Concours : Remportez l’édition été de PAGE des libraires ! (10 gagnants)

Revue PAGE 1

PAGE des libraires, cette magnifique revue dont je vous ai parlé ici, vous vous souvenez ?

Et bien figurez-vous que j’ai l’immense plaisir de gâter 10 d’entre vous en partenariat avec PAGE ! Oui oui, 10 ! Un grand merci à eux !

À gagner : l’édition été 2016 contenant pléthore d’idées lecture, d’avis judicieux, de découvertes pour tous.

Jeu ouvert du 24 août 13h au 5 septembre 20h.  Lire la suite et participer

Publicités

Lecture : « Alice ou le choix des armes » de Stéphanie Chaillou (Rentrée littéraire 2016)

Dans une prose hypnotique, « Alice ou le choix des armes » inventorie les faits, les motifs et les conséquences de la violence au travail. « Quand j’interroge Alice Delcourt, le premier jour, elle me dit qu’elle ne sait pas vraiment comment ça a commencé. Par quoi. Si c’est un agacement particulier qui s’est produit soudain et qui a tout déclenché. Ou autre chose. » Un homme, Samuel Tison, est retrouvé mort sous un pont. Une jeune femme, Alice Delcourt est soupçonnée de l’avoir tué. Mais quelle est la nature du lien entre la jeune femme et son ancien chef de service ? Que s’est-il vraiment passé ? Au commissariat, chaque jour, l’inspecteur François Kerrelec entend Alice Delcourt, ce qu’elle a à dire, ce dont elle veut témoigner.

Couv Alice ou le choix des armes REDIM

Alice ou le choix des armes – Stéphanie Chaillou

Éditeur : Alma (parution le 25 août 2016)

Pages : 137

Ma note : 3/5

Mon avis :

Il s’agit ici de harcèlement moral au travail et c’est à travers l’interrogatoire d’Alice Delcourt, jour après jour, que nous découvrons et décortiquons ce Mal de la vie professionnelle.  Lire la suite

Lecture : « Tropique de la violence » de Nathacha Appanah (Rentrée littéraire 2016)

«Ne t’endors pas, ne te repose pas, ne ferme pas les yeux, ce n’est pas terminé. Ils te cherchent. Tu entends ce bruit, on dirait le roulement des barriques vides, on dirait le tonnerre en janvier mais tu te trompes si tu crois que c’est ça. Écoute mon pays qui gronde, écoute la colère qui rampe et qui rappe jusqu’à nous. Tu entends cette musique, tu sens la braise contre ton visage balafré ? Ils viennent pour toi.»

Photo Tropique de la violence

Tropique de la violence – Nathacha Appanah

Éditeur : Gallimard (parution le 25 août 2016)

Pages : 192

Ma note : 4,75/5

Mon avis :

Je frôle le coup de cœur pour ce roman à paraître dans deux jours ! Ajoutez-le bien dans votre wishlist si ce n’est déjà fait ! Lire la suite

Lecture : « Une bouche sans personne » de Gilles Marchand (Rentrée littéraire 2016)

Un comptable se réfugie la journée dans ses chiffres et la nuit dans un bar où il retrouve depuis dix ans les mêmes amis. Le visage protégé par une écharpe, on ne sait rien de son passé. Pourtant, un soir, il est obligé de se dévoiler. Tous découvrent qu’il a été défiguré. Par qui, par quoi? Il commence à raconter son histoire à ses amis et à quelques habitués présents ce soir-là. Il recommence le soir suivant. Et le soir d’après. Et encore. Chaque fois, les clients du café sont plus nombreux et écoutent son histoire comme s’ils assistaient à un véritable spectacle. Et, lui qui s’accrochait à ses habitudes pour mieux s’oublier, voit ses certitudes se fissurer et son quotidien se dérégler. Il jette un nouveau regard sur sa vie professionnelle et la vie de son immeuble qui semblent tout droit sortis de l’esprit fantasque de ce grand-père qui l’avait jusque-là si bien protégé du traumatisme de son enfance.

Une bouche sans personne

Une bouche sans personne – Gilles Marchand

Éditeur : Aux Forges de Vulcain (parution le 25 août 2016)

Pages : 200

Ma note : 4,5/5

Mon avis :

** Parution dans quelques jours, à découvrir absolument ! **

J’avoue ne pas avoir accroché de suite à ce récit narré de façon légère mais fantasque, au style parfois répétitif. Mais je dois vous prévenir, ce roman, une fois apprivoisé, va vous surprendre et vous émouvoir !  Lire la suite

Lecture : « La Correction » d’Élodie Llorca (Rentrée littéraire 2016)

Une seule lettre change et tout est déréglé. Le narrateur va l’apprendre à ses dépens quand après avoir travaillé quelque temps dans une papeterie, il décide de devenir correcteur professionnel. Il y est d’autant plus résolu que sa mère a toujours cru qu’il était prédestiné à ce métier. Il est embauché à ce poste dans la Revue du Tellière, dirigée par Reine, une femme autoritaire et dominatrice qui va bientôt exercer sur lui son emprise. Reine le fascine autant qu’elle l’intimide.
L’aventure se complique lorsqu’il constate que des coquilles sont systématiquement ajoutées après coup sur son jeu de copies. Il soupçonne bientôt Reine de les glisser là délibérément afin de le prendre en faute. Mais bientôt des coquilles d’une tout autre nature vont faire leur apparition…

La Correction

La Correction – Élodie Llorca

Éditeur : Payot & Rivages (paru le 17 août 2016)

Pages : 188

Ma note : 3/5 

Mon avis :

« Depuis quelque temps, je soupçonnais ma patronne de volontairement introduire quelques coquilles dans la copie afin de pouvoir me prendre en faute ». Ainsi débute le récit d’Élodie Llorca. Sans tergiversation, le sujet est lancé. Dans une écriture agréable et fluide, nous découvrons les craintes de François, correcteur à La Revue du Tellière, dirigée par Reine. Cette dernière, dont le prénom ne fait que renforcer sa position de souveraine au sein de la structure, intimide autant qu’elle attire le narrateur.  Lire la suite

Lecture : « Les Mots entre mes mains » de Guinevere Glasfurd (Rentrée littéraire 2016)

Helena Jans van der Strom n’est pas une servante comme les autres. Quand elle arrive à Amsterdam pour travailler chez un libraire anglais, la jeune femme, fascinée par les mots, a appris seule à lire et à écrire. Son indépendance et sa soif de savoir trouveront des échos dans le cœur et l’esprit du philosophe René Descartes. Mais dans ce XVIIe siècle d’ombres et de lumières, leur liaison pourrait les perdre. Descartes est catholique, Helena protestante. Il est philosophe, elle est servante. Quel peut être leur avenir ?

Les mots entre mes mains

Les Mots entre mes mains – Guinevere Glasfurd

Éditeur : Préludes (parution le 24 août 2016)

Pages : 448

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

À quelques jours de sa parution, j’aimerai vous faire découvrir ce roman historique qui m’a captivé.  Lire la suite