Lecture : « Nulle part sur la terre » de Michael Farris Smith (Rentrée littéraire 2017) #MRL17

Une femme marche seule avec une petite fille sur une route de Louisiane. Elle n’a nulle part où aller. Partie sans rien quelques années plus tôt de la ville où elle a grandi, elle revient tout aussi démunie. Elle pense avoir connu le pire. Elle se trompe.

Russel a lui aussi quitté sa ville natale, onze ans plus tôt. Pour une peine de prison qui vient tout juste d’arriver à son terme. Il retourne chez lui en pensant avoir réglé sa dette. C’est sans compter sur le désir de vengeance de ceux qui l’attendent.

Dans les paysages désolés de la campagne américaine, un meurtre va réunir ces âmes perdues, dont les vies vont bientôt ne plus tenir qu’à un fil.

Nulle part sur la terre – Michael Farris Smith

Éditeur : Sonatine (24 août 2017)

Pages : 362

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

J’avais entendu beaucoup de bien de ce roman de la Rentrée littéraire, j’avais donc hâte de le découvrir à mon tour. Annoncé comme un thriller, j’ai davantage eu affaire à un roman noir : des personnages désœuvrés, une Amérique profonde et désertique, de l’alcool, de la violence, de la vengeance, mais aussi la rédemption et malgré tout quelques petites étincelles de lumière dans toute cette ombre.  Lire la suite

Publicités

Lecture : « Un funambule sur le sable » de Gilles Marchand (Rentrée littéraire 2017)

Naître avec un violon dans la tête, c’est impossible ?
C’est pourtant ce qui est arrivé à Stradi.
De ses premières années d’école à son arrivée dans le monde professionnel, il souffre de l’incompréhension, de la maladresse ou de l’ignorance des adultes et des enfants qui partagent son quotidien. À ces souffrances, il oppose un optimisme invincible. De petites victoires en désillusions, il apprend à vivre dans un monde qui ne semble pas fait pour lui.

Un funambule sur le sable – Gilles Marchand

Éditeur : Aux forges de Vulcain (24 août 2017)

Pages : 354

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

J’étais tombée littéralement sous le charme du premier roman de l’auteur, Une bouche sans personne. Dans Un funambule sur le sableGilles Marchand récidive dans sa façon magnifique d’écrire sur la différence, avec poésie, délicatesse et folie douce.  Lire la suite

Fête du livre à St Étienne : Michel Bussi et Olivier Norek sont dans la place !

Quoi ?! Michel Bussi et Olivier Norek dans mon département ?! Dites-moi pas que c’est pas vrai ! (expression ringarde au possible mais j’assume)

Deux auteurs que j’aime beaucoup, parce qu’ils sont doués, parce qu’ils sont sympas… J’ai sauté sur l’occasion pour les apercevoir, pour les voir, et même leur parler (je suis une dingue).  Micheeeel ! Oliviiiier !

Lecture : « Une histoire des abeilles » de Maja Lunde (Rentrée littéraire 2017)

Angleterre, 1851. Père dépassé et époux frustré, William a remisé ses rêves de carrière scientifique. Cependant, la découverte de l’apiculture réveille son orgueil déchu : pour impressionner son fils, il se jure de concevoir une ruche révolutionnaire.

Ohio, 2007. George, apiculteur bourru, ne se remet pas de la nouvelle : son unique fils, converti au végétarisme, rêve de devenir écrivain. Qui va donc reprendre les rênes d’une exploitation menacée par l’inquiétante disparition des abeilles ? 

Chine, 2098. Les insectes ont disparu. Comme tous ses compatriotes, Tao passe ses journées à polliniser la nature à la main. Pour son petit garçon, elle rêve d’un avenir meilleur. Mais, lorsque ce dernier est victime d’un accident, Tao doit se plonger dans les origines du plus grand désastre de l’humanité.

Une histoire des abeilles – Maja Lunde

Éditeur : Presses de la Cité (17 août 2017)

Pages : 396

Ma note : 5/5

Mon avis :

Un triptyque écologiste visionnaire qui nous rappelle l’importance des abeilles et l’impact sans précédent de leur disparition. Un roman à mettre entre toutes les mains, au plus vite !  Lire la suite

Lecture : « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » de Raphaëlle Giordano

– « Vous souffrez probablement d’une forme de routinite aiguë.
– Une quoi ? »

Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce et repart à la conquête de ses rêves…

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une – Raphaëlle Giordano

Éditeur : Pocket (1er juin 2017)

Pages : 254

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

Nous avons beaucoup entendu parler de ce petit roman, en bien très souvent. Alors j’étais curieuse de découvrir ce qui plaisait tant à cette multitude de lecteurs. Nul doute qu’il est ultra positif et qu’il délivre de bons petits conseils pour le mieux-vivre et le mieux-être. Mais au niveau du roman en lui-même, il y a eu bien trop de facilités pour moi…  Lire la suite

Concours : Gagnez « Mon amie Adèle » de Sarah Pinborough !

Vous l’avez surement vu, j’ai adoré le thriller psychologique de Sarah Pinborough, Mon amie Adèle, paru il y a quelques jours chez Préludes. Si non, dépêchez-vous de lire ma chronique ici 🙂

Grâce à la générosité de cette jolie Maison d’Éditions, j’ai le plaisir de vous permettre d’en gagner un exemplaire !

Jeu ouvert du 3 octobre au 15 octobre inclus.  Je participe !

Lecture : « Mon amie Adèle » de Sarah Pinborough (Rentrée littéraire 2017)

LOUISE
Mère célibataire, elle est coincée dans un quotidien minuté. Un soir pourtant elle embrasse un homme dans un bar… sans savoir qu’il est son nouveau patron.

DAVID
Psychiatre renommé et dévoué à sa femme, il regrette ce baiser mais ne peut s’empêcher de tomber amoureux de son assistante.

ADÈLE
L’épouse de David semble n’avoir aucun défaut. Si ce n’est de vouloir à tout prix devenir l’amie de Louise…

Fascinée par ce couple modèle, Louise se retrouve malgré elle piégée au cœur de leur mariage. Et peu à peu, elle commence à entrevoir des failles.

David est-il l’homme qu’il prétend être ?
Adèle, aussi vulnérable qu’elle y paraît ?
Et par quel secret inavouable sont-ils liés l’un à l’autre ?

Mon amie Adèle – Sarah Pinborough

Éditeur : Préludes (27 septembre 2017)

Pages : 438

Ma note : 4,5/5

Mon avis :

Mes chers lecteurs, je vais vous donner un ordre : Lisez sans plus attendre Mon amie Adèle ! Je ne peux pas être plus claire, ce thriller psychologique va vous retourner comme une crêpe (et ce n’est pas parce que j’en mange ce soir).  Lire la folle suite