Lecture : « La véritable histoire de Noël » de Marko Leino [Merry Christmas !]

Au cœur de la Laponie, pays des neiges éternelles, le jeune orphelin Nicolas est recueilli par les habitants de son village. Mais ils sont tous trop pauvres pour pouvoir l’adopter. Le Conseil des Anciens prend alors une décision inédite : chaque année, le garçon sera pris en charge par une famille différente, et il en changera le jour de Noël.

Avec une étincelle d’espoir et de joie de vivre, Nicolas décide de se consacrer à sa passion : fabriquer des jouets. Le garçon va ainsi raviver l’émerveillement au cœur de cette région glacée. Et pourrait bien être à l’origine d’une des plus belles légendes.

la-veritable-histoire-noel-photo

La véritable histoire de Noël – Marko Leino

Éditeur : Michel Lafon (10 novembre 2016 pour ce format poche)

Pages : 330

Ma note : 4,5/5

Mon avis :

J’ai acheté ce roman il y a peu, je voulais absolument le lire juste avant Noël ! Christmas addict, hé oui 🙂 

C’est un roman jeunesse à la base, pour les enfants à partir de 9 ans. Mais je trouve qu’il se prête vraiment à toute la famille. La seule chose qui fait que l’on remarque qu’il est destiné aux enfants est que certains passages de l’histoire sont courts, trop courts ; on passe vite sur certains événements ou pans de l’histoire qui auraient mérité d’être plus développés. Mais cela permet aussi au roman de n’être pas trop volumineux. Le but n’étant pas de faire lire un pavé aux enfants, mais une belle histoire de Noël ni trop longue ni trop courte au final, et le pari est largement remporté.

Ce petit roman est à dévorer au chaud enroulé dans la couette ou dans un plaid tout près du sapin de Noël (on est fan ou on ne l’est pas !).

Pour faire court, Marko Leino nous plonge dans la magie de Noël avec ce conte qui fait d’un orphelin le futur Père-Noël. Suite à un accident en mer, Nicolas (on mélange donc un peu Saint-Nicolas et Papa Noël) se retrouve, la veille de Noël, sans mère ni père ni sœur (Adda, 1 an au moment du drame, que l’on n’a pas retrouvé contrairement à ses parents qui ont été trouvés sans vie sur le rivage). À compter de ce jour, les habitants de Korvajoki, petit village en Laponie qui compte huit maisons, vont se partager la garde du garçon de cinq ans. Chaque année, le jour de Noël – jour de l’enterrement de ses parents -, Nicolas changera de famille. C’est ainsi que l’on suit le destin de cet enfant généreux qui fabriquera des jouets, qui rencontrera ensuite un ébéniste qui changera le cours de sa vie, qui fera de la tournée de Noël en traîneau une tradition, qui changera physiquement et qui endossera ensuite un costume rouge et blanc, etc. L’auteur nous conte la façon dont Nicolas évolue et ce qui le conduira à devenir le symbole de Noël.

C’est vraiment une très belle histoire, pleine d’humanité et d’altruisme. Il représente tout ce que l’on aime à Noël : se tourner vers les autres, faire la joie des enfants, sans oublier les paysages enneigés et les rennes !

En commençant le roman, il m’est revenu qu’en fait j’avais vu ce film à la télé il y a quelques années. C’est d’ailleurs également un joli moment en images. Un combiné parfait pour un esprit de Noël à son maximum !

Je vous le recommande mille fois, à vous, à vos enfants si vous en avez, à tous !

Je vous souhaite de merveilleuses fêtes de Noël pleines de rires et de joie, entourés des personnes que vous aimez. À très vite !

2048x1536-fit_pere-noel-rennes-laponie

Publicités

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle, où l'on parle de tout donc, mais avec sincérité.

6 réflexions sur « Lecture : « La véritable histoire de Noël » de Marko Leino [Merry Christmas !] »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s