Lecture : « La Drôle de vie de Zelda Zonk » de Laurence Peyrin

Les jours s’écoulent, un peu trop calmes, un peu trop sages, pour Hanna Reagan, lorsqu’un grave accident de voiture la cloue sur un lit d’hôpital. La campagne irlandaise a ses charmes, ainsi que son romancier de mari, mais rien de pétillant comme sa voisine de chambre, une vieille dame malicieuse et mystérieuse répondant au nom de Zelda Zonk.
À ses côtés, et n’ayant rien d’autre à faire pendant sa convalescence, Hanna se prend à rêver d’une nouvelle vie, plus éclatante. Est-elle vraiment épanouie dans son hameau perdu, dans son mariage routinier ? Alors que Zelda lui conte son existence positive et joyeuse, Hanna se demande s’il est encore possible de changer la sienne…

La Drôle de vie de Zelda Zonk – Laurence Peyrin

Éditeur : Pocket (2 juin 2016)

Pages : 447

Ma note : 4/5

Mon avis :

J’ai entendu beaucoup de bien de ce roman, et comme Pocket m’a gentillement envoyé la suite (mille mercis Emmanuelle !), Hanna, alors ce fut doublement l’occasion de sortir La Drôle de vie de Zelda Zonk de ma PAL sans plus tarder ! Je vais commencer Hanna prochainement, soit-dit en passant, pour les intéressés. Rendez-vous bientôt pour la suite donc 😉

Tout d’abord, j’ai beaucoup aimé l’écriture de l’auteure. Dès les premières lignes, j’ai tout de suite voulu en lire davantage, elle a su me captiver. Concernant l’histoire en elle-même, c’est un doux mélange entre mystères et choix de vie. 

En effet, cette drôle de vie de Zelda Zonk est en toile de fond d’un sujet très sérieux qui nous touche, je pense, toutes et tous à certains moments de notre vie. Et s’il on recommençait tout ? Et si être plus heureux était possible ?
Alors Hanna, après un terrible accident de la route, va tout remettre en question. Elle va se persuader, à tort ou à raison, que ce drame est un signe de nouveau départ. Elle est blessée mais vivante, ce qui n’est pas le cas de toutes les victimes de l’accident, et il doit bien y avoir une raison à cela. À partir de cet état de fait, son esprit en sera chamboulé, d’autant plus qu’elle rencontre la bienveillante et sage Mme Zelda Zonk durant sa convalescence, une vieille dame qui a tout quitté par le passé. Est-ce le destin qui a voulu les réunir ?

Hanna va donc, tout au long du roman, douter, tenter de réécrire une nouvelle page de sa vie, puis faire machine arrière, puis de nouveau se laisser tenter… Pas facile quand nous ne sommes pas une aventurière dans l’âme, quand nous menons une vie posée et tranquille à la campagne, loin du tumulte de la foule. Pas évident non plus de ne pas céder aux sirènes de la passion quand elles sonnent à nos oreilles (et quand, en plus, une amie nous donne son aval, si je puis dire). C’est donc, vous l’aurez compris, un cheminement de vie que nous suivons ici, avec toute la rudesse et l’hésitation qui en découle quand des choix s’imposent à nous.

Je ne m’attendais pas à lire autant de romance dans ce livre, fort heureusement rien de « cucul la praline », mais plutôt un amour passionnel confronté à un amour de raison. Mais beaucoup d’amour tout de même.

Quand aux secrets de Zelda Zonk, je trouve qu’ils sont relayés au second plan, qu’ils accompagnent les décisions d’Hanna, mais que finalement ils laissent presque le lecteur insatisfait. Je pensais être davantage captivée par ce sujet du livre, d’autant qu’il est mis en avant grâce au titre ; c’est bien de Zelda dont on parle. Mais pas tant que cela donc.

La relation entre Hanna et Zelda est touchante, les personnages sont eux-même attachants. C’est un roman assez doux même si le sujet ne l’est pas toujours. La plume de Laurence Peyrin nous emporte véritablement dans ce tourbillon d’indécision concernant les choix de vie d’Hanna. Mais attendez-vous à lire beaucoup d’amour, à suivre la difficile vie d’Hanna et moins la drôle de vie de Zelda. Celle-ci ne fait que l’accompagner tout au long du roman, ce qui n’est déjà pas si mal car cette quête du mystère apporte une pointe d’originalité au roman. La fin pourra vous décontenancer car l’auteure ne nous donne pas forcément très clairement toutes les clés. Mais dans tous les cas, c’est un roman doux et attachant qui s’offre à nous et qui traite d’une problématique que beaucoup d’entre nous ont ressenti ou ressentiront au cours de leur vie. À découvrir !

Publicités

Auteur : ducalmelucette

Du calme Lucette est un blog lifestyle, où l'on parle de tout donc, mais avec sincérité.

9 réflexions sur « Lecture : « La Drôle de vie de Zelda Zonk » de Laurence Peyrin »

  1. J’ai beaucoup aimé la remise en question suite à l’accident, comme tu dis c’est quelque chose qui peut arriver à n’importe qui, on se pose toujours des questions sur la voie que l’on a prise … Par contre j’ai eu plus de mal avec le « on peut tromper si on ne le dit pas » … Mais ça reste un joli roman!

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai tellement aimé Zelda, Hanna et M. L’amour profond m’a complètement bouleversé.
    La suite a répondue à mes questions, mais m’a un peu moins marqué que le premier tome.
    Je ne peux que te conseiller son nouveau roman Miss Cyclone … Une pépite. Bonne lecture à toi 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un petit mot (ou un grand)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s