Lecture : « La Datcha » – Agnès Martin-Lugand

« L’homme venait de me déposer dans un décor de rêve, dont je n’aurais même pas soupçonné l’existence. L’hôtel en lui-même était imposant, majestueux ; les pierres, les grands volets, les immenses platanes tout autour de la cour, la fontaine couverte de mousse qui lui conférait un aspect féerique. Je ne tiendrais pas deux jours, je n’étais pas à ma place. Devais-je fuir immédiatement, retrouver ma vie d’errance dont je connaissais les codes, où je savais comment survivre, ou bien rester et tenter ma chance dans ce monde inconnu, étranger, mais qui exerçait sur moi une attraction aussi soudaine qu’incontrôlable ? »

Et si le pouvoir d’un lieu était d’écrire votre histoire ?

La Datcha PHOTO

La Datcha – Agnès Martin-Lugand

Éditeur : Pocket (24 mars 2022)

Pages : 341

Ma note : 4/5

Mon avis :

C’est le quatrième roman de l’auteure que j’ai le plaisir de lire, après Désolée, je suis attendue, Les gens heureux lisent et boivent du café et La vie est facile, ne t’inquiète pas. Le personnage central est de nouveau féminin, et l’humanité et la résilience au cœur de tout. C’est aussi et surtout à nouveau une histoire dans laquelle il est question de prendre sa vie en main et de réussir à laisser entrer le bonheur, malgré les malheurs passés.
Lire la suite

Lecture : « La lumière était si parfaite » de Carène Ponte

Comment sa vie a-t-elle pu lui échapper à ce point ? Devenue mère au foyer à la naissance de ses enfants, Megg fait face aujourd’hui à une ado en crise qu’elle ne reconnaît plus. Son mari ne se préoccupe guère des tâches quotidiennes. Et puis le coup de grâce, cette saleté d’infarctus qui fauche sa mère avant l’heure.
Tandis qu’elle se résout à vider la maison de son enfance, Megg déniche une pellicule photo qui l’intrigue, et décide de la faire développer. Rien ne pouvait la préparer à la série de clichés qu’elle découvre alors… Une révélation qui bouleversera sa vie. Partie sur les traces d’un passé maternel dont elle ignore tout, Megg ne se doute pas que c’est son avenir qu’elle est en train de reprendre en main.

La lumière était si parfaite PHOTO

La lumière était si parfaite – Carène Ponte

Éditeur : Pocket (7 avril 2022)

Pages : 295

Ma note : 4/5

Mon avis :

Un roman de Carène Ponte, c’est toujours l’assurance de passer un bon moment, le sourire aux lèvres et la gorge parfois un peu serrée. Après Un merci de trop, Vous faites quoi pour Noël ?, Et ton cœur qui bat et Vous faites quoi pour Noël ? On se marie !, j’ai eu le plaisir de lire La lumière était si parfaite paru en poche le mois dernier.
Lire la suite

Lecture : « Le Bal » de Diane Peylin

Chaque été, la famille se retrouve à la Villa des Ronces, à l’ombre du mûrier où chantent les grillons. Mais cet été-là, tout est différent. Lorsque Robin, en rémission d’une grave maladie, retrouve sa mère, sa femme, sa fille, il lui semble qu’ils se sont éloignés les uns des autres.
Sans s’en rendre compte, ils sont là, au pied du mur, cherchant leur souffle au cours de ces semaines caniculaires. Leur valse, à tous les  quatre, se joue à contretemps. Trop de non-dits, de pudeurs et de maladresses. Ensemble, ils vont réapprendre à danser.

Le Bal – Diane Peylin

Éditeur : Pocket (21 avril 2022)

Pages : 198

Ma note : 4/5

Mon avis :

Le Bal est le quatrième roman de l’auteure que je lis, après Même les pêcheurs ont le mal de mer, La Grande Roue et Un jour, il y aura autre chose que le jour. Les romans de Diane Peylin sont toujours, pour le lecteur, un moment de délicatesse. C’est une plume sensible qui décortique les relations humaines, les émotions et les façons d’être.
Lire la suite

Lecture : « L’amour des grands » de Caroline Michel

Juin 2019. Emmanuelle se rend au mariage de sa sœur cadette. Si la journée s’annonce festive, elle redoute néanmoins de croiser un invité : Vincent, son premier amour.
Qu’auront-ils à se dire ? Que reste-t-il de leur enfance révolue, de leur histoire inachevée, de leurs souvenirs faussement endormis ?
Tandis que la noce bat son plein, Emmanuelle rembobine le film de sa jeunesse et de sa relation avec Vincent tout en redonnant vie aux années 1980-1990, à « Cendrillon » de Téléphone, à la vieille Renault 19 de ses parents et à une bande d’enfants inséparables.

L'amour des grands PHOTO

L’amour des grands – Caroline Michel

Éditeur : Robert Laffont (31 mars 2022)

Pages : 285

Ma note : 4/5

Mon avis :

J’avais eu le plaisir de lire 89 mois, le précédent roman de l’auteure, et je l’avais beaucoup aimé. C’est donc avec enthousiasme que je me suis plongée au sein de L’amour des grands.
Lire la suite

Lecture : « Désert noir » – Adrien Pauchet

Paris. Une pilule mystérieuse fait vaciller la capitale. Elle permet, à celui qui la consomme, de revoir les êtres chers qu’il a perdus.
Jocelyn est un jeune flic. Après une intervention désastreuse, il intègre l’équipe qui a pour mission de démanteler le trafic de cette nouvelle drogue. S’engage alors une course poursuite où dealers déchus, policiers, mafieux, assassins et innocents, cherchent la source du produit miracle, qui permet d’ouvrir la porte du royaume des morts.
Mais est-il possible de sauver une société qui ne veut pas l’être ?

Désert noir – Adrien Pauchet

Éditeur : Aux forges de Vulcain (2 octobre 2020)

Pages : 540

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

La quatrième de couverture et le sujet traité dans ce livre m’attiraient beaucoup. L’histoire est à la fois originale et résonne probablement en chacun de nous. Avoir la possibilité de serrer de nouveau dans nos bras des êtres chers disparus, n’est-ce pas un fort désir que nous avons tous ressenti un jour ou l’autre ?
Lire la suite

Lecture : « La vie qu’on m’a choisie » – Ellen Marie Wiseman

État de New York, 1931. Depuis sa naissance, il y a neuf ans, jamais Lilly n’a vu la lumière du jour. Ce grenier de Blackwood Manor, l’élevage de chevaux, là-bas par la lucarne : voilà tout ce qu’elle connaît du monde. Bientôt, pourtant, elle en partira. Vendue par sa mère à des forains, c’est une nouvelle cage qui l’attend…
Long Island, 1956. Julia elle aussi a fui la prison du Manoir. Elle en hérite aujourd’hui, avec ses mystères, ses tragédies et ses indicibles secrets…

La vie qu'on m'a choisie PHOTO

La vie qu’on m’a choisie – Ellen Marie Wiseman

Éditeur : Pocket (3 mars 2022)

Pages : 518

Ma note : 4,5/5

Mon avis :

Je frôle le coup de cœur pour ce roman incroyable qui m’a marquée, viscéralement, qui m’a tenue en haleine, qui m’a horrifiée souvent, qui m’a réchauffée le cœur parfois.
Lire la suite

Lecture : « La Nuit des anges » – Anna Tommasi

Alice, jeune mère divorcée, décide après dix ans d’absence de revenir à Perros Guirec, la ville de son enfance. Elle espère en profiter pour retrouver sa famille, des paysages familiers, et laisser derrière elle un passé douloureux. Mais dans ce coin de Bretagne chargé de souvenirs, l’angoisse s’installe rapidement : ses parents sont devenus des étrangers, son amour de jeunesse est obsédé par l’enlèvement de sa sœur, qui a eu lieu vingt-cinq ans plus tôt, et les visages jadis connus ne sont plus que des fantômes. Bientôt, c’est toute la ville qui est secouée d’un vent de panique avec la disparition d’une fillette. Le début du cauchemar pour Alice, embarquée malgré elle dans une enquête à double vitesse, entre le passé et le présent…

La nuit des anges PHOTO

La Nuit des anges – Anna Tommasi

Éditeur : Préludes (2 mars 2022)

Pages : 312

Ma note : 4/5

Mon avis :

Ce roman est un mélange de polar et de thriller, il se lit à deux vitesses. La première moitié campe lentement les personnages et l’atmosphère se charge de mystère. La seconde s’affole et nous embarque dans des vérités sombres jusqu’au chaos final au sein de cette famille bretonne. 
Lire la suite

Lecture : « Là où les esprits ne dorment jamais » de Jonathan Werber

Peut-on parler aux esprits ?
New York, 1888. Jenny Marton est une jeune prestidigitatrice de rue qui vit avec sa mère, son lapin et sa colombe. Elle est engagée par Robert Pinkerton, de la fameuse agence de détectives privés du même nom, pour enquêter sur le phénomène des sœurs Fox. Ces trois femmes sont à l’origine du mouvement spirite qui a révolutionné la société américaine puis européenne à partir des années 1850 en y amenant la communication avec les défunts.
L’experte en illusionnisme se trouve entraînée dans une aventure pleine de surprises qui déterminera le futur du mouvement et qui l’aidera enfin à résoudre les mystères de son passé.
La magicienne arrivera-t-elle à élucider le secret le mieux gardé du siècle ?

Là où les esprits ne dorment jamais PHOTO

Là où les esprits ne dorment jamais – Jonathan Werber
L’incroyable enquête de l’agence Pinkerton sur les sœurs Fox

Éditeur : Pocket (13 janvier 2022)

Pages : 537

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

Du spiritisme, de la magie, une enquête, voilà ce qui m’a attiré instantanément au sujet de ce livre. Sans compter que l’auteur s’est inspiré d’une histoire vraie, ce que j’apprécie aussi énormément. Et puis cette couverture est vraiment très chouette. Bref, j’ai commencé la lecture de Là où les esprits ne dorment jamais avec enthousiasme !
Lire la suite