Lecture : « Prends ma main » de Dolen Perkins-Valdez

1973, Alabama. Civil Townsend est une jeune infirmière afro-américaine, fraîchement diplômée et embauchée dans un planning familial à Montgomery. Convaincue de l’utilité de son travail, elle est toute dévouée à ses patientes et assure les suivis de grossesse, mais aussi les prescriptions de contraceptifs aux jeunes filles à sa charge.
Lorsqu’elle rencontre Erica et India Williams, treize et onze ans, la vie de Civil va radicalement changer. Car, très vite, elle s’interroge : pourquoi doit-elle leur imposer une contraception alors qu’elles sont si jeunes ? Est-ce que la famille a donné son accord ? Prise de doutes, Civil commence à enquêter sur les pratiques en place dans le milieu médical de son époque. Au risque de perdre son emploi, elle mettra tout en œuvre pour dévoiler une des politiques les plus innommables des États-Unis.

Inspiré de faits réels qui ont profondément marqué l’Amérique, ce roman est un témoignage percutant et émouvant, une leçon d’espoir et de dignité.

Prends ma main – Dolen Perkins-Valdez

Éditeur : Seuil (Va paraître le 3 février 2023)

Pages : 440

Ma note : 4,5/5

Mon avis :

J’ai toujours eu une grande attirance pour les romans se déroulant durant l’ère ségrégationniste aux États-Unis. Je me demande alors comment l’Homme peut être aussi mauvais. Le racisme, et les injustices de façon générale, ont toujours été pour moi une importante source de rébellion. Je ne peux pas les supporter…
Prends ma main aborde un scandale médical en Alabama en 1973. La ségrégation raciale est donc censée être terminée (depuis le Civil Right Act en 1964) mais nous savons vous et moi qu’elle ne s’est pas arrêtée du jour au lendemain, et qu’encore aujourd’hui, certains individus portent cette haine en eux. Elle n’est plus sur le papier, mais dans les actes c’est tout autre chose… Cependant, ce roman renferme également beaucoup d’espoir et de bienveillance malgré les douleurs et le contexte difficile.
Lire la suite

Lecture : « Célestine » de Sophie Wouters

Années soixante, quelque part dans la France profonde. Célestine, orpheline dès sa naissance, est élevée par de lointains parents qui n’avaient jamais voulu d’enfants.
Dix-sept ans plus tard, l’adolescente se retrouve devant la Cour d’assises des mineurs. Mais que s’est-il donc passé pour que la ravissante et douce Célestine, dont l’avenir était plus que prometteur, soit jugée pour un crime dont tout semble l’accuser ?

Célestine PHOTO

Célestine – Sophie Wouters

Éditeur : Hervé Chopin (5 janvier 2023)

Pages : 125

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

La belle Célestine commençait bien mal dans la vie. « Venir au monde après le décès de ses parents… Vous n’allez quand même pas m’dire que c’est la façon d’faire du commun des mortels ! » 
Lire la suite

Lecture : « La forêt des assassins » – Mathieu Bertrand

1982 : Une communauté d’anciens soixante-huitards, installée depuis 1968 dans un village abandonné du Périgord, s’est muée progressivement en une secte hors du temps et de toute civilisation dirigée par les Dignitaires.
2022 : Le commandant Lagazzi, officier de la section Alésani, service du ministère de l’Intérieur spécialisé dans les phénomènes étranges, est missionné pour enquêter dans un petit village perdu du Périgord où les dirigeants d’une secte religieuse sont assassinés dans des circonstances particulièrement violentes. Ses investigations vont rapidement la plonger dans le passé sanglant d’une région où la sorcellerie, les disparitions et les meurtres rituels semblent monnaie courante depuis plusieurs siècles.

La forêt des assassins PHOTO

La forêt des assassins – Mathieu Bertrand

Éditeur : M+ (27 octobre 2022)

Pages : 288

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

La forêt des assassins est le cinquième roman de l’auteur et c’est un thriller baigné d’ésotérisme que j’ai beaucoup apprécié. C’est le premier livre de Mathieu Bertrand que j’ai le plaisir de découvrir et il semblerait que nous ayons en commun une appétence pour les thématiques de la sorcellerie, des légendes, de l’occultisme. Par conséquent, ce ne sera certainement pas ma dernière lecture de cet auteur !
Lire la suite

Lecture : « Elizabeth II : God save the Queen » – Tony Lourenço, Cynthia Thiéry et Sophie Blitman

 

Elizabeth II : God save the Queen – Tony Lourenço, Cynthia Thiéry et Sophie Blitman

Éditeur : Petit à Petit (2ème édition d’octobre 2022)

Pages : 127

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

Un docu-BD retraçant les principales étapes de vie de la Reine Elizabeth II.
Lire la suite

Lecture : « Je construis mon séchoir solaire » – Joseph Chauffrey et Vincent Bourges

Je construis mon séchoir solaire – Joseph Chauffrey et Vincent Bourges

Éditeur : Terre Vivante (10 mai 2022)

Pages : 115

Ma note : 4,5/5

Mon avis :

Très intéressée par tout ce qui touche à l’autonomie et au low-tech, j’étais ravie de pouvoir découvrir ce livre qui va nous permettre de construire un séchoir solaire quand nous aurons plus de temps (quand nous aurons terminé de construire notre petite maison).
Lire la suite

Lecture : « Le Cirque des Merveilles » – Elizabeth MacNeal

Angleterre, 1866. Nell vit rejetée de tous à cause des taches de naissance qui constellent son corps. Lorsque le Cirque des Merveilles de Jasper Jupiter plante son chapiteau non loin de chez elle, son existence bascule : son père la vend au propriétaire comme nouveau phénomène de foire.
Contre toute attente, la jeune fille voit son horizon s’élargir. Elle se lie d’amitié avec les autres artistes et se prend d’affection pour Toby, le « photographiste ». Elle qui n’a connu que l’obscurité entre enfin dans la lumière et c’est un véritable triomphe. Mais que lui arrivera-t-il le jour où son succès menacera d’éclipser celui de l’homme qui l’a achetée ?
En préférant Toby à Jasper, ne risque-t-elle pas de mettre en branle une mécanique fatale ?

Le Cirque des Merveilles PHOTO

Le Cirque des Merveilles – Elizabeth MacNeal

Éditeur : Les Presses de la Cité (12 mai 2022)

Pages : 450 (456 avec la Note de l’auteure)

Ma note : 4/5

Mon avis :

J’ai lu récemment un autre roman sur le même sujet et je l’ai beaucoup aimé. Difficile alors, pour Le Cirque des Merveilles, de rivaliser. Toutefois, même si je n’ai pas autant été transportée par celui-ci, ma lecture fut agréable et intéressante.
Lire la suite

Lecture : « Désert noir » – Adrien Pauchet

Paris. Une pilule mystérieuse fait vaciller la capitale. Elle permet, à celui qui la consomme, de revoir les êtres chers qu’il a perdus.
Jocelyn est un jeune flic. Après une intervention désastreuse, il intègre l’équipe qui a pour mission de démanteler le trafic de cette nouvelle drogue. S’engage alors une course poursuite où dealers déchus, policiers, mafieux, assassins et innocents, cherchent la source du produit miracle, qui permet d’ouvrir la porte du royaume des morts.
Mais est-il possible de sauver une société qui ne veut pas l’être ?

Désert noir – Adrien Pauchet

Éditeur : Aux forges de Vulcain (2 octobre 2020)

Pages : 540

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

La quatrième de couverture et le sujet traité dans ce livre m’attiraient beaucoup. L’histoire est à la fois originale et résonne probablement en chacun de nous. Avoir la possibilité de serrer de nouveau dans nos bras des êtres chers disparus, n’est-ce pas un fort désir que nous avons tous ressenti un jour ou l’autre ?
Lire la suite

Lecture : « La Nuit des anges » – Anna Tommasi

Alice, jeune mère divorcée, décide après dix ans d’absence de revenir à Perros Guirec, la ville de son enfance. Elle espère en profiter pour retrouver sa famille, des paysages familiers, et laisser derrière elle un passé douloureux. Mais dans ce coin de Bretagne chargé de souvenirs, l’angoisse s’installe rapidement : ses parents sont devenus des étrangers, son amour de jeunesse est obsédé par l’enlèvement de sa sœur, qui a eu lieu vingt-cinq ans plus tôt, et les visages jadis connus ne sont plus que des fantômes. Bientôt, c’est toute la ville qui est secouée d’un vent de panique avec la disparition d’une fillette. Le début du cauchemar pour Alice, embarquée malgré elle dans une enquête à double vitesse, entre le passé et le présent…

La nuit des anges PHOTO

La Nuit des anges – Anna Tommasi

Éditeur : Préludes (2 mars 2022)

Pages : 312

Ma note : 4/5

Mon avis :

Ce roman est un mélange de polar et de thriller, il se lit à deux vitesses. La première moitié campe lentement les personnages et l’atmosphère se charge de mystère. La seconde s’affole et nous embarque dans des vérités sombres jusqu’au chaos final au sein de cette famille bretonne. 
Lire la suite

Lecture : « Sorry Children » de Pierre Charrier et Gregory Poinsenet

Sorry Children. Les pires excuses à donner demain à nos enfants pour avoir ravagé la planète et autant d’actions pour réagir aujourd’hui

Qu’allons-nous bien pouvoir dire à nos enfants pour leur expliquer pourquoi nous leur laissons un monde à ce point dégradé ? Qu’il fallait faire du fric ? Que c’était trop tard ? Pas nos priorités ? Qu’on avait besoin de bouffer cinq steaks par semaine ? Nous sommes très forts pour produire des justifications plus ou moins recevables pour nous « tirer d’affaire » : c’est-à-dire nous permettre, individuellement et collectivement, de supporter notre inaction et d’assister tranquillement à la destruction du vivant, l’épuisement des ressources et l’aggravation progressive des problèmes climatiques.

Face à cette apathie qui semble pathologique, on a envie de secouer l’humanité tout entière (et certains spécimens en particulier !) en hurlant « Réagis ma vieille ! Mais réagis ! Qu’est-ce que tu attends, bon sang ? ». C’est à cette question complexe que ce livre s’attaque : « Pourquoi ne réagissons-nous pas à la hauteur des enjeux ? »

Appuyées ici par les centaines de photos de Josef Helie (dont celles de Corinne Masiero, Nicolas Hulot, Anny Duperey, Noam Chomsky, Pablo Servigne, Hugo Clément, Clara Morgane, IAM, Guillaume Meurice, Philippe Katerine…), les excuses deviennent un prétexte pour décortiquer les nombreux mécanismes freinant un « réveil écologique » massif. En prenant du recul face à ces justifications tantôt graves et sérieuses, tantôt ironiques et décalées, ce livre invite à mieux les comprendre pour les dépasser et réagir aujourd’hui plutôt que s’excuser demain.

Sorry Children – Pierre Charrier et Gregory Poinsenet, Photographies de Josef Helie

Éditeur : Alternatives, Gallimard (16 septembre 2021)

Pages : 159

Ma note : 4,25/5

Mon avis :

Excusez-nous les enfants, de ne pas avoir agi comme il se devait. Voici le message que nous pourrons leur laisser alors que la planète « brûlera » furieusement. Vous trouvez cela exagéré ? Alors lisez ce livre qui vous expliquera pourquoi il est complexe d’admettre que la situation est critique et pourquoi il est plus facile de s’inventer des excuses.
Lire la suite

Lecture : « Apprendre à se noyer » de Jeremy Robert Johnson

Qu’avait vu le garçon ? Son père, tendant la main. La gorge sans fin de la bête. Quoi d’autre ? Peut-être était-ce allé si vite qu’il n’avait rien vu. Rien compris. De grâce.

Quelque part dans la jungle somptueuse et inquiétante d’un pays d’Amérique du Sud, un père emmène son fils pêcher, l’autorisant pour la première fois à s’aventurer au milieu d’un fleuve dont les eaux se révèlent aussi dangereuses que généreuses. Ce rite d’initiation va bientôt tourner au cauchemar lorsque le jeune garçon disparaît subitement. À la recherche de son enfant, l’homme débarque sur un rivage hostile, peuplé de tribus, de chamans et de sorcières.

Apprendre à se noyer PHOTO

Apprendre à se noyer – Jeremy Robert Johnson

Éditeur : Le cherche midi (26 août 2021)

Pages : 149

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

La couverture est belle, irisée telle un fleuve gorgé de soleil. Le titre est interrogateur, songeur, et ce qui se cache dans les pages de ce roman s’associe à une sorte de conte baigné de légendes.
Lire la suite