Lecture : « Les Rues bleues » de Julien Thèves

1989. Un jeune homme fuit la province et sa famille pour vivre à Paris et devenir lui-même. Il découvre la solitude, les fêtes et la beauté de la ville fascinante. Avec les années, le monde, autour de lui, change.

Les Rues bleues – Julien Thèves

Éditeur : Buchet/Chastel (16 janvier 2020)

Pages : 252

Ma note : 3,25/5

Mon avis :

J’ai découvert ce roman-hommage à Paris de Julien Thèves et je dois vous avouer que je suis mitigée…

Premièrement, ce récit est très géographique. Je ne suis pas parisienne pour un sou, je ne connais que très peu la capitale, alors les flâneries urbaines du personnage ne résonnent franchement pas en moi. Celles et ceux qui vivent à Paris et/ou qui la connaissent bien apprécieront certainement mieux que moi ce récit.

Deuxièmement, l’écriture est saccadée, répétitive, et cela ne m’a pas plu sur la longueur. Un peu plus de poésie et de fluidité m’aurait permise de m’immerger davantage dans l’ambiance parisienne. Alors qu’ici, il y a une sorte d’empressement qui s’en dégage. C’est comme une fuite de lieu en lieu, de rue en rue, de personnage en personnage. C’est la vie qui file. Trente années s’écoulent, de l’arrivée en tant qu’étudiant qui découvre Paris au quarantenaire qui ne peut la quitter et qui voit sa ville se transformer au fil des années.

Il y a les grands évènements français, les drames, les joies, les fêtes, les lieux branchés, la sexualité qui se débride. Le récit n’est pas inintéressant, il se lit vite, il retranscrit une passion pour la Ville, pour ses quartiers, pour la vie qui émane d’elle. Mais je ne suis pas tombée sous le charme. Les amoureux de la capitale s’y retrouveront surement mieux que moi, encore une fois.

Je n’ai donc pas été conquise par ce récit passionné de Paris, sans pour autant le détester. Je n’ai pas été touchée, voilà tout. D’autres l’apprécieront davantage !

J’ai reçu ce roman par erreur suite à ma participation à une Masse Critique privilégiée de Babelio pour laquelle je devais chroniquer Une vie et des poussières de Valérie Clo. Ce fut l’occasion de découvrir un autre auteur, alors merci aux Éditions Buchet/Chastel.

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle à forte tendance littéraire.

Une réflexion sur « Lecture : « Les Rues bleues » de Julien Thèves »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.