Lecture : « La Vie secrète de Violet Grant » de Beatriz Williams

New York, 1964. Un avis de passage du facteur dans la boîte aux lettres de Vivian Schuyler qui n’attendait rien. Le paquet s’avère être une valise adressée à une certaine Violet. Quelques rapides coups de fil familiaux plus tard, Vivian découvre une grand-tante dont elle n’avait jamais entendu parler et glane les bribes d’une étrange histoire. Celle de cette aïeule bien née, qui décide de devenir scientifique avant d’être accusée d’avoir tué son mari à Berlin en 1914 et de prendre la fuite avec son amant pour ne plus jamais donner de nouvelles. La curiosité piquée au vif, Vivian décide de se lancer sur les traces de cette ancêtre atypique, meurtrière et adultère, happée par les remous de l’Histoire.

La Vie secrète de Violet Grant – Beatriz Williams

Éditeur : Pocket (22 juin 2017)

Pages : 571

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

La vie secrète de Violet Grant se dévoile peu à peu à nous au fil des chapitres, en parallèle de la vie amoureuse de sa nièce Vivian et de ses recherches concernant cette valise qu’elle a reçu un jour par surprise. À mi-chemin entre le roman historique, la romance et la saga familiale, ce petit pavé ne manque pas de sujets intéressants. J’ai beaucoup apprécié ces deux femmes de caractère et j’avais hâte de découvrir les secrets qui planent sur leur famille. 

« Nous sommes des Schuyler, chérie. Les non-dits sont notre spécialité. »

Je vous avoue que j’ai tout de même ressenti quelques longueurs. J’aurai aimé que l’auteure nous dévoile un peu plus rapidement certains pans de la vie de Violet. De temps à autre, cela traînait un peu trop. C’est dommage puisque l’histoire en elle-même est assez captivante et l’écriture est truffée d’humour et agréable. En revanche, la fin m’a beaucoup enthousiasmée. J’ai vraiment aimé !

Finalement, les destins de Vivian et Violet se ressemblent même si cinquante ans les séparent. Elles ont toutes deux une vie amoureuse compliquée même si elles font preuve de courage et de ténacité. Leur caractère est très proche, elles possèdent beaucoup de points communs. On a vraiment le sentiment de faire la connaissance de deux personnes d’une même famille, telles deux sœurs.

Il est certain que la femme est au centre du roman. Les hommes, eux, ne sont pas épargnés. Goujats, indignes de confiance et parfois même exécrables dans une bonne partie de l’histoire, ils savent malgré tout nous offrir de tendres moments romantiques. Ouf !

De plus, cette épopée distille ce qu’il faut d’historique. La Première Guerre Mondiale est en effet la toile de fond de cette folle histoire familiale. Il ne faut pas attendre des détails sur l’histoire en Europe à cette époque, ce n’est pas le but. C’est davantage un élément qui apporte de la consistance et de l’intérêt supplémentaire à l’histoire.

En bref, malgré des longueurs, j’ai apprécié ce roman, ses personnages féminins de caractère ainsi que la fin qui m’a définitivement réconciliée avec ce livre. La juste dose entre romance, historique et saga familiale en font un roman intéressant et à découvrir !

Merci aux Éditions Pocket pour cette lecture !

Je poursuis prochainement les aventures des sœurs Schuyler avec le nouveau roman de Beatriz WilliamsLes lumières de Cape Cod. Merci Belfond 🙂

Je vous en dirai des nouvelles bien sûr !

Publicités

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle, où l'on parle de tout donc, mais avec sincérité.

3 réflexions sur « Lecture : « La Vie secrète de Violet Grant » de Beatriz Williams »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s