Lecture : « X ou Y » de Séverine de la Croix (+ CONCOURS)

« Je suis Camille mais depuis un an, quatre mois et vingt-et-un jours, je m’appelle Yann. Depuis que mon père ne sait plus lequel de nous deux est mort dans l’accident, son fils ou sa fille, Camille ou Yann. »
Pour se protéger de son père devenu alcoolique depuis le drame, Camille a pris l’identité de son frère jumeau : Yann, son double, la moitié d’elle sans laquelle elle n’arrive plus à vivre, décédé dans l’accident avec leur mère. Inscrite dans un nouveau lycée, elle fait illusion.
Mais comment demeurer Yann quand Thomas fait irruption dans sa vie ? Et comment redevenir Camille alors que son père s’accroche à « son fils » pour ne pas sombrer ?

X ou Y – Séverine de la Croix

Éditeur : Les Éditions du Rocher (23 octobre 2019)

Pages : 243

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

La très sympathique Séverine de la Croix m’avait déjà fait passer un très bon moment avec Là où l’on s’aime, il ne fait jamais nuit, alors quand j’ai découvert le petit nouveau dans ma boîte aux lettres, je fus ravie ! Tout d’abord un grand merci à elle pour cet envoi et son petit mot mais aussi à sa Maison d’Éditions. Love.
Lire la suite

Lecture : « Le Pensionnat de Catherine » de Florence Roche

Dans les années 1960, les secrets de la guerre commencent seulement à affleurer. Ainsi, Samuel, jeune professeur, apprend, à la mort de sa mère adoptive, qu’il a été recueilli en 1943 non loin de la frontière suisse où un réseau de passeurs aidait les Juifs à fuir.
En Haute-Loire, Camille, elle, seconde sa mère Catherine, une veuve qui dirige avec autorité un pensionnat de jeunes filles. L’arrivée d’une nouvelle enseignante, qui porte de lourdes accusations à l’encontre de Catherine, va remettre en cause les certitudes de Camille sur sa filiation.
C’est dans la région d’Annecy que Samuel et Camille vont se rencontrer par hasard au milieu des ruines du chalet des anciens passeurs de Juifs.
Tous deux se lancent dans une périlleuse quête de leurs origines et, surtout, découvrent l’amour…

Le Pensionnat de Catherine – Florence Roche

Éditeur : Presses de la Cité (3 octobre 2019)

Pages : 300

Ma note : 4/5

Mon avis :

Les romans sur l’histoire et particulièrement sur la Seconde Guerre Mondiale m’ont toujours attirée. Alors quand j’ai eu la surprise de recevoir celui-ci, j’en fus ravie. D’autant plus que l’intrigue se déroule notamment en Auvergne qui est une région qui jouxte la mienne et que j’aime beaucoup.
Lire la suite

En cuisine ! Recette gourmande du Brownies aux noix de pécan

Salut les gourmands !

Aujourd’hui je vous propose la recette du Brownies aux noix de pécan.

Hummm !

Prêts ?

Cliquez sur l’image ci-dessous afin d’accéder à la vidéo sur ma Chaîne YouTube.

Clic clic pour visionner la vidéo 🙂

Un commentaire par là-bas, un like et un abonnement à la Chaîne me feraient grandement plaisir ! Et cela me permettrait de continuer à partager avec vous toutes ces petites choses du quotidien qui font du bien 🙂

À bientôt et bon appétit !

En cuisine ! Recettes pour un apéro gourmand (N°1) 🍽

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vous ai préparé une petite série de trois recettes pour un apéro gourmand : Un cake au chorizo et aux poivrons, des petits roulés croque-monsieur et des mini croissants au saumon fumé et fromage frais.

C’est approuvé ! 🙂

Il y en aura d’autres car j’adore préparer des gourmandises pour l’apéro !

(la recette du Brownies aux noix de pécan que vous apercevez dans la vidéo est pour bientôt !)

Prêts ?

Cliquez sur l’image ci-dessous afin d’accéder à la vidéo sur ma Chaîne YouTube.

Clic clic sur l’image pour accéder à la vidéo 🙂

Un commentaire par là-bas, un like et un abonnement à la Chaîne me feraient grandement plaisir ! Et cela me permettrait de continuer à partager avec vous toutes ces petites choses du quotidien qui font du bien 🙂

À bientôt et bon appétit !

Animaux : Comment intégrer de nouvelles poules au poulailler ?

J’ai le plaisir d’accueillir deux nouvelles poulettes, Germaine et Claudette 🙂 Une Faverolles et une Brahma.

Mais alors, comment faire pour qu’elles s’intègrent au mieux avec les « anciennes » ? Comment réduire le piquage ?

Dans cette vidéo, vous allez faire leur connaissance et je vous livre mes astuces pour une meilleure adaptation.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder à la vidéo sur YouTube. Bon visionnage !

Clic clic sur l’image pour visionner la vidéo 🙂

Lecture : « Pater dolorosa » de Jérémie Szpirglas

Pour l’immense majorité des futurs parents, la grossesse, nimbée d’une aura magique, est synonyme de bonheur et de plénitude. Pour quelques-uns en revanche, les mauvaises nouvelles s’enchaînent au fil des examens médicaux, et le prodige tourne au cauchemar.

D’une écriture alliant sensibilité et audace stylistique, Jérémie Szpirglas retrace cette épreuve, traversée avec sa famille. Donnant le point de vue rarement entendu d’un père, il raconte leur histoire pour tous ceux qui font ou feront un jour face au deuil périnatal. Dans cette enquête intérieure précise et sincère, il partage également la douleur lancinante, la culpabilité, la résignation et les doutes incessants. Comment le couple, la famille, peuvent-ils y survivre ? Comment envisager une nouvelle grossesse, sachant qu’elle peut à son tour se solder par un deuil ?
Un récit fiévreux et poétique, qui suit au jour le jour les tourments d’un couple dans la tempête.

Pater dolorosa – Jérémie Szpirglas

Éditeur : Le Passeur (14 mars 2019)

Pages : 222

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

Le deuil périnatal. Comment pouvais-je ne pas désirer lire ce roman, moi qui l’ai vécu. Même si la cause n’est pas la même que celle de Jérémie Szpirglas et sa femme, la douleur reste la même, et le séisme qui lézarde le couple aussi. C’est donc avec beaucoup d’empathie que je me suis plongée dans ce récit, celui du point de vue de l’homme, du père.
Lire la suite

Lecture : « Les petites robes noires » de Madeleine St John

1959. Au deuxième étage du grand magasin F.G. Goode’s de Sydney, des jeunes femmes vêtues de petites robes noires s’agitent avant le rush de Noël. Parmi elles, Fay, à la recherche du grand amour ; l’exubérante Magda, une Slovène qui règne sur les prestigieux Modèles Haute Couture ; Lisa, affectée au rayon Robes de cocktail, où elle compte bien rester en attendant ses résultats d’entrée à l’université… Dans le secret d’une cabine d’essayage ou le temps d’un achat, les langues se délient, les vies et les rêves des vendeuses se dévoilent sous la plume délicate de Madeleine St John.

Avec la finesse d’une Edith Wharton et l’humour d’un Billy Wilder, l’australienne Madeleine St John (1941-2006), livre un remarquable instantané de l’Australie des années 1950 et une critique subtile de la place de la femme dans la société. Devenu un classique dans les pays anglo-saxons, Les petites robes noires, traduit pour la première fois en français, est un chef-d’œuvre d’élégance et d’esprit.

Les petites robes noires – Madeleine St John

Éditeur : Albin Michel (2 octobre 2019)

Pages : 275

Ma note : 4/5

Mon avis :

J’ai eu le plaisir de découvrir Les petites robes noires de cette auteure née en 1941 et décédée en 2006 dont le texte a été redécouvert par les éditions Text en Australie. De plus, ce roman a été adapté en film par Bruce Beresford en 2018 en Australie (la sortie en DVD est prévue en décembre en France). Je me laisserai bien tenter d’ailleurs.
Lire la suite