Lecture : « Mamma Maria » de Serena Giuliano

Sous le coup d’une déception amoureuse, Sofia a quitté Paris pour son petit village natal de la côte amalfitaine. Là, la jeune traductrice respire enfin. Attablée à sa place habituelle, sur la terrasse du Mamma Maria, le bonheur est simple comme un espresso au soleil ou une chanson d’Adriano Celentano… Ce caffè, c’est le cœur du village, le rendez-vous des jeunes, des vieux, dans le généreux giron de la patronne, Maria, leur mère à tous. Or ce matin-là, pour la première fois depuis des lustres, il s’est glissé comme une fausse note dans la partition. Le vieux Franco ne s’est pas présenté pour son éternelle partie de scopa… La fin de la dolce vita ?

Mamma Maria PHOTO

Mamma Maria – Serena Giuliano

Éditeur : Pocket (18 mars 2021)

Pages : 228

Ma note : 4,5/5

Mon avis :

Voici un roman gorgé de soleil, d’entraide et de liens d’amitié qui procure un plaisir fou à la lecture ! Je l’ai adoré !

Cette plongée au sein de la côte amalfitaine réchauffe les cœurs. L’ambiance du café italien et ses personnages hauts en couleurs nous font passer un délicieux moment. On sent tout de suite que l’auteure connaît bien son sujet (elle vit en France mais est née et a vécu jusqu’à ses douze ans en Italie), elle nous immerge instantanément dans une atmosphère joyeuse et lumineuse de petit village méditerranéen. Et puis, je n’ai pas pu m’empêcher d’écouter du Celentano en rédigeant cette chronique, sacrée découverte 😉

Mais attention, ce roman n’est pas qu’une sucrerie, des sujets profonds et terriblement d’actualité sont abordés. J’ai beaucoup apprécié que soient mêlés sérieux et humour, difficultés et dolce vita. Le tout est savamment dosé et nous fait passer d’une émotion à une autre au fil de la lecture.

Je ne vous écrirai pas une tartine à son sujet, je vous invite vraiment à lire Mamma Maria pour son ambiance, ses personnages, son histoire autant attendrissante que difficile. Mais sachez que la joie l’emporte toujours et que ce roman, en ces temps troublés, vous regonflera à bloc. Lisez-le, c’est un ordre et puis c’est tout 😉

Si vous aimez Virginie Grimaldi, vous aimerez Serena Giuliano, pour sûr ! La même chaleur dans les cœurs, l’humain avant tout.

Terminons sur une touche vintage appropriée :

Un grand merci à Emmanuelle des éditions Pocket pour cette formidable lecture !

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle à forte tendance littéraire.

Une réflexion sur « Lecture : « Mamma Maria » de Serena Giuliano »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.