Lecture : « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » de Raphaëlle Giordano

– « Vous souffrez probablement d’une forme de routinite aiguë.
– Une quoi ? »

Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce et repart à la conquête de ses rêves…

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une – Raphaëlle Giordano

Éditeur : Pocket (1er juin 2017)

Pages : 254

Ma note : 3,75/5

Mon avis :

Nous avons beaucoup entendu parler de ce petit roman, en bien très souvent. Alors j’étais curieuse de découvrir ce qui plaisait tant à cette multitude de lecteurs. Nul doute qu’il est ultra positif et qu’il délivre de bons petits conseils pour le mieux-vivre et le mieux-être. Mais au niveau du roman en lui-même, il y a eu bien trop de facilités pour moi… 

En effet, Camille, notre héroïne, a dévalé les étapes du bonheur très vite, beaucoup trop vite pour que ce soit plausible. En quelques claquements de doigts, tout s’arrange pour elle et ses proches. Autant vous dire que nous concernant, nous sortons un peu plus les rames pour se sortir d’une mauvaise passe. J’ai donc regretté ce manque de réalisme, ce feel-good trop poussé qui a réussi à me faire lever les yeux au ciel. Je n’ai donc pas vraiment pu m’attacher aux personnages. Il aurait vraiment mérité d’être davantage fouillé et développé pour gagner en consistance et crédibilité.

« Vous savez, la routinite paraît un mal bénin à première vue, mais elle peut causer de véritables dégâts sur la population : entraîner des épidémies de sinistrose, des tsunamis de vague à l’âme, des vents d’humeur noire catastrophiques. Bientôt, le sourire sera en voie de disparition ! Ne riez pas, c’est la vérité ! Sans parler de l’effet papillon ! Plus le phénomène s’étend, plus il touche une large population… Une routinite mal endiguée peut faire baisser la cote d’humeur d’un pays tout entier ! »

L’histoire est tout de même agréable à lire, facile, fluide, et les conseils prodigués sont bons à prendre. D’ailleurs, j’en garde certains en mémoire. Il est toujours bon d’apprendre à s’améliorer et de mieux se connaître. Ce genre de développement personnel a le vent en poupe depuis quelques années, et il y a franchement un air de déjà vu, mais les exemples sont concrets et repris clairement en fin de roman. Parfait pour s’y mettre à son tour !
On sent vraiment que c’est le métier de l’auteure car le sujet est maîtrisé. Les étapes sont déroulées précisément, ce n’est pas brouillon, ça ne part pas dans tous les sens. Je pense qu’elle a voulu nous offrir ces conseils à travers une petite histoire simple afin qu’ils soient plus facilement assimilables et non rébarbatifs. Ils sont distillés au fil des chapitres, ainsi, on ressent moins le côté « formation », coaching.

« Aujourd’hui est un cadeau. C’est pour ça qu’on l’appelle « présent » ».

En bref, c’est un livre de développement personnel romancé qui apporte sa contribution dans notre quête du bonheur mais l’histoire manque de réalisme. Camille passe de la déprime au bonheur bien trop vite et trop facilement. À lire sans trop attendre de l’histoire en elle-même mais plus pour prendre une dose de conseils avisés afin de positiver sa vie et être plus heureux.

Merci à Pocket pour cette lecture positive !

Publicités

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle, où l'on parle de tout donc, mais avec sincérité.

5 réflexions sur « Lecture : « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » de Raphaëlle Giordano »

  1. Je pense tout comme toi ! Le début m’avait carrément emballée, je me trouvais même des affinités avec Camille et puis ce côté trop facile m’a carrément déçue !! Et franchement en fermant le livre je me suis  » Tout ce bruit autour de ce livre pour ça mouais…  » Dommage. 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s