 octobre 2022)

Pages : 300

Ma note : 4/5

Mon avis :

Ah les comédies de Noël de Carène Ponte ! C’est toujours le rendez-vous sucré et truffé d’humanité de la fin de l’année. Ce moment de lecture qui fait du bien et qui nous plonge tout entier dans l’ambiance des fêtes. Lire la suite

Lecture : « La forêt des assassins » – Mathieu Bertrand

1982 : Une communauté d’anciens soixante-huitards, installée depuis 1968 dans un village abandonné du Périgord, s’est muée progressivement en une secte hors du temps et de toute civilisation dirigée par les Dignitaires.
2022 : Le commandant Lagazzi, officier de la section Alésani, service du ministère de l’Intérieur spécialisé dans les phénomènes étranges, est missionné pour enquêter dans un petit village perdu du Périgord où les dirigeants d’une secte religieuse sont assassinés dans des circonstances particulièrement violentes. Ses investigations vont rapidement la plonger dans le passé sanglant d’une région où la sorcellerie, les disparitions et les meurtres rituels semblent monnaie courante depuis plusieurs siècles.

La forêt des assassins PHOTO

La forêt des assassins – Mathieu Bertrand

Éditeur : M+ (27 octobre 2022)

Pages : 288

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

La forêt des assassins est le cinquième roman de l’auteur et c’est un thriller baigné d’ésotérisme que j’ai beaucoup apprécié. C’est le premier livre de Mathieu Bertrand que j’ai le plaisir de découvrir et il semblerait que nous ayons en commun une appétence pour les thématiques de la sorcellerie, des légendes, de l’occultisme. Par conséquent, ce ne sera certainement pas ma dernière lecture de cet auteur !
Lire la suite