Lecture : « Ton année parfaite » de Charlotte Lucas

Jonathan, la quarantaine, s’enferme dans son train-train quotidien. Hannah, au contraire, profite de chaque instant et ne tient pas une minute en place. Ce 1er janvier va tout chambouler pour eux.
Au petit matin, Hannah découvre que Simon, son conjoint, a disparu, tandis que Jonathan tombe sur un agenda rempli de mystérieuses invitations. Piqué par la curiosité, il se prend au jeu et suit pas à pas les instructions du carnet. En quelques mois, il est transformé, rayonnant, tandis que Hannah, toujours sans nouvelles de son compagnon, est plus perdue que jamais.
Qui est donc l’auteur de cet étrange agenda, véritable déclaration d’amour… ?

Ton année parfaite – Charlotte Lucas

Éditeur : Presses de la Cité (7 juin 2018)

Pages : 455

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

J’ai eu envie d’une lecture un peu feel good alors j’ai sorti Ton année parfaite de ma PAL parce que rien qu’en regardant la couverture, je me suis dit que j’allais passer un bon moment, frais, amoureux, facile.  Lire la suite

Publicités

Lecture : « Leurs enfants après eux » de Nicolas Mathieu #MRL18

Illustration ©Du calme Lucette

Août 1992. Une vallée perdue quelque part dans l’Est, des hauts-fourneaux qui ne brûlent plus, un lac, un après-midi de canicule. Anthony a quatorze ans, et avec son cousin, pour tuer l’ennui, il décide de voler un canoë et d’aller voir ce qui se passe de l’autre côté, sur la fameuse plage des culs-nus. Au bout, ce sera pour Anthony le premier amour, le premier été, celui qui décide de toute la suite. Ce sera le drame de la vie qui commence.

Avec ce livre, Nicolas Mathieu écrit le roman d’une vallée, d’une époque, de l’adolescence, le récit politique d’une jeunesse qui doit trouver sa voie dans un monde qui meurt. Quatre étés, quatre moments, de Smells Like Teen Spirit à la Coupe du monde 98, pour raconter des vies à toute vitesse dans cette France de l’entre-deux, des villes moyennes et des zones pavillonnaires, de la cambrousse et des ZAC bétonnées. La France du Picon et de Johnny Hallyday, des fêtes foraines et d’Intervilles, des hommes usés au travail et des amoureuses fanées à vingt ans. Un pays loin des comptoirs de la mondialisation, pris entre la nostalgie et le déclin, la décence et la rage.

Leurs enfants après eux – Nicolas Mathieu

Éditeur : Actes Sud (22 août 2018)

Pages : 426

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

Je suis heureuse d’avoir pu découvrir ce roman dans le cadre des Matchs de la Rentrée Littéraire de Rakuten, parce qu’il m’attirait depuis sa sortie (il faisait partie de mes repérages). Après lecture de la quatrième de couverture, il semblait que ce récit allait basculer ses lecteurs dans un espace temps, une époque en suspension qui résonnerait peut-être en moi.  Lire la suite

Concours (ouvert à tous) : Gagnez la revue PAGE Automne n°192 + des goodies + le recueil de nouvelles 30 ans – 30 auteurs !

Dans le cadre de notre partenariat annuel, j’ai le plaisir de vous proposer à nouveau un concours pour remporter la sublime revue PAGE des Libraires et ses goodies ! Mais ce n’est pas tout, PAGE a décidé de vous gâter encore plus en ajoutant le carnet 30 ans – 30 auteurs édité spécialement pour leur anniversaire !

Nous vous proposons donc de remporter la très jolie revue PAGE (le numéro d’Automne n°192), mais aussi un sac en toile, un carnet et un marque-page.

Et parce que vous êtes très très sages, le recueil de nouvelles 30 ans – 30 auteurs est également ajouté au lot ! Pour son anniversaire, PAGE a demandé à 30 auteurs d’écrire une nouvelle sur qu’est-ce que représentait avoir 30 ans pour eux. Génial, n’est-ce pas ?

Et comme on n’en finit plus avec les bonnes nouvelles, il y aura cette fois non pas 3 mais 5 heureux gagnants !   Lire la suite et jouer

Lecture : « Saphyra » de Jack Sellaire

Axel est un professeur de guitare passionné par son métier. En revanche sa vie n’est pas aussi rock’n’roll qu’il le souhaiterait et il commence à cultiver un réel besoin de nouvelles expériences.

Il va être servi !

De nature sceptique vis-à-vis du paranormal, le jeune homme va se rendre compte qu’il possède la faculté hors du commun dont il avait toujours rêvé, il vole.

Des péripéties se mêleront alors à sa joie d’utiliser son nouveau pouvoir. Un pouvoir dont les origines dissimulent un étrange secret prudemment gardé.

Saphyra – Jack Sellaire

Éditeur : Auto-édition (16 février 2016)

Pages : 303

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

Quand on m’a proposé de découvrir ce roman, j’ai été intriguée par la quatrième de couverture et je sentais que j’allais sortir de mes lectures habituelles. Étant ouverte et curieuse de nature, j’ai accepté de me laisser porter par ce récit que l’auteur qualifie de fantastique et d’anticipation.  Lire la suite

Lecture : « Un jour, il y aura autre chose que le jour » de Diane Peylin

Un soir de tempête et de ténèbres, entre terre et mer, une frêle silhouette chavire contre le vent. Bonnet canari, bottes vertes, Englo, un petit garçon venu d’on ne sait où et envoyé là par sa mère, vient toquer à une porte. Un feu de bûches ; un bol de soupe ; on l’attendait…
Cette famille sera la sienne, des gitans sédentarisés, un peu funambules, un peu magiciens – danseuses et ferrailleurs, cartomanciennes et guérisseurs. Peu à peu, malgré la violence, malgré l’abandon, Englo se fait à cette tribu. Mais y trouvera-t-il vraiment sa place ?

Un jour, il y aura autre chose que le jour – Diane Peylin

Éditeur : Pocket (4 janvier 2018)

Pages : 219

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

Diane Peylin me séduit toujours par sa plume délicate et poétique. C’est le troisième roman que je lis de cette auteure et c’est encore un véritable plaisir, de chavirer entre ses mots, de me laisser emporter dans ses contrées oniriques.  Lire la suite

Lecture : « L’assassin de ma sœur » de Flynn Berry (Rentrée littéraire septembre 2018)

Nora, la petite trentaine, prend le train depuis Londres pour rendre visite à sa sœur dans la campagne. À son arrivée, elle découvre que Rachel a été victime d’un crime barbare. Atomisée par la douleur, Nora est incapable de retourner à sa vie d’avant. Des années auparavant, un événement traumatique a ébranlé sa confiance dans la police ; elle pense être la seule à pouvoir retrouver l’assassin de sa grande sœur. Mais isolée dans ce petit village qui chuchote et épie, isolée – surtout – avec les démons de leur jeunesse sacrifiée, Nora devra souvent se battre avec elle-même pour retrouver la vérité sous la surface brumeuse des souvenirs.

L’assassin de ma sœur – Flynn Berry

Éditeur : Presses de la Cité (20 septembre 2018)

Pages : 266

Ma note : 3,5/5

Mon avis :

L’assassin de ma sœur me laisse sur une note mitigée pour plusieurs raisons même si ce roman, contemporain, psychologique, à peine policier mais pas du tout thriller, se lit vite et sans trop d’encombre.  Lire la suite

Lecture : « La Compagnie des livres » de Pascale Rault-Delmas

Sceaux, 1966. Annie a des livres plein la tête et des rêves qui se bousculent. Dans la librairie de son grand-père, chaque bruissement de page l’éloigne de la sévérité de son éducation bourgeoise et lui fait oublier sa solitude : la Compagnie des livres est son refuge.
Auvergne, 1966. Michel a perdu brutalement un être cher et son innocence d’enfant avec. Des parties de cache-cache dans les bois aux secrets confiés sur le chemin de l’école, rien ne sera plus comme avant. Seuls les romans, qu’il lit caché dans le grenier, apaisent son chagrin.
Lorsque les hasards de la vie poussent Annie et Michel à se rencontrer, il suffit d’un regard pour que ces deux passionnés de lecture se reconnaissent. Mais le monde dans lequel ils grandissent a établi des barrières sociales difficiles à franchir. Et Mai 68 a beau souffler un vent de révolte sur la France, les préjugés ont la vie dure.
Pourtant, ce printemps gorgé d’espoir, de liberté et de promesses leur appartient. Annie et Michel en sont convaincus : c’est maintenant ou jamais que doit s’écrire leur propre histoire.

Comme Annie, Pascale Rault-Delmas a grandi à Paris dans les années 1960. Cinquante ans plus tard, elle nous raconte : Mai 68, l’émancipation des femmes, la métamorphose de la société… Et surtout, son amour pour les livres.

La Compagnie des livres – Pascale Rault-Delmas

Éditeur : Mazarine (13 juin 2018)

Pages : 355

Ma note : 3,5/5

Mon avis :

La Compagnie des livres est un roman sur le bouleversement sociétal des années 60, sur la famille et sur l’amour des livres. Malgré un thème très intéressant, j’ai été gênée de la façon dont l’auteure a écrit son histoire. Cela m’a clairement empêchée de la savourer.  Lire la suite