Lecture : « Les corps de Lola » de Julie Gouazé (Rentrée littéraire 2016)

Lola est une femme comme les autres. Que veut dire être une femme comme une autre ?
Qui pourrait se douter en regardant Lola qu’un feu violent couve au fond de ses tripes ?
Lola si douce, si compréhensive… C’est pourtant une rage ancestrale qui sort de Lola.
Elle est une. Elle est deux. Rouge et Bleue.
Les deux Lola enfermées dans un même corps.
Qui est-elle ? Celle qui se laisse bander les yeux, ou celle qui aime dormir dans des draps en coton ? Où est celle qui réunissait les deux ?

Ce que la tête de Lola interdit par morale, son corps l’exige par bravoure.

À travers la vie de Lola, la fille coupée en deux, l’héroïne partagée, tiraillée, Julie Gouazé nous offre un long chant du désir et du corps et, à l’image de sa belle Lola, transforme le glauque en poésie.

les-corps-de-lola-photo

Les corps de Lola – Julie Gouazé

Éditeur : Belfond ( paru le 25 août 2016)

Pages : 120

Ma note : 3.25/5

Mon avis :

Les corps de Lola est un roman sur le désir féminin et ses contradictions. Lola Rouge est sulfureuse et flamboyante, elle accompagne et vit les désirs libertins de son homme. Lola Bleue est sage, est un ange qui se love dans le coton. Ce roman court et condensé, au langage parfois très cru, nous propose un rythme haletant, tout autant que la vie de son personnage. 

« Elle est là, Lola Rouge. Lola tente de la brider. Elle appuie sur son corps pour ne pas la laisser s’échapper. Elle est fluide, elle est liquide, elle s’insinue partout. Lorsqu’elle a décidé de sortir, rien ne peut l’en empêcher. Elle est son calvaire et sa délivrance. Elle lui fait gagner la paix. Pour un instant. Jusqu’à revenir. »

Ici, la femme est une et multiple. Son corps supporte deux âmes et devient le terrain de discorde entre la sagesse et l’ardeur, entre le froid et le chaud. Lola bascule tantôt vers l’un tantôt vers l’autre. Lola est soumise et cherche l’admiration de son homme, mais Lola est aussi sa complice et la femme bonbon dont se délectent les hommes et les femmes. Lola est objet mais Lola cherche l’amour. Lola est pétrie de désir, mais elle le perd.

« Porter le bonheur de l’autre sur ses épaules, c’est un peu oublier le sien. C’est préférer son sourire à son bien-être. »

C’est la difficulté de la vie de femme qui est mis ici en exergue : la sexualité, l’amour, la maternité, la recherche de soi… Lola est tiraillée entre les deux couleurs qui la possèdent, mais finiront-elles par se mélanger ? Et si une troisième couleur venait former une nouvelle Lola, la vraie Lola ? Se sentirait-elle mieux ?

Julie Gouazé aborde de façon originale les contradictions de nos corps et de notre esprit. Les chapitres courts et rythmés ne dévoilent ni l’âge de Lola ni aucun détail de son quotidien, mis à part son intimité. Lola est universelle. L’écriture hachée peut décontenancer. L’auteure va à l’essentiel et ne s’embarrasse pas de fioritures, elle aborde en 120 pages le désir féminin, celui de Lola seule. Les partenaires défilent, les mains de son homme la caresse et la claque, mais l’on ne sait rien d’eux. Nous sommes dans la tête de Lola quand ses corps se débattent en elle. Nous sommes immergés dans cette spirale de couleurs qui nous laisse en proie au doute. Sans juger, sans parler de Bien ou de Mal, l’auteur expose uniquement les tourments d’une femme, de la femme, celle qui se bat pour trouver la bonne couleur.

Je remercie Marie-Pauline de Place des éditeurs et les Éditions Belfond pour cette lecture originale et percutante !

logo-belfond

Publicités

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle, où l'on parle de tout donc, mais avec sincérité.

5 réflexions sur « Lecture : « Les corps de Lola » de Julie Gouazé (Rentrée littéraire 2016) »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s