Lecture Coup de cœur : « La montagne entre nous » de Charles Martin

Aéroport de Salt Lake City. Une tempête de neige est annoncée. Ben Payne, chirurgien, est attendu dès le lendemain pour deux opérations. Ashley Knox, journaliste, se marie le jour suivant. Bloqués tous les deux pour la nuit, ils parviennent à convaincre le pilote d’un petit avion de tourisme de les rapprocher de leurs destinations. Une solution de secours qui vire au cauchemar quand l’avion s’écrase en pleine montagne. Ben et Ashley, gravement blessée, sont les seuls survivants du crash.

À 3500 mètres d’altitude, au cœur de l’hiver, sans aucun moyen de communication, ils devront pour survivre parcourir ensemble soixante-quinze kilomètres dans des conditions extrêmes. Un pari presque impossible pour ces deux êtres qui la veille encore ne se connaissaient pas.

La montagne entre nous – Charles Martin

Éditeur : Presses de la Cité (14 septembre 2017)

Pages : 371

Ma note : 5/5

Mon avis :

Quand j’eus enfin sorti de ma PAL ce roman et que j’en lus les premières pages, j’ai tout de suite aimé ce qu’il enfermait. Les personnages, le mélange d’aventure, de drame, de romanesque, l’environnement, le dénouement, tous les ingrédients étaient présents pour que je passe un très bon moment. Un coup de cœur comme j’en ai assez rarement finalement !

Ben et Ashley ne se connaissent pas mais le courant passe tout de suite entre eux lorsqu’ils se rencontrent. Alors, quand à l’aéroport de Salt Lake City une tempête menace de retarder leur vol et donc leurs projets respectifs, Ben réussit à convaincre un pilote, Grover, et son petit avion de tourisme de les approcher de leur point de destination, Ashley n’hésite pas une seconde à accepter cette alternative qui lui permettrait de ne pas louper son mariage. Malheureusement, si cette décision était censée sauver leurs plannings, il en sera tout autrement puisque l’avion finira par se crasher à plus de 3000 mètres d’altitude dans les montagnes des High Uintas de l’Utah. Autant vous dire qu’ils se retrouveront comme seuls au monde – avec pour seule compagnie la neige, le froid, les reliefs sans âme qui vive à cent kilomètres à la ronde, sauf les animaux sauvages, et hormis Tank, le chien de Grover qui eut plus de chance que son maître – et que leur état de survivants risquait fortement de ne pas perdurer. Surtout qu’Ashley en ressort avec une grave blessure à la jambe.

Le récit déborde de réalisme. Les conditions climatiques mais aussi physiques et mentales des protagonistes sont merveilleusement bien retranscrites. Quand un évènement aussi dramatique surgit, un lien spécial se crée entre les personnes qui le subissent. Jamais l’auteur ne succombe à la facilité. Il détaille sans longueurs la douleur, l’espoir, la solidarité, l’envie de survivre mais aussi le recul que l’on prend sur notre vie dans ces moments-là. À la force que déploie Ben et Ashley pour s’en sortir s’ajoutent une complicité extraordinaire et une nécessaire complémentarité. L’animal prend également une place importante. Tout d’abord avec le petit chien qui apporte un réconfort certain tout au long du périple, mais aussi avec les animaux sauvages à la fois dangereux et indispensables à leur survie. Puis il y a l’environnement et le climat qui à eux-seuls forment un personnage à part entière. À cet instant, l’Homme et la nature ne font qu’un.

Les épreuves sont douloureuses mais elles sont entrecoupées d’amour, notamment de celui de Ben pour sa femme Rachel. Au fil des chapitres, il va nous laisser entrer dans cette intimité magnifique qui a pourtant eu son lot de souffrance. Le personnage de Ben est extraordinaire. Le regard qu’il porte sur la vie et sur l’amour est remarquablement bienveillant. Il devrait y avoir davantage de Ben dans nos vies !

Quand au dénouement, il m’a laissée avec des larmes plein les yeux, je ne pouvais m’en douter. Encore une fois, l’auteur n’a pas cédé à la facilité. J’ai tellement aimé ces dernières pages, ces révélations bouleversantes… Ce fut la cerise sur le gâteau.

En bref, je ne peux que vous recommander furieusement ce roman qui m’a tenue en haleine du début à la fin et plus encore. L’attachement aux personnages, les actions, les émotions et les révélations en font un combo gagnant à 100%. Foncez !

Note : l’adaptation cinématographique est sortie sur les écrans en France fin 2017 également. Évidemment, j’ai bien l’intention de le regarder même si j’ai déjà pu constater de petites différences avec le livre dans la bande-annonce. En espérant ne pas être terriblement déçue puisque très emballée par le roman…

Un grand merci aux éditions Presses de la Cité pour cette magnifique lecture !

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle à forte tendance littéraire.

4 réflexions sur « Lecture Coup de cœur : « La montagne entre nous » de Charles Martin »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.