Lecture : « Une fille comme elle » de Marc Levy

«  Quelle distance nous sépare, un océan et deux continents ou huit étages ?
— Ne soyez pas blessant, vous croyez qu’une fille comme moi…
— Je n’ai jamais rencontré une femme comme vous.
— Vous disiez me connaître à peine.
— Il y a tellement de gens qui se ratent pour de mauvaises raisons. Quel risque y a-t-il à voler un peu de bonheur ? »

À New York, sur la 5Avenue, s’élève un petit immeuble pas tout à fait comme les autres…
Ses habitants sont très attachés à leur liftier, Deepak, chargé de faire fonctionner l’ascenseur mécanique, une véritable antiquité. Mais la vie de la joyeuse communauté se trouve chamboulée lorsque son collègue de nuit tombe dans l’escalier. Quand Sanji, le mystérieux neveu de Deepak, débarque en sauveur et endosse le costume de liftier, personne ne peut imaginer qu’il est à la tête d’une immense fortune à Bombay… Et encore moins Chloé, l’habitante du dernier étage.

Entrez au N° 12, Cinquième Avenue, traversez le hall, montez à bord de son antique ascenseur et demandez au liftier de vous embarquer… dans la plus délicieuse des comédies new yorkaises !

Une fille comme elle – Marc Levy

Éditeur : Robert Laffont / Versilio (18 mai 2018)

Pages : 373

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

Voici une comédie romantique qui vous fera passer un bon moment. Je n’ai pas été exceptionnellement transportée, mais ce roman donne toutefois une jolie place aux bons sentiments et à l’humour tout en y mêlant l’actu et aussi une réflexion sur la différence.  Lire la suite

Publicités

Concours : Gagnez la revue Été PAGE N°190, un sac, un carnet et un marque-page !

Dans le cadre de notre partenariat annuel, j’ai le plaisir de vous proposer à nouveau un concours pour remporter la sublime revue PAGE des Libraires ! PAGE a décidé de vous gâter encore plus, comme lors des deux derniers concours, en y ajoutant des goodies !

Nous vous proposons donc de remporter la très jolie revue PAGE, un numéro spécial Lectures Plaisirs d’Été, mais aussi un sac en toile, un carnet et un marque-page. Il y aura, comme d’habitude, 3 heureux gagnants !   Découvrir la revue et jouer

Lecture coup de cœur : « Le Soleil des rebelles » de Luca di Fulvio [Explorateurs du Polar 2018]

«- Un jour, ma mère et le vieux Raphael parlaient des rebelles. Ils ont dit que c’était des hommes qui trouvaient le soleil la nuit. Mikael fronça les sourcils.
– Qu’est-ce que ça veut dire ?
– J’en sais rien, répondit Eloisa en haussant les épaules. »

Le Soleil des rebelles – Luca di Fulvio

Éditeur : Slatkine & Cie (3 avril 2018)

Pages : 637

Ma note : 5/5

Mon avis :

J’ai complètement été captivée par ce roman de Luca di Fulvio, extraordinaire conteur ! C’est une plongée dans le début du 15ème siècle plein d’injustice, de violence, mais aussi d’amour et d’espoir.  Découvrir la suite

Lecture commune : « M’sieur Victor » de Pascal Garnier

Pré-adolescent fugueur désireux d’échapper à des responsabilités trop lourdes pour son âge, Simon échoue à la gare TGV de Valence. Là, une jeune femme lui demande de garder son bébé le temps qu’elle aille acheter des cigarettes. Mais elle ne revient pas. Les garçons sont recueillis par M. Victor, ancien légionnaire…

M’sieur Victor – Pascal Garnier

Éditeur : Yaka books (28 juillet 2017)

Pages : 126

Ce court roman pour les 8-12 ans est plein d’humanité. Il fait se rencontrer des personnages sensibles un peu perdus traînant chacun une valise plus ou moins lourde. Le destin les fera se croiser pour chambouler leur quotidien, et peut-être même leur vie.  Lire la suite

Lecture : « Toi, moi et tout le reste » de Catherine Isaac

Qui oserait arriver en retard à la naissance de son propre fils, le cou plein de traces de rouge à lèvres ? Adam, apparemment. Pour Jess, la coupe est pleine. Elle le quitte.
Dix ans plus tard, pour exaucer l’un des derniers souhaits de sa mère, atteinte d’une maladie dégénérative, Jess accepte d’emmener William passer du temps en France avec son père, désormais propriétaire d’un magnifique relais château près de Sarlat. Pendant toutes ces années, Adam ne s’est jamais vraiment intéressé à l’enfant.
Jess a donc une mission : faire en sorte qu’Adam et William nouent une vraie relation. Et, de préférence, en évitant de retomber amoureuse de son ex – la vie est déjà bien assez compliquée comme ça !

Toi, moi et tout le reste – Catherine Isaac

Éditeur : Presses de la Cité (12 avril 2018)

Pages : 399

Ma note : 4,5/5

Mon avis :

J’ai adoré ce roman car il est très humain, émouvant et drôle. La plume de l’auteure est parfaite, sans mièvrerie, sans pathos. Les sujets abordés – la maladie, l’amour, les liens familiaux et amicaux – sont savamment dosés afin que le lecteur ne tombe jamais dans les excès. Je l’ai dévoré !  Lire la suite

Lecture : « Fantazmë » de Niko Tackian [Explorateurs du Polar 2018]

Janvier 2017. Dans une cave du XVIIIe arrondissement de Paris, un homme est retrouvé, battu à mort. Le commandant Tomar Khan pense à un règlement de compte. Le genre d’affaire qui restera en suspens des années, se dit-il. Mais voilà, l’ADN relevé sur les lieux a déjà été découvert sur le corps d’un dealer albanais, battu à mort dans une cave lui aussi. Et bientôt une rumeur court dans les quartiers chauds de Paris, celle d’un tueur insaisissable, un Fantazmë, un « spectre » en albanais, qui s’en prend à la pègre.
Avec cette enquête troublante, Tomar Khan plonge dans des zones d’ombre où s’affronteront inévitablement son devoir de policier et ses sentiments d’être humain.

Fantazmë – Niko Tackian

Éditeur : Calmann-Lévy (Janvier 2018)

Pages : 264

Ma note : 4/5

Mon avis :

J’avais mis Fantazmë dans ma liste d’envie pour les Explorateurs du Polar car j’avais apprécié Toxique. On sentait qu’effectivement, le personnage de Tomar Khan serait de retour, et je fus ravie de le retrouver dans ce second tome. Même s’il peut se lire indépendamment du premier, personnellement j’aime bien lire une série depuis le départ, et dans l’ordre, ne serait-ce que pour l’évolution des personnages, leur psychologie qui est ici, une fois encore, très développée.  Lire la suite

Lecture : « La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose » de Diane Ducret

La loi de Murphy n’est rien comparée à la loi d’Enaid : tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera plus mal encore qu’on aurait humainement pu le prévoir.
Après avoir été quittée à Gdansk par téléphone, Enaid se rend à l’évidence : les fées qui se sont penchées sur son berceau ont dû s’emmêler les pinceaux. Comment expliquer, sinon, la sensation qu’elle a depuis l’enfance qu’il lui a toujours manqué quelqu’un ? Il y a de quoi se poser des questions quand les parents adoptifs sont en fait les grands-parents, que la mère est danseuse de nuit, que le père change de religion comme de famille, que les bunkers de l’ETA servent d’école buissonnière. Et que l’accident d’un instant devient la fracture de toute une vie…
On peut se laisser choir ou faire le saut de l’ange. Être boiteux ou devenir un flamant rose. Sur ses jambes fragiles, tenir en équilibre avec grâce par le pouvoir de l’esprit, un humour décapant et le courage de rester soi.

La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose – Diane Ducret

Éditeur : Flammarion (28 février 2018)

Pages : 271

Ma note : 4/5

Mon avis :

Parfois la vie nous bouscule et nous emmène sur des chemins bien tortueux. C’est franchement le cas d’Enaid dont nous suivons les péripéties de l’enfance jusqu’à ses trente ans. Au fil des courts chapitres, les principaux pans de son histoire bien difficile se dévoilent à nous. Les épreuves sont évoquées avec humour et tendresse et ne sont jamais en proie à la plainte et au désespoir. Au contraire, tout est dit de façon directe, sans fioriture aucune, sans s’appesantir dans une situation qui est pourtant bien délicate et qui n’épargne jamais notre héroïne. Mais au lieu de vivre sa vie en boitant, Enaid a décidé de se tenir droite sur une jambe, à la façon des flamants roses. Jusqu’à prendre son envol ? Lire la suite