Album Jeunesse « Le Garçon du Phare » de Max Ducos : INTERVIEW + CONCOURS

En partenariat avec PAGE des libraires, j’ai eu la chance de découvrir en avant-première le très joli Album Jeunesse Le Garçon du Phare de Max Ducos paru il y a quelques jours aux éditions Sarbacane. En voici son résumé :

Le narrateur, Timothée, renvoyé dans ses pénates par sa sœur ado dédaigneuse, arrache de dépit le papier peint… et découvre un passage secret par lequel il débouche, en pyjama, sur un rocher perdu en plein océan. Il s’aperçoit vite qu’il n’est pas seul : une passerelle mène à un phare vertigineux, dans lequel vit Morgan, jeune homme idéaliste chassé de son archipel paradisiaque par un traître à son peuple. L’amitié entre les deux garçons est immédiate.
Morgan, le fils de l’océan, fait le récit en plusieurs flash-backs du monde merveilleux d’où il vient, l’Orléande, où l’on célèbre l’équinoxe dans une fantastique Fête des Licornes. Un monde en danger toutefois, qu’il doit absolument rejoindre avant qu’il ne soit trop tard.
Mais le terrifiant Dodécapus, pieuvre à 12 tentacules, veille au pied du phare… Timothée, par son ingéniosité et son courage, trouvera le moyen d’aider Morgan à se sauver du phare, pour aller sauver son peuple !

À cette occasion, j’ai pu leur poser mes questions et ils ont eu la gentillesse d’y répondre. En plus de cela, j’ai le plaisir de vous informer que 3 exemplaires de l’album sont à gagner !

★ ☆ ★ ☆ Lire la suite

Publicités

Nouveau : « Ce que l’on sème » (Chaîne YouTube)

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, c’est un article un peu différent de ce que je vous propose habituellement, même si au départ ce blog est lifestyle (mais oui au fait, c’est vrai ça !). En effet, la partie littéraire a pris nettement le dessus. Mais je vais avoir tendance à diversifier à nouveau à l’avenir. Cependant, la Chaîne pourrait parler de livres de temps en temps, pourquoi pas ?

En tout cas, pour cette première vidéo, j’ai voulu vous parler jardinage. Celui qui détend, celui qui fatigue comme on aime, celui qui nous connecte à la nature.

Je vais vous montrer comment l’on bouture un joli arbuste à floraison printanière, à savoir le Forsythia, et donc comment l’on peut multiplier les plants gratuitement afin d’en disséminer à plusieurs endroits du jardin, de faire des trocs ou encore d’en offrir à des proches. Comme j’aime m’occuper de cela en fin d’Été ou début d’Automne, j’en ai profité pour vous partager ma technique.

Vous allez voir, c’est très facile ! De toute façon je ne montrerai pas de techniques compliquées car je ne suis pas une professionnelle du milieu et je souhaite que cela soit accessible à tous. Lire la suite et découvrir la vidéo

Concours : Gagnez la revue Spéciale Rentrée littéraire PAGE n°197 + des goodies (3 gagnants !)

Dans le cadre de notre partenariat annuel, j’ai le plaisir de vous proposer une fois de plus un concours pour remporter la très jolie revue PAGE des Libraires et ses goodies ! Je vous annonce que ce sera un des derniers concours avec PAGE car j’ai décidé de stopper notre partenariat. J’aime beaucoup cette revue mais tout cela me prend beaucoup de temps dont je ne dispose pas toujours malheureusement…

Nous vous proposons donc de remporter la revue PAGE Spéciale Rentrée Littéraire (le numéro n°197) mais aussi un sac en toile, un carnet et un marque-page PAGE. Découvrir la suite et participer

Lecture Coup de cœur : « La montagne entre nous » de Charles Martin

Aéroport de Salt Lake City. Une tempête de neige est annoncée. Ben Payne, chirurgien, est attendu dès le lendemain pour deux opérations. Ashley Knox, journaliste, se marie le jour suivant. Bloqués tous les deux pour la nuit, ils parviennent à convaincre le pilote d’un petit avion de tourisme de les rapprocher de leurs destinations. Une solution de secours qui vire au cauchemar quand l’avion s’écrase en pleine montagne. Ben et Ashley, gravement blessée, sont les seuls survivants du crash.

À 3500 mètres d’altitude, au cœur de l’hiver, sans aucun moyen de communication, ils devront pour survivre parcourir ensemble soixante-quinze kilomètres dans des conditions extrêmes. Un pari presque impossible pour ces deux êtres qui la veille encore ne se connaissaient pas.

La montagne entre nous – Charles Martin

Éditeur : Presses de la Cité (14 septembre 2017)

Pages : 371

Ma note : 5/5

Mon avis :

Quand j’eus enfin sorti de ma PAL ce roman et que j’en lus les premières pages, j’ai tout de suite aimé ce qu’il enfermait. Les personnages, le mélange d’aventure, de drame, de romanesque, l’environnement, le dénouement, tous les ingrédients étaient présents pour que je passe un très bon moment. Un coup de cœur comme j’en ai assez rarement finalement !
Lire la suite

Lecture : « Le Temps des orphelins » de Laurent Sagalovitsch (Rentrée littéraire août 2019)

Avril 1945. Daniel, jeune rabbin venu d’Amérique, s’est engagé auprès des troupes alliées pour libérer l’Europe. En Allemagne, il est l’un des premiers à entrer dans les camps d’Ohrdruf et de Buchenwald et à y découvrir l’horreur absolue. Sa descente aux enfers aurait été sans retour s’il n’avait croisé le regard de cet enfant de quatre ou cinq ans, qui attend, dans un silence obstiné, celui qui l’aidera à retrouver ses parents.

Quand un homme de foi, confronté au vertige du silence de Dieu, est ramené parmi les vivants par un petit être aux yeux trop grands.

Le Temps des orphelins – Laurent Sagalovitsch

Éditeur : Buchet/Chastel (15 août 2019)

Pages : 219

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

La Seconde Guerre Mondiale est apparemment le sujet de prédilection de l’auteur ; c’est une période de l’histoire qui m’intéresse beaucoup également. Je pense que l’on ne se documente jamais assez sur les terribles erreurs passées, on ne doit pas les oublier afin de ne pas les commettre à nouveau. Ici, c’est à travers un rabbin que l’auteur nous apporte un regard sur l’horrible découverte des camps lors de leur libération. Je n’avais encore jamais lu de ce point de vue ci, c’est maintenant chose faite grâce à Laurent Sagalovitsch.
Lire la suite

Lecture : « J’ai dû rêver trop fort » de Michel Bussi

Les plus belles histoires d’amour ne meurent jamais.
Elles continuent de vivre dans nos souvenirs et les coïncidences cruelles que notre esprit invente.
Mais quand, pour Nathy, ces coïncidences deviennent trop nombreuses, doit-elle croire qu’il n’y a pas de hasard, seulement des rendez-vous ?
Qui s’évertue à lui faire revivre cette parenthèse passionnelle qui a failli balayer sa vie ?
Quand passé et présent se répètent au point de défier toute explication rationnelle, Nathy doit-elle admettre qu’on peut remonter le temps ?

En quatre escales, Montréal, San Diego, Barcelone et Jakarta, dans un jeu de miroirs entre 1999 et 2019, J’ai dû rêver trop fort déploie une partition virtuose, mêlant passion et suspense, au plus près des cœurs qui battent trop fort.

J’ai dû rêver trop fort – Michel Bussi

Éditeur : Presses de la Cité (28 février 2019)

Pages : 477

Ma note : 4/5

Mon avis :

Après Nymphéas noirs, Le temps est assassin, On la trouvait plutôt jolie, T’en souviens-tu, mon Anaïs ? et autres nouvelles, Maman a tort et Un avion sans elle, je vais vous donner aujourd’hui mon ressenti sur le dernier roman paru de Michel Bussi, J’ai dû rêver trop fort. Il est différent des précédents dans le sens où l’amour et la musique prennent quasiment toute la place.
Lire la suite

Lecture : « Les Oubliés du dimanche » de Valérie Perrin

Faute de connaître son histoire, Justine, vingt et un ans, se passionne pour celle d’Hélène, pensionnaire, presque centenaire, de la maison de retraite où la jeune femme est aide-soignante. Sa vie est un roman : sa rencontre avec Lucien en 1933, leur amour, la guerre, le juif Simon planqué dans la cave, la trahison, la Gestapo, la déportation… Justine extorque peu à peu à la vieille dame de lourds secrets et finit par affronter ceux de sa propre famille.

Les Oubliés du dimanche – Valérie Perrin

Éditeur : Le Livre de Poche (4 octobre 2017)

Pages : 410

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

Valérie Perrin nous offre une nouvelle fois un récit plein d’humanité truffé de personnages attachants. En effet, j’avais eu le plaisir de lire Changer l’eau des fleurs paru en février 2018 et j’avais adoré la tendresse et la bienveillance qui s’en dégageaient également. Lire la suite