Lecture : « L’Infini des possibles » de Lori Nelson Spielman

Dans la famille Fontana, on l’appelle « la malédiction de la deuxième fille ». De génération en génération, il semble que les cadettes restent éternellement célibataires… Fatalité ? Coïncidence ? Depuis qu’elle s’est résolue à vivre avec son chat, Emilia commence fortement à y croire. Lorsque Poppy, son excentrique grand-tante célibataire, lui propose un road-trip en Italie, elle n’hésite pas longtemps à l’accompagner. Le jour de ses 80 ans, lui a prédit la vieille dame, elle-même brisera le sortilège en trouvant le grand amour sur la terre de ses ancêtres… E viva l’amore !

L’Infini des possibles – Lori Nelson Spielman

Éditeur : Pocket (6 mai 2021)

Pages : 539

Ma note : 4,5/5

Mon avis :

Voici un très joli roman filial !

J’ai beaucoup aimé me plonger dans l’histoire familiale de la famille Fontana. Ce fut un délice de voir évoluer les personnages et en particulier celui d’Emilia qui est au départ une jeune femme triste et fermée. En effet, une croyance pèse lourd sur les épaules des deuxièmes filles Fontana, et Emilia en est une. Alors qu’elle n’est jamais censée trouver l’amour, réussira-t-elle à vivre dans le bonheur ?

Mais le personnage qui m’a complètement séduite est celui de Poppy, la vieille tante écartée de la famille qui embarque Emilia et sa cousine Luciana dans une folle aventure en Italie. Son histoire personnelle est très touchante et ce qu’elle arrive à créer, comme atmosphère, comme liens humains, est formidable à lire.

L’écriture est fluide, il y a une véritable sensibilité qui s’en dégage. On ressent que l’auteure a écrit ce roman avec cœur. Les chapitres ne sont pas longs (ni trop courts), ce qui, couplé à une profonde envie d’en savoir toujours plus, nous fait défiler les pages. Malgré tout, je ne l’ai pas lu avec un fort empressement, je dégustais les pages, je souhaitais que cette aventure ne s’arrête pas trop vite.

Je me suis doutée de l’issue et j’ai percé un mystère avant le dénouement mais cela n’a en rien gâché mon plaisir de lecture. On referme ce roman le cœur gonflé de mille sentiments. C’est un livre qui fait du bien, et nous en avons tellement besoin !

Je le recommande fortement à toutes celles et ceux qui aiment les histoires de famille mais qui apprécient particulièrement les relations humaines développées avec sensibilité et profondeur. Il n’y a aucune mièvrerie, c’est la vie, avec ses joies et ses peines, qui y est contée. C’est une plongée dans les relations filiales parfois difficiles mais parfois évidentes dans l’attachement entre les êtres, et d’amour qui ne fait pas toujours voir la vie en rose, mais qui peut également amener à l’exceptionnelle passion. Le tout dans une atmosphère italienne chantante qui nous invite au voyage. 

Un grand merci à Emmanuelle des éditions Pocket !

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle à forte tendance littéraire.

Une réflexion sur « Lecture : « L’Infini des possibles » de Lori Nelson Spielman »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.