Lecture : « Désert noir » – Adrien Pauchet

Paris. Une pilule mystérieuse fait vaciller la capitale. Elle permet, à celui qui la consomme, de revoir les êtres chers qu’il a perdus.
Jocelyn est un jeune flic. Après une intervention désastreuse, il intègre l’équipe qui a pour mission de démanteler le trafic de cette nouvelle drogue. S’engage alors une course poursuite où dealers déchus, policiers, mafieux, assassins et innocents, cherchent la source du produit miracle, qui permet d’ouvrir la porte du royaume des morts.
Mais est-il possible de sauver une société qui ne veut pas l’être ?

Désert noir – Adrien Pauchet

Éditeur : Aux forges de Vulcain (2 octobre 2020)

Pages : 540

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

La quatrième de couverture et le sujet traité dans ce livre m’attiraient beaucoup. L’histoire est à la fois originale et résonne probablement en chacun de nous. Avoir la possibilité de serrer de nouveau dans nos bras des êtres chers disparus, n’est-ce pas un fort désir que nous avons tous ressenti un jour ou l’autre ?
Lire la suite

Lecture : « La Nuit des anges » – Anna Tommasi

Alice, jeune mère divorcée, décide après dix ans d’absence de revenir à Perros Guirec, la ville de son enfance. Elle espère en profiter pour retrouver sa famille, des paysages familiers, et laisser derrière elle un passé douloureux. Mais dans ce coin de Bretagne chargé de souvenirs, l’angoisse s’installe rapidement : ses parents sont devenus des étrangers, son amour de jeunesse est obsédé par l’enlèvement de sa sœur, qui a eu lieu vingt-cinq ans plus tôt, et les visages jadis connus ne sont plus que des fantômes. Bientôt, c’est toute la ville qui est secouée d’un vent de panique avec la disparition d’une fillette. Le début du cauchemar pour Alice, embarquée malgré elle dans une enquête à double vitesse, entre le passé et le présent…

La nuit des anges PHOTO

La Nuit des anges – Anna Tommasi

Éditeur : Préludes (2 mars 2022)

Pages : 312

Ma note : 4/5

Mon avis :

Ce roman est un mélange de polar et de thriller, il se lit à deux vitesses. La première moitié campe lentement les personnages et l’atmosphère se charge de mystère. La seconde s’affole et nous embarque dans des vérités sombres jusqu’au chaos final au sein de cette famille bretonne. 
Lire la suite

Lecture : « Sorry Children » de Pierre Charrier et Gregory Poinsenet

Sorry Children. Les pires excuses à donner demain à nos enfants pour avoir ravagé la planète et autant d’actions pour réagir aujourd’hui

Qu’allons-nous bien pouvoir dire à nos enfants pour leur expliquer pourquoi nous leur laissons un monde à ce point dégradé ? Qu’il fallait faire du fric ? Que c’était trop tard ? Pas nos priorités ? Qu’on avait besoin de bouffer cinq steaks par semaine ? Nous sommes très forts pour produire des justifications plus ou moins recevables pour nous « tirer d’affaire » : c’est-à-dire nous permettre, individuellement et collectivement, de supporter notre inaction et d’assister tranquillement à la destruction du vivant, l’épuisement des ressources et l’aggravation progressive des problèmes climatiques.

Face à cette apathie qui semble pathologique, on a envie de secouer l’humanité tout entière (et certains spécimens en particulier !) en hurlant « Réagis ma vieille ! Mais réagis ! Qu’est-ce que tu attends, bon sang ? ». C’est à cette question complexe que ce livre s’attaque : « Pourquoi ne réagissons-nous pas à la hauteur des enjeux ? »

Appuyées ici par les centaines de photos de Josef Helie (dont celles de Corinne Masiero, Nicolas Hulot, Anny Duperey, Noam Chomsky, Pablo Servigne, Hugo Clément, Clara Morgane, IAM, Guillaume Meurice, Philippe Katerine…), les excuses deviennent un prétexte pour décortiquer les nombreux mécanismes freinant un « réveil écologique » massif. En prenant du recul face à ces justifications tantôt graves et sérieuses, tantôt ironiques et décalées, ce livre invite à mieux les comprendre pour les dépasser et réagir aujourd’hui plutôt que s’excuser demain.

Sorry Children – Pierre Charrier et Gregory Poinsenet, Photographies de Josef Helie

Éditeur : Alternatives, Gallimard (16 septembre 2021)

Pages : 159

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

Excusez-nous les enfants, de ne pas avoir agi comme il se devait. Voici le message que nous pourrons leur laisser alors que la planète « brûlera » furieusement. Vous trouvez cela exagéré ? Alors lisez ce livre qui vous expliquera pourquoi il est complexe d’admettre que la situation est critique et pourquoi il est plus facile de s’inventer des excuses.
Lire la suite

Lecture : « Apprendre à se noyer » de Jeremy Robert Johnson

Qu’avait vu le garçon ? Son père, tendant la main. La gorge sans fin de la bête. Quoi d’autre ? Peut-être était-ce allé si vite qu’il n’avait rien vu. Rien compris. De grâce.

Quelque part dans la jungle somptueuse et inquiétante d’un pays d’Amérique du Sud, un père emmène son fils pêcher, l’autorisant pour la première fois à s’aventurer au milieu d’un fleuve dont les eaux se révèlent aussi dangereuses que généreuses. Ce rite d’initiation va bientôt tourner au cauchemar lorsque le jeune garçon disparaît subitement. À la recherche de son enfant, l’homme débarque sur un rivage hostile, peuplé de tribus, de chamans et de sorcières.

Apprendre à se noyer PHOTO

Apprendre à se noyer – Jeremy Robert Johnson

Éditeur : Le cherche midi (26 août 2021)

Pages : 149

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

La couverture est belle, irisée telle un fleuve gorgé de soleil. Le titre est interrogateur, songeur, et ce qui se cache dans les pages de ce roman s’associe à une sorte de conte baigné de légendes.
Lire la suite

Lecture : « Mon fabuleux jardin en permaculture » de Marie Chioca

Les aficionados de Marie Chioca, lecteurs assidus de son blog Saines gourmandises, savent déjà que c’est une jardinière accomplie. Elle applique depuis longtemps les principes de la permaculture, avec des résultats spectaculaires. Elle nous offre ici, avec simplicité et humilité, le fruit de son expérience. On trouvera donc dans cet ouvrage d’innombrables et précieux conseils (potager, mais également fruits, fleurs, poules et lapins…). Elle nous emmène aussi derrière ses fourneaux (avec 90 recettes !), pour passer dans la foulée du potager à l’assiette.

Un livre incarné, gourmand, beau à regarder… bref, Marie Chioca arrive une fois de plus à nous surprendre et à nous régaler l’œil et les papilles, tout en nous donnant une seule envie : filer directement au jardin !

Mon fabuleux jardin en permaculture – Marie Chioca

Éditeur : Terre vivante (8 mars 2021)

Pages : 320

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

J’ai eu grand plaisir à découvrir ce livre de Marie Chioca. J’ai admiré les jolies photos des jardins potagers, du jardin d’ornement et des animaux, j’ai bavé devant les recettes plus alléchantes les unes que les autres et j’ai lu avec plaisir les astuces de jardinage de l’auteure.
Lire la suite

Lecture : « Fête et défaites » d’Antoine Cristau

Camille et Laurent s’aiment.
Depuis qu’elle est enfant, Camille rêve d’un grand mariage tandis que Laurent, marqué par le divorce de ses parents, s’est juré de ne jamais s’engager. Par amour, chacun fait un pas en direction de l’autre : ce sera un pacs imaginé en petit comité, avec leurs familles et quelques amis. Mais c’est sans compter l’intrusion zélée des parents de Camille dans l’organisation de cette célébration.
Le jour « J » arrive : la fête tiendra-t-elle toutes ses promesses de bonheur ?

Construit de façon originale par une succession de premières pages de roman, Fête et défaites est un récit jubilatoire qui célèbre, dans une unité de temps et de lieu, les joies et les désappointements de l’amour. Servi par une galerie de personnages croqués avec humour et des dialogues ciselés, ce texte offre un plaisir de lecture irrésistible.

Fête et défaites – Antoine Cristau

Éditeur : Le Cherche Midi (6 mai 2021)

Pages : 255

Ma note : 3,5/5

Mon avis :

Ce roman, construit de façon originale, peut déboussoler le lecteur, voire le frustrer. Mais l’écriture truffée d’humour de l’auteur nous fait toujours passer un bon moment.
Lire la suite

Lecture : « Les Espaces Naturels Sensibles du Puy-de-Dôme » de Christian Bouchardy

Quel est le point commun entre la forêt de la Comté, la tourbière de Jouvion, la colline de Mirabel, la vallée des Saints, le bec de Dore, le lac Pavin… ? Tous sont des Espaces Naturels Sensibles (ENS) préservés par le Conseil départemental du Puy-de-Dôme. Le Puy-de-Dôme est riche d’une mosaïque de milieux naturels d’une infinie diversité. Certains sites méritent une attention particulière et le Département contribue aux actions de protection et d’aménagements.
Le Département a décidé de contribuer à leur protection en se dotant, dès 1994, de la compétence « Espaces Naturels Sensibles » dans un double objectif :
– Protéger les milieux, les paysages et les espèces floristiques et faunistiques présentant un enjeu patrimonial.
– Aménager les sites à des fins d’ouverture au public et de pédagogie à l’environnement.
Il mène, depuis, aux côtés de partenaires locaux, une politique active de préservation et de valorisation de milieux et espèces singuliers.

Les ENS PHOTO

Les Espaces Naturels Sensibles du Puy-de-Dôme – Christian Bouchardy

Éditeur : de Borée (25 février 2021)

Pages : 139

Ma note : 4/5

Mon avis :

Ce livre réunit deux éléments que j’apprécie énormément : La nature et le Puy-de-Dôme. Autant dire que j’étais heureuse de pouvoir le découvrir !
Lire la suite

Lecture : « Malamute » de Jean-Paul Didierlaurent

Le vieux Germain vit seul dans une ferme au cœur des Vosges. Sa fille lui impose de passer l’hiver avec Basile, lointain neveu qui vient faire sa saison de conducteur d’engin de damage dans la station voisine.
Une jeune femme froide et distante qui conduit les engins des neiges mieux que tous ses collègues masculins, habite la ferme voisine, où ses parents élevaient une meute de chiens de traîneaux quarante ans auparavant.
Mais bientôt, le village est isolé par une terrible tempête de neige qui, de jours en semaines puis en mois, semble ne pas vouloir s’achever. Alors l’ombre des Malamutes ressurgit dans la petite communauté coupée du monde…

Malamute PHOTO

Malamute – Jean-Paul Didierlaurent

Éditeur : Au diable vauvert (11 mars 2021)

Pages : 354

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

Si j’ai commencé cette lecture dubitative, elle a finalement su m’intéresser davantage dans ses deux derniers tiers.
Lire la suite

Lecture : « L’hiver de Solveig » de Reine Andrieu

Été 1940. Dans la France occupée par les Allemands, les habitants sont contraints de donner gîte et couvert à l’ennemi. À Lignon, paisible bourg du Bordelais, les Lenoir, une famille de notables, doivent héberger Günter Kohler. Passée sa répulsion première, Noémie, la jeune épouse, éprouve une violente attirance pour l’adjudant  qui vit désormais sous leur toit.

Printemps  1946. La guerre est terminée, mais elle a laissé derrière elle son lot de malheurs, et de nombreux déplacés. Parmi eux, une fillette, retrouvée assise sur un banc, dans un village non loin de Bordeaux. Qui est-elle  ? d’où vient-elle ? et pourquoi semble-t-elle avoir tout oublié  ? Justin, un gendarme de vingt-quatre ans, décide de la prendre sous son aile et de percer le mystère qui l’entoure.

L’hiver de Solveig – Reine Andrieu

Éditeur : Préludes (10 février 2021)

Pages : 437

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

Immersion intime au sein d’une famille française en temps de guerre, la Seconde pour être précise.
Lire la suite

Lecture : « Le Vallon des lucioles » de Isla Morley

1937, Kentucky. Clay Havens et Ulys Massey, deux jeunes photographe et journaliste, sont envoyés dans le cadre du New Deal réaliser un reportage sur un coin reculé des Appalaches.

Dès leur arrivée, les habitants du village les mettent en garde sur une étrange famille qui vit au cœur de la forêt. Il n’en faut pas plus pour qu’ils partent à leur rencontre, dans l’espoir de trouver un sujet passionnant. Ce qu’ils découvrent va transformer à jamais la vie de Clay et stupéfier le pays entier. À travers l’objectif de son appareil, se dévoile une jeune femme splendide, Jubilee Buford, dont la peau teintée d’un bleu prononcé le fascine et le bouleverse.

Leur histoire sera émaillée de passion, de violence, de discorde dans une société américaine en proie au racisme et aux préjugés.

Le Vallon des lucioles – Isla Morley

Éditeur : Seuil (4 mars 2021)

Pages : 474

Ma note : 4,5/5

Mon avis :

Au fil de ma lecture, j’ai été de plus en plus passionnée par cette histoire originale qui sous des airs un peu fantastiques au départ finit par nous révéler des faits incroyablement réalistes.
Lire la suite