Lecture & Concours : « Le plus bel endroit du monde est ici » de Francesc Miralles et Care Santos

Iris a 36 ans et des idées noires plein la tête : ses parents viennent de disparaître dans un tragique accident et, en une seconde, toute sa vie a basculé. Par un après-midi froid et gris, elle songe même à en finir. Son regard se pose alors sur la devanture d’un café auquel elle n’avait jamais prêté attention auparavant. Son nom étrange, Le plus bel endroit du monde est ici, éveille sa curiosité. L’intérieur est plus intriguant encore, comme sorti d’un rêve. Tout y semble magique, à commencer par Luca, bel Italien porteur d’une promesse : le bonheur.

Le plus bel endroit du monde est ici – Francesc Miralles et Care Santos

Éditeur : Pocket (19 juin 2014)

Pages : 188

Ma note : 4,5/5

Mon avis :

Quand j’ai lu la quatrième de couverture, je m’attendais à une histoire légère, feel-good. Mais dès les premières pages, elle ne s’avérait pas telle que je l’imaginais au départ. Pour mon grand plaisir, j’ai découvert une sorte de conte philosophique romancé qui a beaucoup résonné en moi et que je relirai plus tard avec grand plaisir. C’est un récit qui ne laisse pas la place au hasard et qui permet de voir la vie du bon côté, même dans les moments difficiles. Revigorant, poétique, onirique et ultra-positif !
Lire la suite

Publicités

Lecture : « Un merci de trop » de Carène Ponte

Sage et obéissante depuis le jour de sa naissance, Juliette a tour à tour été un bébé facile, une enfant modèle, une adolescente sans problèmes et une jeune fille rangée. À presque 30 ans, habituée à dire docilement oui à tout et effacée jusqu’à la transparence, elle ronronne dans la chaleur rassurante d’une vie sans remous d’assistante de gestion. Jusqu’à ce « merci » de trop, seule réponse qu’elle parvient à bafouiller après une énième humiliation professionnelle. Ouvrant brusquement les yeux sur le désert de son existence, Juliette décide de démissionner et d’enfin vivre ses rêves, au risque du désordre. Et du désordre, il va y en avoir beaucoup…

Un merci de trop – Carène Ponte

Éditeur : Pocket (15 juin 2017)

Pages : 230

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

Juliette, à presque trente ans, est une jeune femme bien trop gentille, du genre à se laisser marcher sur les pieds, à faire des choses pour faire plaisir avant tout aux autres, et donc à reléguer ses propres envies au second plan. Elle travaille en tant qu’assistante de gestion car ses parents l’ont orientée dans cette voie, elle qui a pourtant d’autres rêves. C’est donc à un personnage effacé et pas franchement heureux auquel nous avons affaire au départ. Mais un incident au travail va tout changer.
Lire la suite

Lecture : « Beaux rivages » de Nina Bouraoui

C’est une histoire simple, universelle.
Après huit ans d’amour, Adrian quitte A. pour une autre femme : Beaux rivages est la radiographie de cette séparation.
Quels que soient notre âge, notre sexe, notre origine sociale, nous sommes tous égaux devant un grand chagrin d’amour.
Les larmes rassemblent davantage que les baisers.
J’ai écrit Beaux rivages pour tous les quittés du monde. Pour ceux qui ont perdu la foi en perdant leur bonheur. Pour ceux qui pensent qu’ils ne sauront plus vivre sans l’autre et qu’ils ne sauront plus aimer. Pour comprendre pourquoi une rupture nous laisse si désarmés. Et pour rappeler que l’amour triomphera toujours. En cela, c’est un roman de résistance.
N. B.

Beaux rivages – Nina Bouraoui

Éditeur : Le Livre de Poche (23 août 2017)

Pages : 215

Ma note : 4/5

Mon avis :

Quand elle se fait quitter par Adrian après huit ans d’amour, elle peine à croire que leur histoire est bel et bien terminée. Du chagrin à une certaine forme de renaissance, nous allons suivre A. dans le dédale de la séparation amoureuse.
Lire la suite

Concours : Gagnez la revue PAGE n°194 + des goodies

Dans le cadre de notre partenariat annuel, j’ai le plaisir de vous proposer une fois encore un concours pour remporter la très jolie revue PAGE des Libraires et ses goodies !

Nous vous proposons donc de remporter la revue PAGE (le numéro n°194) mais aussi un sac en toile, un carnet et un marque-page PAGE. Découvrir la suite et participer

Lecture : « Rien de plus grand » de Malin Persson Giolito

Stockholm, sa banlieue chic. Dans la salle de classe d’un lycée huppé, cinq personnes gisent sur le sol, perforées de balles. Debout au milieu d’elles, Maja Norberg, dix-huit ans à peine, élève modèle et fille de bonne famille. Son petit copain, le fils de la plus grosse fortune de Suède, et sa meilleure amie, une jolie blonde soucieuse de la paix dans le monde, figurent parmi les victimes, ainsi que Samir, brillant fils d’immigrés décidé à s’affranchir de sa condition. Neuf mois plus tard, après un battage médiatique qui a dépassé les frontières suédoises, le procès se tient. Mais qui est Maja ? Qu’a-t-elle fait, et pourquoi ?

Rien de plus grand – Malin Persson Giolito

Éditeur : Presses de la Cité (8 mars 2018)

Pages : 487

Ma note : 3,5/5

Mon avis :

Rien de plus grand est un polar exprimé du point de vue d’une lycéenne présumée coupable de meurtres au sein de sa salle de classe à Stockholm puisqu’elle est la seule à s’en être réchappée sans une égratignure. À travers l’évocation de ses relations avec chaque victime au fil des jours d’audience, nous découvrons un monde torturé de jeunes de dix-huit ans issus de la haute-bourgeoisie suédoise. Une atmosphère sombre et morne plane souvent sur le récit. Un reflet amer de notre société.
Lire la suite

Lecture : « Les Lettres de Rose » de Clarisse Sabard

Lola a été adoptée à l’âge de trois mois. Près de trente ans plus tard, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire.

Sa vie va basculer lorsqu’elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange testament : une maison et son histoire dans le petit village d’Aubéry, à travers des lettres et des objets lui apprenant ses origines.

Mais tous les habitants ne voient pas d’un bon œil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu’elle ne le voudrait.

Réveiller les secrets du passé lui permettra-t-il de se tourner vers son avenir ?

Les Lettres de Rose – Clarisse Sabard

Éditeur : Charleston (9 mai 2016)

Pages : 382

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

J’avais ce premier roman de Clarisse Sabard dans ma bibliothèque depuis un petit moment, patientant pour le sortir au moment opportun. Il a reçu le Prix du Livre Romantique et j’espérai qu’il ne soit pas trop à l’eau de rose (sans mauvais jeu de mots) pour moi. Je dois dire que les toutes premières pages ne m’ont pas emballée, j’ai eu peur pour la suite et finalement cela s’est arrangé, et je suis contente d’avoir pu découvrir l’histoire rocambolesque de Lola et sa famille.  Lire la suite

Lecture : « La Vraie Vie » d’Adeline Dieudonné

C’est un pavillon qui ressemble à tous ceux du lotissement. Ou presque. Chez eux, il y a quatre chambres. La sienne, celle de son petit frère Gilles, celle des parents, et celle des cadavres. Le père est chasseur de gros gibier. La mère est transparente, amibe craintive, soumise aux humeurs de son mari. Le samedi se passe à jouer dans les carcasses de voitures de la décharge. Jusqu’au jour où un violent accident vient faire bégayer le présent.

Dès lors, Gilles ne rit plus. Elle, avec ses dix ans, voudrait tout annuler, revenir en arrière. Effacer cette vie qui lui apparaît comme le brouillon de l’autre. La vraie. Alors, en guerrière des temps modernes, elle retrousse ses manches et plonge tête la première dans le cru de l’existence. Elle fait diversion, passe entre les coups et conserve l’espoir fou que tout s’arrange un jour.

La Vraie Vie – Adeline Dieudonné

Éditeur : L’Iconoclaste (29 août 2018)

Pages : 266

Ma note : 4,5/5

Mon avis :

J’avais lu de bons avis concernant ce premier roman d’Adeline Dieudonné puis j’avais vu une de ses apparitions télévisuelles qui m’avait confortée dans l’envie que j’avais de le lire. Par conséquent, tout cela me faisait garder cette idée lecture dans un coin de ma tête. C’est donc avec plaisir que je me suis plongée dedans sitôt le livre en ma possession. Je précise qu’il a obtenu le Prix du Roman FNAC 2018.  Lire la suite