Lecture : « Les gens heureux lisent et boivent du café » de Agnès Martin-Lugand

Diane a brusquement perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. Afin d’échapper à son entourage, elle décide de s’exiler en Irlande, seule.
Mais, à fuir avec acharnement la vie, elle finit par vous rattraper…

Les gens heureux lisent et boivent du café – Agnès Martin-Lugand

Éditeur : Pocket (mai 2014)

Pages : 187

Ma note : 4/5

Mon avis :

Après Désolée, je suis attendue, Les gens heureux lisent et boivent du café est le second roman de l’auteure que j’ai le plaisir de lire. Les chapitres sont courts, l’écriture est fluide, aucune longueur n’est à déplorer.

Le roman s’ouvre sur un drame familial. Diane perd son mari et sa fille dans un accident. Nous débutons donc notre lecture plein de compassion pour cette jeune femme dont la vie s’est brutalement arrêtée. Le quotidien est sombre et menaçant. La vie personnelle et professionnelle est soudainement inexistante. Trop d’objets et de lieux la rappellent aux souvenirs d’une époque heureuse révolue. Alors Diane décide, sur un coup de tête, de partir vivre quelque temps en Irlande, seule. Une destination pas choisie au hasard puisque Colin souhaitait s’y rendre.

Sur place, elle va rencontrer un couple adorable, mais aussi leur neveu exécrable. Cela peut ressembler à une bonne vieille romance au premier abord ; la rencontre d’une femme et d’un homme qui au départ ne peuvent pas se supporter, puis, lorsque l’on arrive à percer les secrets de l’autre… C’est assez classique, mais l’auteure ne cède pas complètement aux sirènes du romantisme prévisible (ouf).

Les paysages irlandais, le temps changeant, la mer, les pubs, apportent une ambiance que j’ai apprécié, étant moi-même tombée amoureuse de ce joli pays lors d’un road-trip.

En bref, c’est une lecture plaisante malgré la thématique difficile. Même s’il on frôle certaines facilités, le dénouement arrive à se démarquer et il est agréable de suivre une héroïne surmontant son deuil pour s’offrir une vie pleine de résilience.

Je lirai avec plaisir la suite : La vie est facile, ne t’inquiète pas.

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle à forte tendance littéraire.

3 réflexions sur « Lecture : « Les gens heureux lisent et boivent du café » de Agnès Martin-Lugand »

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.