Concours : Gagnez la revue Été PAGE N°190, un sac, un carnet et un marque-page !

Dans le cadre de notre partenariat annuel, j’ai le plaisir de vous proposer à nouveau un concours pour remporter la sublime revue PAGE des Libraires ! PAGE a décidé de vous gâter encore plus, comme lors des deux derniers concours, en y ajoutant des goodies !

Nous vous proposons donc de remporter la très jolie revue PAGE, un numéro spécial Lectures Plaisirs d’Été, mais aussi un sac en toile, un carnet et un marque-page. Il y aura, comme d’habitude, 3 heureux gagnants !   Découvrir la revue et jouer

Publicités

Lecture coup de cœur : « Le Soleil des rebelles » de Luca di Fulvio [Explorateurs du Polar 2018]

«- Un jour, ma mère et le vieux Raphael parlaient des rebelles. Ils ont dit que c’était des hommes qui trouvaient le soleil la nuit. Mikael fronça les sourcils.
– Qu’est-ce que ça veut dire ?
– J’en sais rien, répondit Eloisa en haussant les épaules. »

Le Soleil des rebelles – Luca di Fulvio

Éditeur : Slatkine & Cie (3 avril 2018)

Pages : 637

Ma note : 5/5

Mon avis :

J’ai complètement été captivée par ce roman de Luca di Fulvio, extraordinaire conteur ! C’est une plongée dans le début du 15ème siècle plein d’injustice, de violence, mais aussi d’amour et d’espoir.  Découvrir la suite

Lecture commune : « M’sieur Victor » de Pascal Garnier

Pré-adolescent fugueur désireux d’échapper à des responsabilités trop lourdes pour son âge, Simon échoue à la gare TGV de Valence. Là, une jeune femme lui demande de garder son bébé le temps qu’elle aille acheter des cigarettes. Mais elle ne revient pas. Les garçons sont recueillis par M. Victor, ancien légionnaire…

M’sieur Victor – Pascal Garnier

Éditeur : Yaka books (28 juillet 2017)

Pages : 126

Ce court roman pour les 8-12 ans est plein d’humanité. Il fait se rencontrer des personnages sensibles un peu perdus traînant chacun une valise plus ou moins lourde. Le destin les fera se croiser pour chambouler leur quotidien, et peut-être même leur vie.  Lire la suite

Lecture : « Fantazmë » de Niko Tackian [Explorateurs du Polar 2018]

Janvier 2017. Dans une cave du XVIIIe arrondissement de Paris, un homme est retrouvé, battu à mort. Le commandant Tomar Khan pense à un règlement de compte. Le genre d’affaire qui restera en suspens des années, se dit-il. Mais voilà, l’ADN relevé sur les lieux a déjà été découvert sur le corps d’un dealer albanais, battu à mort dans une cave lui aussi. Et bientôt une rumeur court dans les quartiers chauds de Paris, celle d’un tueur insaisissable, un Fantazmë, un « spectre » en albanais, qui s’en prend à la pègre.
Avec cette enquête troublante, Tomar Khan plonge dans des zones d’ombre où s’affronteront inévitablement son devoir de policier et ses sentiments d’être humain.

Fantazmë – Niko Tackian

Éditeur : Calmann-Lévy (Janvier 2018)

Pages : 264

Ma note : 4/5

Mon avis :

J’avais mis Fantazmë dans ma liste d’envie pour les Explorateurs du Polar car j’avais apprécié Toxique. On sentait qu’effectivement, le personnage de Tomar Khan serait de retour, et je fus ravie de le retrouver dans ce second tome. Même s’il peut se lire indépendamment du premier, personnellement j’aime bien lire une série depuis le départ, et dans l’ordre, ne serait-ce que pour l’évolution des personnages, leur psychologie qui est ici, une fois encore, très développée.  Lire la suite

Interview Libraire : Maëlle Penaud de la librairie Thuard au Mans (72)

Voici la dixième interview issue de mon partenariat avec PAGE des Libraires. Cette fois, j’ai souhaité que PAGE contacte Maëlle Penaud de la librairie Thuard au Mans car elle a rédigé une belle chronique, dans le dernier numéro de PAGE, au sujet du nouveau roman de Karine Giebel, Toutes blessent, la dernière tue, que j’ai adoré !

Quelques mots de Maëlle Penaud à son sujet (revue n°189) :

« Karine Giebel aborde astucieusement ses thèmes de prédilection : la rédemption, la vengeance avec des anti-héros humains et très attachants (…) On espère tout au long du récit que leur dernière heure viendra baignée de lumière. On tourne les pages avec fébrilité et tension afin de découvrir si Tama trouvera sa liberté, la sécurité et le courage de se battre encore et encore. »

★ ☆ ★ ☆

Six questions à Maëlle Penaud…  Découvrir l’interview

Lecture : « La Saison des feux » de Celeste Ng

Quand le voile des apparences ne peut être déchiré, il faut parfois y mettre le feu.

À Shaker Heights, banlieue riche et tranquille de Cleveland, tout est soigneusement planifié pour le bonheur des résidents. Rien ne dépasse, rien ne déborde, à l’image de l’existence parfaitement réglée d’Elena Richardson, femme au foyer exemplaire.
Lorsque Mia Warren, une mère célibataire et bohème, vient s’installer dans cette bulle idyllique avec sa fille Pearl, les relations avec la famille Richardson sont d’abord chaleureuses. Mais peu à peu, leur présence commence à mettre en péril l’entente qui règne entre les voisins. Et la tension monte dangereusement à Shaker Heights.

La Saison des feux – Celeste Ng

Éditeur : Sonatine (5 avril 2018)

Pages : 378

Ma note : 4/5

Mon avis :

Plus apparenté au roman noir qu’au thriller, La Saison des feux s’immisce au cœur de trois familles, au plus intime de leurs membres. Il touche pleinement à la maternité, au sens large du terme.  Lire la suite

Lecture : « Mémoire de fille » d’Annie Ernaux

«J’ai voulu l’oublier cette fille. L’oublier vraiment, c’est-à-dire ne plus avoir envie d’écrire sur elle. Ne plus penser que je dois écrire sur elle, son désir, sa folie, son idiotie et son orgueil, sa faim et son sang tari. Je n’y suis jamais parvenue.» 

Annie Ernaux replonge dans l’été 1958, celui de sa première nuit avec un homme, à la colonie de S dans l’Orne. Nuit dont l’onde de choc s’est propagée violemment dans son corps et sur son existence durant deux années. S’appuyant sur des images indélébiles de sa mémoire, des photos et des lettres écrites à ses amies, elle interroge cette fille qu’elle a été dans un va-et-vient entre hier et aujourd’hui.

Mémoire de fille – Annie Ernaux

Éditeur : Folio (1er mars 2018)

Pages : 165

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

C’est le récit autobiographique de l’auteure qui, cinquante ans après, ose une introspection de la jeune fille qu’elle était lorsque, durant l’été 1958, alors qu’elle était monitrice dans une colonie, elle se voit céder à un homme.  Lire la suite