Lecture : « Les Suprêmes » d’Edward Kelsey Moore

Elles se sont rencontrées à la fin des années 1960 et ne se sont plus quittées : tout le monde les appelle « les Suprêmes », en référence au célèbre groupe de chanteuses des seventies. L’intrépide Odette converse avec les fantômes et soigne son cancer à la marijuana sur les conseils avisés de sa défunte mère, tandis que la sage Clarice endure les frasques de son volage époux pour gagner sa part de ciel. Toutes deux ont pris sous leur aile Barbara Jean, éternelle bombe sexuelle que l’existence n’a cessé de meurtrir. Complices dans le bonheur comme dans l’adversité, ces trois irrésistibles quinquas afro-américaines se retrouvent tous les dimanches dans l’un des restaurants de leur petite ville de l’Indiana : entre commérages et confidences, rire et larmes, elles se gavent de poulet frit en élaborant leurs stratégies de survie.

Les Suprêmes – Edward Kelsey Moore

Éditeur : Babel (2015)

Pages : 414

Ma note : 4/5

Mon avis :

Lorsqu’une lecture commune de ce roman s’est ouverte sur le forum de Livraddict, je me suis dit que ce serait une belle occasion de le sortir de ma bibliothèque, surtout qu’il me faisait très envie depuis mon acquisition. Merci à Julie pour cette LC !

Jusqu’à avant-hier, j’étais très mitigée sur ma lecture, je n’arrivais pas vraiment à rentrer dans l’histoire, accusais même des longueurs, des « décrochages ». Bref, j’étais complètement à contre-courant des nombreux avis dithyrambiques concernant Les Suprêmes. Ainsi, pendant une bonne partie du roman, je me traînais, même si quelques passages retenaient mon attention. Comme vous pouvez le lire, cela commençait mal entre les quinquas et moi.  Lire la suite

Publicités

Lecture : « La dernière valse de Mathilda » de Tamara McKinley

Dans la chaleur étouffante du bush australien, Mathilda, treize ans, fait ses adieux à sa mère. Quelques voisins sont rassemblés autour de la tombe, pour rendre un dernier hommage à cette femme courageuse.
Un peu à l’écart, le père de Mathilda n’a qu’une hâte : que tout cela se termine afin qu’il puisse vendre le domaine de Churinga. Mathilda, elle, comprend que les choses ne seront jamais plus comme avant…
Cinquante ans plus tard, Jenny découvre le journal intime de Mathilda. À mesure que progresse sa lecture, l’angoisse l’assaille… A-t-elle bien fait se venir s’installer à Churinga ?

La dernière valse de Mathilda – Tamara McKinley

Éditeur : Archipoche (2007)

Pages : 567

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

Je vous le dis d’emblée, ce fut une lecture un peu difficile, loin du long fleuve tranquille. Lorsque j’ai vu qu’une lecture commune s’ouvrait concernant ce roman sur Livraddict, j’ai sauté sur l’occasion afin de le sortir de ma bibliothèque. Le résumé me faisait très envie dès le départ et j’avais hâte de découvrir les secrets de Churinga.  Lire la suite

Lecture : « 13 à table ! » Édition 2017 [Les Restaurants du Cœur]

Les plus grands auteurs de la littérature contemporaine ont pris leur plus belle plume pour la troisième année consécutive afin de vous concocter un délicieux recueil de nouvelles autour d’un thème : l’anniversaire.

Le joyeux, le sinistre, le raté, celui qui finit dans les larmes ou le sang, l’apothéose de la fête et les éclats de rire, tout y est, comme dans la vie.

Treize bougies à souffler sans modération.

13-a-table-2017-photo

13 à table ! 2017 – Collectif (13 auteurs)

Éditeur : Pocket (3 novembre 2016)

Pages : 283

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

Grâce à une lecture commune sur Livraddict, j’ai sorti ce recueil de nouvelles de ma PAL assez rapidement. Et c’est toujours un plaisir de découvrir un livre avec les copines 😉

Hier je vous donnais mon avis un peu mitigé sur l’édition 2016. Cette édition 2017 m’a un peu plus emballée, et la couverture est sympa ! Dans tous les cas, cela reste un incontournable pour son action solidaire. En effet, ce recueil ne coûte que 5 € mais permet la distribution de 4 repas pour les Restos du Cœur. Une bonne habitude à prendre chaque année donc ! Lire la suite

Lecture : « Yaak Valley, Montana » de Smith Henderson (Rentrée littéraire) #MRL16 #PriceMinister

texte-yaak-valley

J’ai eu la chance de découvrir ce premier roman de Smith Henderson par le biais des Matchs de la Rentrée Littéraire organisés chaque année par PriceMinister-Rakuten. Je les remercie de tout cœur car j’avais très envie de me plonger dans ce roman obscur de l’Amérique profonde et désœuvrée. Je remercie également Sylire qui est une des marraines de cette édition qui a permis que l’on puisse choisir ce roman percutant, et bien sûr les éditions Belfond sans qui tout cela ne serait pas possible.

logo_rentreelitteraire

Après cette mise en bouche plus originale qu’à l’accoutumée de mon avis sur ce roman, je ne peux que le développer plus précisément dans une chronique classique. La voici !  Lire la suite

Lecture : « Code 93 » d’Olivier Norek

Un cadavre, émasculé, qui rouvre les yeux sur la table d’autopsie. Un portable qui se met à sonner dans le corps d’un jeune toxico, mort de brûlures inexplicables. Malgré quinze ans de terrain en Seine-Saint-Denis, Victor Coste, capitaine de police, se prépare au pire.
Et que penser de ces lettres anonymes qui dessinent une première piste : celle d’un mystérieux dossier, le « Code 93 » ?
Une piste qui, des cercles huppés parisiens aux quartiers déshérités, fera franchir à Coste les limites du périphérique, et de la raison…

code-93-photo

Code 93 – Olivier Norek

Éditeur : Pocket (2015 – Suite du premier tirage – Dépôt légal 2014)

Pages : 359

Ma note : 4.25/5

Mon avis :

J’entendais beaucoup de bien de Code 93 et de son auteur, alors quand Milena19 a proposé une lecture commune sur Livraddict, ce fut une belle occasion de découvrir à mon tour ce roman, en compagnie d’autres lectrices passionnées.  Lire la suite

Lecture : « La Dernière Réunion des filles de la station-service » de Fannie Flagg

Maintenant que la dernière de ses filles a convolé en justes noces, Sookie peut enfin s’autoriser à ne rien faire. À presque 60 ans, il serait temps ! Seulement, une lettre livrée par erreur vient soudain bousculer son paisible programme. S’y étale, noir sur blanc, le mensonge de toute une vie…
Mise sur la piste d’une mystérieuse vieille dame, femme libre et héroïne de guerre, Sookie retrace à tâtons le fil de son histoire. Ses pas la mèneront à une lointaine station-service du Wisconsin où l’attendent un autre passé et, peut-être, un nouveau départ…

La dernière réunion des filles de la station service - photo

La Dernière Réunion des filles de la station-service – Fannie Flagg

Éditeur : Pocket (2016)

Pages : 506

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

 J’avais adoré Beignets de tomates vertes, je retrouve ici la plume pleine de drôlerie de Fannie Flagg et son talent pour exposer une histoire (principalement) de femmes dont on ne peut (veut) pas se défaire et que l’on savoure jusqu’aux dernières lignes.  Lire la suite

Lecture : « Le secret du mari » de Liane Moriarty

Jamais Cecilia n’aurait dû trouver cette lettre dans le grenier. Sur l’enveloppe jaunie, quelques mots de la main de son mari : « À n’ouvrir qu’après ma mort. » Quelle décision prendre ? Respecter le vœu de John-Paul, qui est bien vivant ? Ou céder à la curiosité au risque de voir basculer sa vie ?

Le secret du mari PHOTO 2

Le secret du mari – Liane Moriarty

Éditeur : Albin Michel (2015)

Pages : 413

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

J’avais beaucoup entendu parler de ce roman, et je me méfie des best-sellers qui peuvent parfois décevoir. Concernant Le secret du mari, je ne serai pas si tranchée.

Lire la suite