Lecture & Concours : « Hier encore, c’était l’été » de Julie de Lestrange

Alexandre, Marco, Sophie et les autres se connaissent depuis l’enfance.
Ensemble ils sont nés, ensemble ils ont grandi, en toute insouciance et en toute innocence. Mais lorsque la vie les prend au sortir de l’adolescence, la chute est brutale. En une décennie, cette jeunesse perdue mais pas désillusionnée va devoir apprendre à se battre pour exister. À travers les drames subsistent l’amitié, les fous rires et les joies. Et l’amour, qui les sauvera.

Hier encore, c’était l’été – Julie de Lestrange

Éditeur : Mazarine (mars 2016)

Pages : 382

Ma note : 4/5

Mon avis :

Hier encore, c’était l’été est un roman d’amitié et d’amour. Il se nourrit de la naïveté et de l’exaltation de l’enfance et de l’adolescence, mais il nous entraîne aussi dans ce point de bascule de l’âge adulte, ses peines, ses joies, ses doutes et ses certitudes, ses responsabilités aussi.  Lire la suite et jouer

Concours : (Re)découvrez et gagnez la revue PAGE ! [N°183]

Dans le cadre de notre partenariat annuel, j’ai le plaisir de vous proposer à nouveau un concours pour remporter la sublime revue PAGE des Libraires !

Ce numéro est dédié au polar et ravira les fans du genre. Paru il y a quelques jours, trois chanceux auront le plaisir de le gagner.

Au sommaire :

  • Les auteurs ont aimé
  • Dossier spécial polar
  • De la littérature étrangère
  • Du poche
  • Une avant-première spéciale BD !
  • Les nouveautés du Printemps pour la jeunesse

Je participe !

PAGE des Libraires : notre partenariat annuel !

Je vous ai parlé de cette merveilleuse revue à plusieurs reprises, vous savez donc qu’elle constitue pour moi un outil des plus agréables pour dénicher les perles littéraires du moment. Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’officialiser un partenariat annuel avec PAGE !

C’est-à-dire ?

Et bien pour commencer, nous vous proposons cette offre d’abonnement à tarif réduit (et avec des cadeaux !!) toute l’année, sans date de péremption !  Découvre la super suite !

Concours : Gagnez « Nymphéas noirs » de Michel Bussi (ou le poche de votre choix) !

Grâce à la générosité de mon partenaire, les Éditions Pocket, j’ai le plaisir de vous permettre de gagner le fabuleux roman Nymphéas noirs de Michel Bussi ! Ce fut mon roman coup de cœur en 2016. Lisez ma chronique ici.

jeu-pocket-fev-mars-2017

Vous l’avez déjà lu ?
Pas de panique ! Dans ce cas, je vous offre le poche de votre choix !

Jeu ouvert du 25 février 12h au 5 mars 20h.  Je participe !

Concours : (Re)découvrez et gagnez la revue PAGE ! [N°182]

page-tintin-1

PAGE des Libraires, cette magnifique revue dont je vous ai déjà parlé ici, vous vous souvenez ?

Et bien me revoici avec le tout dernier numéro paru le 6 février, et encore une fois c’est un délice à découvrir. Mais que contient-il ?  Découvre la revue et tente de la gagner

Concours : Remportez l’édition été de PAGE des libraires ! (10 gagnants)

Revue PAGE 1

PAGE des libraires, cette magnifique revue dont je vous ai parlé ici, vous vous souvenez ?

Et bien figurez-vous que j’ai l’immense plaisir de gâter 10 d’entre vous en partenariat avec PAGE ! Oui oui, 10 ! Un grand merci à eux !

À gagner : l’édition été 2016 contenant pléthore d’idées lecture, d’avis judicieux, de découvertes pour tous.

Jeu ouvert du 24 août 13h au 5 septembre 20h.  Lire la suite et participer

Juste avant le bonheur (Surprise inside)

« Il est venu au monde et je l’ai perdu avant même de le rencontrer, s’est lamentée cette femme.
Je n’ai pas su lui répondre, à cette époque, ce que j’ai découvert depuis et que je sais aujourd’hui.
Que certains bébés, certains enfants se « donnent la liberté » d’apparaître, de seulement apparaître dans la vie, pour insuffler l’envie à l’un de leurs parents de naître enfin ou d’accéder à plus de vie dans leur existence.
Certains enfants sont de passage pour montrer à l’un ou à l’autre de leurs géniteurs un chemin, pour témoigner d’un choix de vie à faire.
Certains enfants, par leur mort subite, invitent leurs parents à oser un changement qu’ils n’avaient pu envisager jusqu’alors.
Certains enfants ont ce pouvoir de dire par leur présence furtive et fugitive et leur disparition brutale : « Ose ta vie, toi seul la vivra ».
Nous pouvons ainsi écouter et entendre le message secret envoyé par ces enfants
dont la présence éphémère nous blesse à jamais si nous restons sourds à leur message d’espoir. »
Jacques Salomé

Je ne pourrai le dire de meilleure façon que celle de Jacques Salomé.
Peut-être que cela peut te paraître étonnant, voir ahurissant, et pourtant.

Perdre un enfant, en voilà une grande injustice, une terrible douleur, la pire même. Comment concevoir de rire ni même de sourire après ça ? Comment se l’autoriser ? Est-ce déplacé, est-ce une trahison ?
Non, perdre un enfant, c’est la naissance d’un immense chagrin, mais ce n’est pas le garder pour toute la vie. Perdre un enfant, c’est acquérir une autre vision de la vie, enveloppé(e) dans la force qu’il nous a légué.

Lire la suite