Lecture : « Beaux rivages » de Nina Bouraoui

C’est une histoire simple, universelle.
Après huit ans d’amour, Adrian quitte A. pour une autre femme : Beaux rivages est la radiographie de cette séparation.
Quels que soient notre âge, notre sexe, notre origine sociale, nous sommes tous égaux devant un grand chagrin d’amour.
Les larmes rassemblent davantage que les baisers.
J’ai écrit Beaux rivages pour tous les quittés du monde. Pour ceux qui ont perdu la foi en perdant leur bonheur. Pour ceux qui pensent qu’ils ne sauront plus vivre sans l’autre et qu’ils ne sauront plus aimer. Pour comprendre pourquoi une rupture nous laisse si désarmés. Et pour rappeler que l’amour triomphera toujours. En cela, c’est un roman de résistance.
N. B.

Beaux rivages – Nina Bouraoui

Éditeur : Le Livre de Poche (23 août 2017)

Pages : 215

Ma note : 4/5

Mon avis :

Quand elle se fait quitter par Adrian après huit ans d’amour, elle peine à croire que leur histoire est bel et bien terminée. Du chagrin à une certaine forme de renaissance, nous allons suivre A. dans le dédale de la séparation amoureuse.

Le récit est très réaliste et poétique. Beaucoup d’entre nous pourrons s’identifier à la situation de la narratrice, à ce qu’elle ressent, à ses agissements de peine et de désespoir, à ses doutes mais aussi à ses envies de revivre une belle histoire.

Tout d’abord, les moments douloureux de l’annonce de la séparation et du déménagement de son grand amour rejoignant une autre femme vont s’imposer à elle. Au départ persuadée qu’il finira par revenir, le choc annihilant les causes du départ – les problèmes rencontrés dans le couple -, elle va plonger dans une sorte de période malsaine pendant laquelle elle va vouloir en savoir plus sur l’Autre et Adrian. Tourmentée, maigrissant, s’accrochant encore à l’homme qu’elle aime toujours, elle nous raconte avec poésie et délicatesse comment elle pense avoir perdu l’homme de sa vie et comment elle croit de pas pouvoir refaire sa vie un jour. Il n’y a pas de violence ni d’animosité, Adrian étant toujours présent pour elle dans les premières semaines de leur séparation. Puis elle va peu à peu prendre du recul et reconnaître que leur relation n’était pas sans faille. Elle va également comprendre d’où lui vient ce sentiment d’abandon qui semble ancré en elle et qui revient à plusieurs reprises dans le récit.

Beaux rivages nous déroule entièrement le chagrin d’amour d’une femme qui pense ne jamais se relever du départ de l’homme qu’elle aime profondément. Sa tristesse est racontée d’une belle façon, elle est empathique et l’on ne peut que s’attacher à cette femme qui nous ressemble. Mais avec le temps, avec force aussi, nous sommes tous capables d’atteindre de nouveau les jolis rivages des sentiments amoureux, ensoleillés comme une plage corse. Un roman doux, sincère et malgré tout optimiste que l’on commence sans ne plus pouvoir s’arrêter.

Merci aux Éditions Le Livre de Poche pour cet envoi !

 

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle à forte tendance littéraire.

Une réflexion sur « Lecture : « Beaux rivages » de Nina Bouraoui »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.